28 juillet 2021

Waterblocks à caloduc TTIC – Page 1

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling


Derniers dossiers
Nanofluides, l'efficacité à la hausseSwiftech Apogee GTTagan Dual Engine 500 W8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C


Waterblocks à caloduc TTIC – Page 1/11Rédigé par David D. – 23/05/2005
Catégorie : Watercooling

  1 – Introduction2 – Petits rappels sur la technologie3 – Présentation des NPH-WB 478-1 et 478-34 – Qualité des waterblocks NPH-WB5 – Montage des waterblocks et surprises…6 – Méthodologie et prises de mesures7 – Pertes de charge8 – Performances thermiques9 – Performances thermiques (suite)10 – Performances thermiques (suite)11 – Conclusions Page suivante »
Introduction

Avec l’avènement et la démonstration de supériorité des solutions d’aircooling intégrant des caloducs, il était évident qu’un fabricant allait proposer un waterblock utilisant la même technologie. Ce n’était qu’une simple question de temps et c’est la firme TTIC, leader dans la fabrication des caloducs de type colonne, qui dégaine la première avec leurs nouveaux waterblocks NPH.

Contrairement à l’aircooling, qui consiste à refroidir le caloduc par l’intermédiaire d’ailettes serties ou soudées et de l’air frais apporté par un ventilateur, on va simplement refroidir la colonne à l’aide d’une circulation d’eau tout autour de celle-ci. Rien de bien sorcier en somme…

On peut déjà affirmer que l’eau permettra une condensation plus efficace de la vapeur, car la surface externe du caloduc disposera d’un meilleur coefficient de convection (x10 et plus) par rapport à l’air. En d’autres termes, le transfert de puissance à la paroi sera plus efficace avec de l’eau qu’avec de l’air, comme n’importe quel waterblock. Cela permettra de diminuer d’autant la pression interne qui grimpe si le caloduc est mal refroidi. Celle là même qui impose à la température d’ébullition de grimper aussi, provoquant une perte de performances en plus des diverses résistances thermiques inhérentes à un caloduc classique.

Les waterblocks testés sont des prototypes proches de la version commerciale. En effet, nous avons proposé des changements à différents niveaux au constructeur à la vue de certains problèmes. Néanmoins, cela ne change rien aux performances de la colonne.

  1 – Introduction2 – Petits rappels sur la technologie3 – Présentation des NPH-WB 478-1 et 478-34 – Qualité des waterblocks NPH-WB5 – Montage des waterblocks et surprises…6 – Méthodologie et prises de mesures7 – Pertes de charge8 – Performances thermiques9 – Performances thermiques (suite)10 – Performances thermiques (suite)11 – Conclusions Page suivante »

©2003-2019 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.