logo
 AccueilNewsDossiers & ReviewsBDDForumA propos

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling

Derniers dossiers
Nanofluides, l'efficacité à la hausseSwiftech Apogee GTTagan Dual Engine 500 W8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C

Récupérer un groupe froid - Page 1/1

Rédigé par Stephen M. - 07/11/2003
Catégorie : Phase-Change



Le démontage

Une des plus belles choses qui puisse vous arriver si vous vous êtes mis en tête de vous faire une petite fréoncase, c'est de tomber un jour sur un groupe tout neuf. Malheureusement, ça n'arrive jamais mais il existe bien des alternatives... Celle qui fait l'objet de cet article est assez courante et consiste en la récupération d'un vieux groupe équipant un congélateur, une climatisation ou un réfrigérateur. La question la plus délicate est de savoir où trouver de tels appareils à démonter ? Les réponses peuvent être diverses et variées, mais en faisant régulièrement un tour dans les déchetteries du coin ou les petits magasins d'électroménager, vous trouverez sûrement ce qui sera bientôt le coeur du refroidissement de votre machine.

Préalablement, je recommanderais de pouvoir tester le groupe pour voir si le compresseur n'est pas mort. Les causes de la présence d'un congélateur à la décharge ne sont pas des problèmes de compresseurs en général et c'est tant mieux ! Il se peut que le groupe ne fasse plus de froid (fuite, etc.) ou tout simplement parce que les propriétaires changent pour un autre modèle. Si malheureusement après l'avoir testé le compresseur semble mort, ce n'est pas perdu pour autant car si c'est une climatisation ou un congélateur horizontal, vous pourrez récupérer le condenseur et le ventilateur, ce qui finalement n'est déjà pas si mal.

J'aurais aimé illustrer cet étape avec des photos, mais malheureusement le groupe que j'ai récemment démonté s'est trouvé être un congélateur horizontal attendant en plein Paris d'être emmené par la benne à ordures. C'est un forumeur (NasdaK) qui savait que j'étais actuellement à la recherche d'un compresseur qui m'a donné le tuyau.

Les climatisations se démontent assez bien une fois le carénage dévissé. Les congélateurs sont plus délicats à démonter de part la difficulté d'accès qui, en général, est une simple petite trappe donnant accès au groupe. Dans le cas d'un démontage dans une déchetterie ou à l'arrière d'une boutique d'électroménager, il vous faudra faire preuve de patience, car généralement on est moins bien outillé que chez soi.

  • La première étape du démontage consiste à vider le circuit du réfrigérant. Vider un circuit frigorigène à l'air libre est interdit pour des questions de respect de l'environnement. Si le groupe est déjà percé, tant pis il est trop tard, sinon il faut le faire vider par un frigoriste qui recueillera le gaz et se chargera de son élimination. C'est contraignant mais c'est la loi !
  • Ensuite il faut couper les raccordements entre les éléments ainsi que les câbles électriques du compresseur, de manière propre si possible, et de l'éventuel ventilateur. Notez qu'il peut être judicieux de laisser quelques centimètres du tuyau sur chacun des éléments pour faciliter le raccordement au futur circuit.
  • Maintenant vous allez pouvoir, selon l'accessibilité du groupe, dévisser les éléments un à un tout en prenant soin au radiateur (généralement cuivre/alu) dont les ailettes sont fragiles.

Dans la plupart des cas, quand on a l'occasion de démonter ces appareils, on ne sait pas tellement de quoi il s'agit, de la puissance, etc., donc la première chose logique qu'il convient de faire ensuite est de se renseigner sur le groupe que l'on vient d'acquérir. Mais avant, il est certain, qu'un petit nettoyage va être nécessaire. Ci-contre, vous pouvez constater que le groupe que j'ai démonté est encore tout crasseux et très gras (huile du compresseur ayant un peu coulé partout).

Détaillons un petit peu maintenant les différents éléments après nettoyage.

Le compresseur

Pour lui donner un petit coup de jeune, un chiffon et éventuellement du dégraissant feront l'affaire. Une fois propre, vous pourrez ajuster les entrées/sorties du compresseur avec un coupe tube pour faire une découpe bien franche, et les boucher juste après. Ca évitera de faire rentrer de l'humidité qui n'est pas une bonne chose pour l'intérieur du compresseur (formation d'acide avec l'huile).

Il ne vous reste plus qu'à identifier la bête... Dans un premier temps, déterminez la marque, il n'y en a pas des centaines. Les plus courantes sont Danfoss, ZEM, L'unité Hermétique, ASPERA, Copiden... Essayez ensuite de repérer la référence ainsi que le réfrigérant utilisé.

Avec un peu de chance et de patience vous trouverez peut-être la documentation technique liée à votre compresseur (c'est chose facile pour Danfoss et ZEM, un peu moins pour les autres) et avec beaucoup de chance l'étiquette du moteur donnera toutes les informations. Cependant, il est rare que toutes les informations utiles y figurent donc, dans tous les cas, vous aurez besoin de faire des recherches pour connaître la puissance du compresseur ainsi que ses caractéristiques comme le volume d'huile nécessaire, la puissance électrique, etc.

Une des dernières choses à effectuer est le repérage des connexions électriques. Vous avez généralement un boîtier en plastique sur le côté du compresseur qui contient le relais de démarrage et éventuellement une capacité pour les plus gros modèles. A priori, le câblage présent sur l'appareil contient les fils du thermostat qui ne sera plus utilisé par la suite.

Pour information, la puissance courante pour une fréoncase ou un waterchiller peut varier entre 100 et 300 W. Le choix du compresseur dépendra de la puissance à évacuer et du niveau de performances souhaité.

Enfin, si vous n'avez pas eu l'opportunité de tester le compresseur avant, vous pouvez le faire avec les 3 tuyaux ouverts, en branchant le courant (en faisant bien attention au câblage) pendant quelques secondes. S'il ne démarre pas, c'est délicat, mais il se peut très bien que cela vienne du relais de démarrage et donc dans ce cas essayez de voir avec une personne qualifiée pour avoir son avis sinon essayez d'en trouver un autre ce n'est pas ce qui manque !

Le condenseur

Le nettoyage du radiateur est plus délicat que le compresseur. Vous aurez certainement à retirer des tonnes de poussières coincées entre les ailettes. Pour les ailettes, l'idéal c'est de souffler dans le sens opposé à celui du ventilateur, mais il en restera sûrement, donc rien ne vaut une petite soufflette. Pour ce qui concerne les tubes cuivre, de la patience et un chiffon feront l'affaire.

Si certaines ailettes sont tordues, vous pouvez les redresser facilement avec un petit tournevis. Pour ma part, j'ai passé un tournevis d'épaisseur environ égale à l'écartement entre deux ailettes ce qui a permis d'en redresser certaines et de donner un aspect très régulier au radiateur. Un problème auquel vous ne serez certainement pas confrontés, mais c'est malheureusement ce qu'il m'est arrivé, c'est d'avoir maltraité un tuyau du radiateur au démontage. Par chance, il ne s'agit que du tuyau d'entrée donc je vais être amené à shunter ce dernier afin de souder directement de l'autre côté du tuyau pour ne pas avoir de fuites à haute pression. Ci-contre, vous pouvez voir l'aspect du condenseur après quelques minutes de nettoyage :

Le ventilateur

Dans le cas d'une climatisation ou d'un congélateur horizontal, non seulement vous trouverez un radiateur comme le précédent, mais il sera certainement accompagné d'un ventilateur. Ce ne sont généralement pas des modèles très silencieux, mais en général leur volume sonore sera couvert par celui du compresseur. Après un démontage, ils sont généralement très sales. Personnellement, j'ai démonté les pales et je les ai dégraissé au liquide vaisselle tellement elles en avaient besoin.


©2003-2017 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.