logo
 AccueilNewsDossiers & ReviewsBDDForumA propos

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling

Derniers dossiers
Nanofluides, l'efficacité à la hausseSwiftech Apogee GTTagan Dual Engine 500 W8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C

Waterblock & radiateur à design capillaire

Posté par David D. le 25/07/2006 à 13:25 | Source : NeAsia via Frostytech

Pas de secret en thermique, plus des canaux sont fins, plus ils sont efficaces et permettent l'obtention d'un coefficient de convection élevé, on l'a déjà montré dans plusieurs dossiers. Plus on a de canaux montés en parallèle dans un même volume, plus on augmente la surface de contact cuivre-fluide, plus l'échange thermique est efficace, plus on peut réduire le débit pour une performance donnée et, suivant la géométrie, plus on diminue la perte de charge occasionnée (jusqu'à un point limite).

Dans cette optique, la firme Soliton R&D développe des waterblocks et des radiateurs de types microcanaux en cuivre, d'où le terme capillaire en référence aux faibles dimensions. Ces éléments sont plus ou moins flexibles car ils sont placés dans une sorte de gaine plastifiée, ce qui permet une grande souplesse d'utilisation.

• Tout d'abord, le waterblock fait seulement 0.4 mm d'épaisseur et contient des fins canaux en parallèle comme un waterblock classique mais à l'échelle inférieure. On peut tout à fait le comparer au design d'un heatlane un peu souple (heat-pipe pulsé) utilisé par Scythe par exemple, c'est la même géométrie. Il est ici maintenu pressé contre un Intel 3.6 Ghz pour montrer toute l'efficacité du système.

• Le radiateur est de la taille d'une feuille de papier au format A4 et donc de très faible épaisseur également. Il utilise 10 minicanaux (1.5 mm de large sur 0.15 mm de hauteur) de 3 m de longueur chacun montés en parallèle. La longueur totale du parcours atteint donc 30 m au sein même de la feuille. Un petit ventilateur vient souffler dessus pour être efficace, classique...

Au final, les performances sont très bonnes, le processeur étant maintenu entre 40 et 50 °C en pleine opération (~103 W), et le système capillaire fait mieux que des kits classiques avec environ 7 °C d'après l'article et bien mieux que le ventirad qui propulse le die à 80 °C. La firme envisage de réduire encore les dimensions des canaux par 2 environ pour améliorer l'ensemble. Cela pourra réduire le poids du radiateur qui fait actuellement 200 gr et qui n'en pèserait plus que 40 avec la nouvelle version.

Bref, on voit encore une fois qu'il est inutile d'avoir des waterblocks énormes et un débit de furieux pour faire un travail correct quand les choses sont un peu optimisées (mais pas à la portée de n'importe qui). Depuis longtemps, de nombreuses firmes travaillent sur ce genre de microdesigns tant au niveau des waterblocks que des radiateurs, même Intel. C'est en effet extrêmement puissant et intéressant à tous niveaux. Je vais ressortir mes projets de microblocs, ça ne va pas tarder ;)



News précédente :
Zalman CNPS8000 Vs Scythe Mine
News suivante :
Nouveauté chez MIPS




Vos commentaires
A vous la parole...

le 25/07/2006 à 13:41
Répliquant 67
Oui bon, par contre la moindre merde dans le liquide de refroidissement ...
le 25/07/2006 à 17:28
kipkool
c'est étudié pour et c'est surement pas du ldr que tu vas mettre la dedans^^
le 25/07/2006 à 19:59
Mastaba
un P4 3.6 ca monte a 80°C avec un ventirad ??
Y doit faire vachement chaud chez eux
le 25/07/2006 à 20:58
pierreg60
:eek:

Les commentaires ne sont plus autorisés après 90 jours.



©2003-2017 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.