Cooling-Masters
Connexion · INSCRIPTION · Site Recevoir à nouveau l'e-mail de validation


Are you graphite?

Ajouter ou retirer ce sujet de vos favoris  ·  Suivre ce sujet  ·  Imprimer ce sujet
Page précédente    Page suivante 
Sadhiq


Membre
Messages : 96

jeudi 05 avril 2007 à 16:30:06     
Hello,

Je me posais une question en lisant ce document : http://www.technicome.com/CG_Dissipation.htm

Comment cela se fait-il que ces "dissipateur graphite" ne soit pas plus utilisés s'ils ont de telles caractéristiques?

D'accord, la firme les vends et en fait la pub, mais bon il doit quand même y avoir du vrai là dedans non?
Google




     
Tyrou


★ Jet Lag Addict ★
Messages : 21926

jeudi 05 avril 2007 à 16:36:38     
OCZ en avait lors du Cebit

le souci, c'est que la conductivité n'est pas isotrope du tout là dedans, le graphite se presente microscopiquement comme un mille-feuilles, dans le sens des plans, ça conduit super bien, mais perpendiculairement, c'est tres isolant, donc au niveau de la mise en forme, ça doit pas etre évident
Rosco


Administrateur
Messages : 25913

jeudi 05 avril 2007 à 16:38:58     
Le carbone sous forme graphite (stable), du fait de sa structure atomique particulière (des plans atomiques empilés, comme une ramette de papier), a une conductivité thermique anisotropique, c'est à dire que dans le plan atomique principal (dans l'épaisseur de la feuille pour imager), elle est excellente et facilement bien meilleure que le cuivre, mais à 90° de ce plan elle est catastrophique. Ca sert donc pour certaines application en respectant un certain sens (ce que OCZ fait avec son nouveau ventirad hybride). C'est pour ça qu'ils précisent "sur 2 directions" dans ton lien, car la 3ème est tellement mauvaise (~20 W/mK si je me souviens bien) qu'il ne vaut mieux pas l'évoquer
Sadhiq


Membre
Messages : 96

jeudi 05 avril 2007 à 16:49:41     
Il faudrait donc le refroidir "du côté" ?
Zytrahus


:ouch:
Messages : 20039

jeudi 05 avril 2007 à 16:59:07     
* ~ marcherait bien pour une ailette de heat sink *
Rosco


Administrateur
Messages : 25913

jeudi 05 avril 2007 à 17:50:42     
Ca reste assez fragile du graphite (même si il y a des "nuances" + dures que d'autres), alors en fine épaisseur, elles risquent de ne pas durer longtemps tes ailettes
Kelver


Membre
Messages : 2

jeudi 12 février 2009 à 20:50:53     
Bonjour à tous, nouvel inscrit sur le site, que je lis depuis des années, j'ai eu envie de réagir.

Le graphite n'a effectivement que deux dimension de conduction de la chaleur, mais c'est déjà une de trop...
L'idéal serait que la conduction soit unidimensionnelle...pas de risque de pertes sur les côtés, tout part dans le WB, pour autant que ce soit parfaitement aligné.
La chaleur part vers le système dévolu à l'évacuer et pas ailleurs, le rêve.
D'autant plus qu'un Graphite imprégné de PTFE est quasiment invincible chimiquement et réduit les risques d'électromigration.
Ce qui retient les industriels:
- Le prix.
- C'est dur à usiner.
- C'est moins bling-bling que le cuivre ou un plaquage nickel.
Il est clair que cependant que le système absolu serait...en or !

PS Désolé pour le déterrage de topic...

Message édité par Kelver le jeudi 12 février 2009 à 20:51:34
Rosco


Administrateur
Messages : 25913

jeudi 12 février 2009 à 21:05:59     
Bienvenu à toi, mais l'or est plus mauvaise que le cuivre en terme de conductivité thermique et c'est ce qui importe fondamentalement ici. Sa résistance à l'oxydation simple peut lui permettre de garder son brillant, mais c'est le seul avantage ici. Et les résultats seraient encore pires pour la corrosion galvanique avec de l'alu, car l'or a un potentiel rédox encore + élevé que le cuivre, si le système présenterait ces 2 métaux.

Je ne vois pas pourquoi tu parles de pertes sur les côtés. Tout ce qui est dissipé par le CPU est de toute façon transmis à la flotte qui circule, les pertes sont infinitésimales avec l'air autour du WB.
Kelver


Membre
Messages : 2

jeudi 12 février 2009 à 21:24:45     
Clair, mais ce qui importe est l'inertie chimique, si je peux faire évacuation du risque d'usure, je suis prêt à payer beaucoup plus cher. J'aime bien, tous les 10 ans, me dire que je pourrais changer un appareil
parce qu'ils peuvent faire mieux maintenant, et non pas parce que celui-ci ne marche plus et qu'on doit le changer...
Ce n'est pas pour rien que ce sont plutôt des inoxs ou graphites qui sont utilisés dans les échangeurs de chaleur des usines de chimie...
Ce qui m'a plu dans le WC, c'est la qualité du rapport températures/silence. Je suis possesseur d'une série de Cora, que je compte doubler prochainement.
Je suis donc prêt à dépenser plus (d'argent et de place) pour perdre plus (de bruit).
Ce qui m'inquiète le plus dans mon système c'est la durabilité due au subtile mélange de matériaux. Le graphite ou l'or (qui est bling-bling et bien inerte) ont l'avantage d'être quasiment inusables.
Après, perdre de la place parce que le matériau est plus mauvais conducteur de chaleur, si c'est au prix d'une espérance de vie plus élevée, je suis partant.


Rosco


Administrateur
Messages : 25913

jeudi 12 février 2009 à 21:33:19     
Les contraintes sur les échangeurs industriels sont différentes de celles d'un simple WC. Les faire en cuivre pourrait s'avérer être une ruine, ça serait + lourd à géométrie identique et le cuivre est moins rigide que de l'acier donc problèmes structurels bien embêtants. Après, on peut évidemment penser à l'agressivité des fluides employés dans ces systèmes, ce n'est pas forcément de la flotte, d'où une certaine contrainte sur la résistance aux attaques chimiques, à l'abrasion s'il y a des particules en suspension, etc. Un WB en cuivre durera bien plus d'une vie dans un système classique de monsieur tout-le-monde, tu n'es pas prêt de l'user. En diamant, ça serait ultime, mais bon voilà quoi
Google




     
Page précédente    Page suivante