logo
 AccueilNewsDossiers & ReviewsBDDForumA propos

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling

Derniers dossiers
Nanofluides, l'efficacité à la hausseSwiftech Apogee GTTagan Dual Engine 500 W8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C

Radiateur Hwlabs GTS 240 - Page 5/13

Rédigé par David D. - 01/09/2006
Catégorie : Watercooling



« Page précédente
Page suivante »

Instrumentation déployée

Pour contrôler tous les aspects de la mesure, un large éventail d'instruments calibrés est utilisé. Tous les radiateurs sont testés exactement dans les mêmes conditions afin de mesurer la dissipation qu'ils engendrent sous certaines conditions.

Afin d'avoir une bonne base, l'espace de mesure est confiné dans une chambre environnementale Forma Scientific dont la température interne est maîtrisée à ±0.2 °C, malgré la grosse dissipation engendrée par le radiateur (de 100 à 600 W). Celui-ci est placé au centre avec toutes les prises nécessaires aux différentes mesures à ses entrées-sorties pour l'eau et l'air :

Le débit d'eau, la ventilation, les pressions et toutes les températures d'eau et d'air sont à prendre en compte.

Un waterchiller Haake A82 maintient la température de l'eau à ±0.02 °C pour imposer une différence de température précise entre l'air à l'intérieur de la chambre et l'eau qui entre dans le radiateur. Celle-ci est fixée à 10 °C pour avoir une certaine sensibilité. En temps normal, ça varie de 2 °C à 15 °C environ pour un radiateur ventilé suivant la machine à refroidir et la ventilation (un Zalman Reserator passif pouvant induire une différence eau-air bien plus importante par exemple).

On pourra s'affranchir de ces 10 °C par calcul pour avoir tous les cas possibles par la suite. L'écart de température eau-air induit une relation de proportionnalité pour la valeur de la puissance dissipée. Pour des débits d'eau et d'air donnés, si le radiateur dissipe 400 W avec un écart eau-air de 10 °C, il dissipera 200 W avec un écart de 5 °C (appuyé par des tests).

Certains aspects de la mesure suivent les standards qu'Intel utilise et demande pour la mesure de l'efficacité des ventirads. La température de l'air à l'aspiration des ventilateurs est prise par 8 thermocouples positionnés dans chaque quadrant des 2 ventilateurs. Une moyenne est faite après relevé de ces températures sur un lecteur de thermocouples à scanner Keithley 740 à ±0.0°C (pas de différence discernable entre les thermocouples). Les températures d'eau en entrée et en sortie sont relevées par 2 sondes de platine reliées à un lecteur Keithley 193A et ces 2 sondes sont indiscernables à ±0.00 °C. Pour l'étalonnage, un thermomètre de référence à quartz Agilent HP 2804A, de résolution 0.0001 °C, est utilisé.

Le débit d'eau imposé est mesuré par un débitmètre magnétique Yokogawa à ±0.015 L/min. Les pressions statiques pour la perte de charge hydraulique du radiateur sont relevées à l'aide d'un transmetteur de pression différentielle Foxboro 823DP couplé à un ampèremètre (mesure 4-20 mA). Les tensions d'alimentation des ventilateurs sont imposées à 0.01 V ou mieux.

Une analyse des variations obtenues lors des 40 dernières mesures de radiateurs a montré qu'elles étaient au maximum :

  • de ±0.002 à 0.03 % pour les pressions statiques
  • de ±0.02 °C pour la température de l'eau
  • de ±0.2 °C pour la température de l'air dans la chambre
  • de ±0.004 à 0.06 % pour le débit d'eau

Autrement dit, les paramètres de mesures sont rigoureusement maîtrisés pour l'ensemble de la campagne de test.

« Page précédente
Page suivante »

©2003-2017 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.