logo
 AccueilNewsDossiers & ReviewsBDDForumA propos

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling

Derniers dossiers
Nanofluides, l'efficacité à la hausseSwiftech Apogee GTTagan Dual Engine 500 W8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C

Swiftech APEX Vs APEX Ultra - Page 6/11

Rédigé par David D. - 17/12/2005
Catégorie : Watercooling



« Page précédente
Page suivante »

Reste des éléments (suite)

Pompe MCP655

D'origine Laing, cette D5 est renommée MCP655 par Swiftech. C'est l'une des plus puissantes actuellement avec 1200 L/h maximum et une pression maximale disponible de près de 4 mH2O (mètres de colonne d'eau). Le waterblock et le radiateur étant faiblement restrictifs, le débit va pouvoir être conséquent dans la boucle de refroidissement. Contrairement à l'ancienne MCP650 (Laing D4), elle n'émet plus un bruit strident lors du fonctionnement grâce à l'emploi d'un nouveau contrôleur MLI. On le perçoit juste très légèrement quand elle tourne à son maximum, ce n'est pas encore tout à fait le bruit d'une MCP350 (Laing DDC).

Elle est réglable grâce à un potentiomètre à l'arrière permettant de régler la vitesse de rotation de 1800 à 4800 tr/min environ (position #1 à #5). Cela permet d'adapter les performances et le niveau de bruit au niveau que l'on désire. Si le système est peu chargé, on pourra réduire le débit sans voir la différence (on n'est pas tout le temps à la charge maximale) et donc améliorer le silence de fonctionnement sans avoir à changer les tensions. Les parties d'usure au niveau du contact avec le rotor sont en alumine et en carbone pour une durée de vie mécanique annoncée à 5 ans minimum. Les embouts sont destinés à accueillir du tuyau 12 mm interne car en dessous il devient quasiment impossible de l'enfiler.

Elle s'alimente directement sur le 12 V grâce à une Molex classique. Elle est fournie avec une semelle autocollante en néoprène pour réduire le niveau de vibrations quand on la monte dans une tour (visserie fournie). Un livret rappelant les recommandations d'usage et des serres-tuyaux ajustables pour sécuriser la liaison pompe-tuyau sont aussi présents. Pour avoir plus d'informations et plus de photos sur cette pompe, je vous invite à aller voir notre dernier comparatif de pompes.

Réservoir MCRES-MICRO

Un nouveau réservoir est aussi de la partie pour remplacer celui en polyéthylène en baie 5"1/4. Il laisse sa place à un mini réservoir (100x76x38 mm) en résine acrylique ("plexiglas") dont les panneaux sont découpés au laser. La capacité en liquide est de 133 cc. L'assemblage est impeccable, on détecte à peine les soudures entre les plaques et tout est arrondi, puis poli tranche.

Un petit déflecteur interne permet d'éviter trop de remous à la surface à cause du débit important délivré par la pompe, qui arrive par l'embout supérieur. Il faut veiller à le remplir suffisamment, par le bouchon du haut, et au-delà de ce déflecteur pour éviter tout désagrément car la recirculation du fluide est vive. Il est fourni avec une bande Velcro autocollante si on veut le positionner sur une paroi verticale sans s'embêter, mais on peut utiliser les différentes oreilles de fixation de chaque côté pour le visser directement avec tout ce qui est donné. Deux jeux d'embouts (1/2" et 3/8") avec leurs serre-tuyaux respectifs sont aussi donnés en fonction du tuyau. Vu son faible encombrement et son épaisseur, il se logera à peu près partout.

Attention à ne pas employer n'importe quoi comme liquide. Certains composés contenant différents alcools sont à proscrire, car ils vont fragiliser le réservoir et il risque de se fendiller. Le monoéthylène glycol contenu dans le liquide de refroidissement pour voitures ne pose pas de problème. Il suffit sinon d'utiliser de l'eau déminéralisée additionnée avec la bouteille de HydrX.

Accessoires divers

Et pour finir, il nous faut un peu de tuyau pour assembler tout ça. Swiftech nous offre près de 3.5 m de tuyau 7/16", c'est-à-dire 11/16 mm (diamètre interne/externe), qui se révèle être relativement souple. Si les courbes sont trop prononcées, il suffit de mettre un morceau de spirale (1 m fourni), nommée Coolsleeves, pour que le tuyau ne se collapse pas dans une courbe très serrée. Et enfin l'accessoire indispensable pour remplir correctement le réservoir, un entonnoir bien utile.

Une petite bouteille de liquide HydrX permet d'éviter l'oxydoréduction dans le circuit si jamais il y avait présence de plusieurs métaux différents au contact du fluide. Le manuel de 22 pages est ultra complet comme d'habitude et il reprend toute l'installation en détail avec plein de photos, de schémas, de conseils et de mises en garde. Celui du kit est en anglais, mais il sera disponible en français et en allemand en version papier.

« Page précédente
Page suivante »

©2003-2017 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.