26 juillet 2021

Seasonic S12 Energy+ & M12 – Page 1

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling


Derniers dossiers
Nanofluides, l'efficacité à la hausseSwiftech Apogee GTTagan Dual Engine 500 W8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C


Seasonic S12 Energy+ & M12 – Page 1/10Rédigé par David D. – 12/01/2007
Catégorie : Alimentations

  1 – Introduction2 – Quelques spécifications techniques3 – Présentation externe : Seasonic S12 Energy+4 – Présentation externe : Seasonic M125 – Présentation interne : Seasonic S12 Energy+6 – Présentation interne : Seasonic M127 – Plus loin dans les spécifications8 – Méthode de mesures9 – Rélevés effectués10 – Conclusions Page suivante »
Introduction

Depuis que la firme Seasonic est un peu plus reconnue pour la qualité de son électronique, deux nouvelles alimentations ont fait leur apparition pour essayer de faire encore mieux.

Ainsi, le premier modèle, nommé S12 Energy+, est une évolution de la S12 visant à augmenter encore plus le rendement maximum. Le deuxième est une petite révolution chez Seasonic avec une alimentation modulaire, la M12. Ils étaient plus ou moins réticents à proposer ce genre de modèle, mais il faut bien proposer des choses qui plaisent aux consommateurs. Quelques autres améliorations seront mises en place comme le gainage des câbles (critiqué au début, Seasonic ayant peu d’attrait pour l’esthétisme) ou la mise en conformité RoHS obligatoire, mais ce ne sont que des détails.

Cette nouvelle gamme Energy+ est aussi une volonté du fabricant d’éliminer à terme les S12 classiques. On se souvient en effet des problèmes de l’importateur français Nanopoint qui a dû faire face à une vague de Seasonic OEM venues se greffer sur le marché à cause de certains magasins… de Montgallet. Ces modèles OEM, destinés aux intégrateurs notamment, n’étaient pas couverts par les accords de garantie du distributeur puisqu’il ne les vendait pas et tout ceci amputait les ventes des vraies S12 destinées au public. Ces modèles Energy+, avec 50 W supplémentaires, permettent donc de se démarquer, car cette fois ils ne seront pas produits en version OEM. Il faut juste attendre que la production des S12 originales cesse et que les stocks soient épuisés.

Les modèles 500-550 W représentent l’un des meilleurs compromis pour la quasi-majorité des consommateurs. Lors du dernier comparatif, la version S12 500 W n’a pas pu être mise à genoux malgré une charge très élevée jamais atteinte en situation réelle (SLI de 7900GTX et Pentium 840D overclockés). Il est inutile de surdimensionner à outrance son alimentation sachant que les configurations de type SLI ou Quad SLI représentent une minorité de machines. A part payer plus cher son alimentation, on n’y gagnera strictement rien. C’est pourquoi nous choisirons les modèles les moins puissants dans les nouvelles gammes Seasonic pour les comparer.

Pour avoir une vue globale, nous avons reçu un modèle de chaque gamme via Nanopoint (modèles commerciaux) :

  • une Seasonic S12 600 W
  • une Seasonic S12 Energy+ 550 W
  • une Seasonic M12 500 W

Comme l’un de nos confrères, nous avions reçu bien en avance les nouveaux modèles, mais ceux-ci se sont révélés être « buggués » au niveau de la ventilation qui accélérait bien trop rapidement et le calibrage des tensions laissait un peu à désirer. Ils avaient été sortis un peu trop vite des chaînes de montage pour fournir rapidement les testeurs. C’est pourquoi nous avons demandé des modèles sous cellophane destinés à la vente.

  1 – Introduction2 – Quelques spécifications techniques3 – Présentation externe : Seasonic S12 Energy+4 – Présentation externe : Seasonic M125 – Présentation interne : Seasonic S12 Energy+6 – Présentation interne : Seasonic M127 – Plus loin dans les spécifications8 – Méthode de mesures9 – Rélevés effectués10 – Conclusions Page suivante »

©2003-2019 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.