24 octobre 2021

Waterblocks à caloduc TTIC – Page 11

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling


Derniers dossiers
Nanofluides, l'efficacité à la hausseSwiftech Apogee GTTagan Dual Engine 500 W8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C


Waterblocks à caloduc TTIC – Page 11/11Rédigé par David D. – 23/05/2005
Catégorie : Watercooling

« Page précédente 1 – Introduction2 – Petits rappels sur la technologie3 – Présentation des NPH-WB 478-1 et 478-34 – Qualité des waterblocks NPH-WB5 – Montage des waterblocks et surprises…6 – Méthodologie et prises de mesures7 – Pertes de charge8 – Performances thermiques9 – Performances thermiques (suite)10 – Performances thermiques (suite)11 – Conclusions  
Conclusions

TTIC a tenté une nouvelle approche avec l’implémentation d’un caloduc au sein d’un waterblock. Les résultats obtenus sont moyens pour la petite version NPH 478-1 et bons pour le grand NPH 478-3, car le caloduc refroidi par eau reste toujours efficace. Néanmoins, il y a encore du travail à faire au niveau du montage. Les points à revoir concerneront notamment le raccordement afin d’éviter les pièces rapportées et tenter d’avoir un montage plus aisé sans taper partout.

Les embouts devraient être plus gros pour y accrocher directement les tuyaux et une rotation des embouts évitera de taper dans tout ce qui entoure le socket. C’est la plus grande difficulté à surmonter vu la disposition classique sur une carte mère, et on ne peut clairement pas garantir à 100 % le montage actuellement.

TTIC n’a pas souhaité aller trop loin dans les changements, car nous remettions en cause tout le waterblock, avec par exemple une base rotative à la manière du Cool Scraper pour que chacun l’adapte à sa configuration ou un design interne différent pour changer les embouts de place. Espérons que ces quelques changements faciliteront un peu les choses…

La question qu’on est en droit de se poser concerne son intérêt par rapport à l’encombrement très supérieur à une grande majorité de waterblocks de forme plate. Hormis les bonnes performances, c’est véritablement plus un waterblock « coup de coeur » qu’un waterblock révolutionnaire, à chacun de juger suivant ses envies. Le prix pour la petite version sera fixé aux alentours de 45 $ pour le consommateur, c’est à dire environ 35 €, ce qui reste raisonnable et la grande version aux alentours de 55 $. Ils devraient être disponibles en France prochainement par l’intermédiaire de Bacata qui s’occupe désormais de l’import des produits TTIC. A voir…

Waterblocks à caloduc TTIC NPH
Atouts ou avantages du produit Faiblesses ou défauts du produit
  • Design spécial et approche novatrice
  • Bonnes performances pour la grande version
  • Qualité générale à revoir
  • Adaptabilité et montage beaucoup trop limités
  • Encombrement au sein de la tour

Vous pouvez réagir à ce dossier et poser vos questions sur le forum.

« Page précédente 1 – Introduction2 – Petits rappels sur la technologie3 – Présentation des NPH-WB 478-1 et 478-34 – Qualité des waterblocks NPH-WB5 – Montage des waterblocks et surprises…6 – Méthodologie et prises de mesures7 – Pertes de charge8 – Performances thermiques9 – Performances thermiques (suite)10 – Performances thermiques (suite)11 – Conclusions  

©2003-2019 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.