logo
 AccueilNewsDossiers & ReviewsBDDForumA propos

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling

Derniers dossiers
Nanofluides, l'efficacité à la hausseSwiftech Apogee GTTagan Dual Engine 500 W8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C

Comparatif de 5 alim. fanless - Page 7/12

Rédigé par David D. - 25/11/2004
Catégorie : Alimentations



« Page précédente
Page suivante »

Présentation de la Yesico FL-420ATX TMS-2

Yesico est une firme d'origine allemande assez récente qui développe principalement des alimentations fanless pour notre plus grand plaisir. C'est pour cela qu'elle apparaît ici, car nous avons pu nous procurer le prototype final de la nouvelle version qui intègre une version modifiée du précédent système de prévention des surchauffes : le TMS-2 pour "Thermal Management System". Voici donc les caractéristiques de cette Yesico 420 W :

  • Modèle : 420 W ATX12V version 2.03
  • Modèle de PFC : passif
  • Protections électroniques : surtensions, surchauffe, surcharge, courts-circuits
  • Garantie : 2 ans
  • Rendement AC-DC maxi : 75 %
  • Dimensions (hors radiateur) : 150x144x86 mm
  • Masse : 2950 g
  • Prix indicatif : 195 €

De même, on donne ses caractéristiques électriques.

Caractéristiques électriques
Entrée alimentation200~240 V
Tensions de sortie+3.3 V+5 V+12 V-12 V-5 V+5 VSB
Courants max.25 A35 A18 A0.8 A0.3 A3 A
Puissance totale max.420 W

C'est celle qui possède le rail 12 V le plus puissant avec 18 A disponibles et la répartition la plus équilibrée.

Aspect extérieur

Comme toutes les alimentations dignes de ce nom, elle est fournie dans une bonne boite avec un manuel anglais, un cordon d'alimentation, la visserie, un autocollant pour décorer la tour et des serre-câbles. Elle est également tout en alu avec les quatre parties traditionnelles assemblées et on remarquera la ressemblance avec la Silentmaxx et la Coolmax. Chose normale puisqu'ils utilisent le même fabricant de boîtiers que Yesico pour y mettre leurs alimentations et ce n'est pas la seule chose identique. De couleur anthracite, son apparence n'a rien à voir avec une noname et ça respire la qualité. Le logo de la marque sur le dessus en relief avec les stries laissées par la fraise est du plus bel effet.

Toujours pareil, de nombreuses ouvertures à l'arrière et le dessous, puis le rappel de certaines données conformément à ce qu'exige la norme ATX.

Le potentiomètre de réglage ne possède pas de crans et l'on peut définir précisément la température critique entre 42 °C et 62 °C sans possibilité de le couper, à part ne rien mettre sur le câble TMS évidemment. La DEL jaune s'allume lorsque le TMS s'enclenche et la verte indique le bon fonctionnement général. Lors des tests, nous avons trouvé ce TMS désagréable, car il alimente le ventilateur à fond en 12 V dès que la température critique est atteinte. Evidemment, ça joue au yoyo pendant quelques minutes, avec les DEL qui clignotent vite, donc le ventilateur se lance, s'arrête aussitôt, repart, s'arrête, etc. Très énervant à force, surtout si le ventilateur n'est pas très silencieux en 12 V, sans compter que les températures, même à 62 °C, sont facilement atteignables.

Contrairement à la Silentmaxx, le TMS permet de refroidir la tour en même temps lors de la surchauffe avec un ventilateur, disposé à l'arrière de la tour par exemple, qui fera baisser la température interne et par là même la température de l'alimentation. Est-ce utile car ce qui chauffe le plus c'est l'alimentation et non la tour, et ça mettra à coup sûr beaucoup plus de temps à redescendre en température que si l'on ventilait directement l'alimentation. Intérêt mitigé donc.

Autant les Silentmaxx proposaient des longueurs de câbles assez ridicules, autant la Yesico n'y va pas de main morte avec des longueurs de plus de 65 cm, ce qui est relativement long et surtout encombrant à ranger vu le grand nombre de connecteurs disponibles. Chose rare, elle propose le gainage intégral de tous les connecteurs, ce qui est assez agréable à utiliser et rend l'installation très propre. Avec neuf connecteurs Molex en 3 x 3, on aura un peu de mal à tous les remplir, mais mieux vaut plus que pas assez. Comme sur la Tagan 420 W, un câble additionnel de masse est installé pour atténuer, normalement, un peu les parasites éventuels.

Un câble spécifique, le câble TMS, est présent pour y brancher le ventilateur de sécurité de son choix qui se déclenchera lorsque la température critique choisie sera atteinte. Le ventilateur se coupera automatiquement une fois que la température sera revenue à un niveau correct avec un petit délai de fonctionnement pour éviter que l'on redémarre cinq secondes après, on s'éloigne un peu de la température critique en ventilant plus longtemps (hystérésis).

A noter que des nouvelles versions de 480 W et 550 W vont sortir au mois de Décembre et proposeront les connecteurs ATX20-ATX24 et EPS12V sans adaptateurs (comme les nouvelles Tagan) pour être entièrement compatibles avec toutes les plateformes actuelles ou à venir. La FL-550ATX proposera également du PCI-Express pour être la plus complète possible.

Aspect intérieur

Une grande partie de l'électronique est visiblement identique à la Silentmaxx 450 W, mais ne pas croire que les deux soient identiques, le fabricant ayant demandé d'insister là-dessus après que nous eussions fait remarquer la similitude flagrante. Donc rien de bien nouveau, le système de transmission à la carcasse est rigoureusement identique avec les barreaux d'aluminium enduits de pâte thermique sur les deux radiateurs internes.

« Page précédente
Page suivante »

©2003-2017 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.