logo
 AccueilNewsDossiers & ReviewsBDDForumA propos

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling

Derniers dossiers
Nanofluides, l'efficacité à la hausseSwiftech Apogee GTTagan Dual Engine 500 W8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C

Comparatif Aircooling LGA775 - Page 32/38

Rédigé par Stephen M. - 09/03/2005
Catégorie : Aircooling



« Page précédente
Page suivante »

Comparaison des performances thermiques pures (o/c@FULL)

Maintenant que nous avons comparé le comportement à faible puissance dissipée, nous allons nous attarder sur le cas o/c@FULL qui est sans doute plus représentatif des performances brutes des produits. On rappelle que la configuration overclockée est caractérisée par une fréquence de 3760 MHz (235x16) avec 0.15 V de Vcore supplémentaire, soit 1.51 V. Le FULL est généré par une session de BurnP6 de 20 minutes.

Comme pour les graphes précédents, le tri est effectué sur le 12 V et plus c'est faible mieux c'est :

Cette fois, l'écart de température entre le ventirad le plus efficace et le moins efficace est d'environ 15 °C en 12 V et de 27 °C en 7 V. La différence en 12 V s'avère être modérée vu la puissance dissipée et ça connote donc une bonne efficacité de la plupart des modèles. Bon nombre de constructeurs, privilégiant le niveau sonore, ont tendance à utiliser des ventilateurs peu bruyants (donc peu rapides) à pleine tension, ce qui a pour conséquence des vitesses trop faibles à basse tension et donc un accroissement conséquent du delta de température. En divisant ce classement en deux parties égales, on remarque que l'écart sur la première partie n'est que de seulement 5 °C ce qui souligne bien que le classement est très serré en haut de tableau.

Comme on pouvait s'y attendre, ce classement est assez différent du précédent. En effet, les trois radiateurs qui tenaient les premières places en stock@IDLE se voient décalés respectivement aux 18ème, 15ème et 12ème places. Cette différence représente la difficulté des radiateurs classiques à évacuer aussi efficacement la chaleur qu'un dissipateur muni de caloducs. Cette différence est d'autant plus flagrante que ces radiateurs sont équipés d'une ventilation conséquente contrairement aux modèles à caloducs qui sont généralement équipés d'une ventilation plus faible. Bien entendu, on retrouve en exception certains radiateurs très efficaces malgré leur technologie moins "actuelle". Par exemple, le SF775-2 et le CNPS7700Cu sont les deux seuls ventirads démunis de caloducs à être dans les 10 premières places. Dans le même ordre de grandeur, près de 2/3 des modèles à caloducs sont présents dans la première moitié du classement ! L'utilité des heat-pipes n'est plus à démontrer, quand il sont correctement employés...

En regardant le fond du classement, on s'aperçoit que les dissipateurs équipés de ventilateurs à faible vitesse de rotation ne sont pas du tout à l'aise dans cette configuration très dissipatrice. En effet, les 8412 N/2GLE et S1, voire le S2, sont bien insuffisants en terme de débit d'air délivré. En prenant les modèles les moins performants équipés d'autres ventilateurs plus rapides, on voit qu'on gagne jusqu'à 6 °C en passant du S1 au S4 sur le MCX775-V et près de 10 °C sur le Cool Tower !

Dans le même style d'analyse, on peut, grâce à ce graphique, facilement comparer deux dissipateurs équipés du même ventilateur dont le niveau sonore sera identique. Par exemple, les Cool Scraper et XP120 équipés du SX2 sont séparés de seulement 2.2 °C en faveur de l'excellent XP120.

« Page précédente
Page suivante »

©2003-2017 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.