16 octobre 2021

Le D-Tek Fuzion vu de très près…

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling


Derniers dossiers
Nanofluides, l'efficacité à la hausseSwiftech Apogee GTTagan Dual Engine 500 W8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C


Le D-Tek Fuzion vu de très près…Posté par David D. le 05/01/2007 à 11:42 | Source : Overclockers

Nikhsub1 a eu l’occasion d’avoir un de ces waterblocks dans les mains et proposent plusieurs photos de celui-ci sur le forum Overclockers. Comme supposé dans l’autre news, la plaque intermédiaire sert bien à rassembler les flux d’eau dans les 4 coins pour les diriger vers la sortie unique à l’aide d’ailettes pour éviter les zones « mortes ». Il est visiblement réalisé via une méthode de fonderie ou de forge, les picots et les ailettes présentant une légère dépouille visible. Il serait suicidaire d’usiner ça à la CN ;). Le résultat est très bien visiblement, c’est ce qui compte.

News précédente :
L’imposant Thermalright HR-03 en test

News suivante :
Watercooling par piscine interposée


Vos commentaires
A vous la parole…

le 05/01/2007 à 12:21

Répliquant-67
Ca vaut quoi par rapport à un mcw6000 ou un un apogee ?

le 05/01/2007 à 12:34

Rosco
Sûrement mieux que les 2 grâce à la finesse, mais y doit pas y avoir beaucoup de différence en situation normale.

le 05/01/2007 à 13:17

oksaux
il à l’aie vraiment pas mal :D

le 05/01/2007 à 16:37

Jean-Jean Rated
A voir la qualite de la conductivite du cuivre apres restructuration atomique :-/
quant aux pins, ils sont pas si petits que ca: ~1mm de diametre :-/

le 05/01/2007 à 17:07

Mastaba
Pourquoi la conductivité du cuivre changerait après avoir été fondu ?

le 05/01/2007 à 17:16

Jean-Jean Rated
solide -> liquide -> coulée -> liquide -> solide
après faut aussi voir s’ils ont trouvé le moyen de le couler a 100% ou s’ils ont été obligé de le couper avec des saloperies :D

le 05/01/2007 à 17:23

Rosco
Parce qu’on ne coule généralement pas du cuivre pur, bien trop merdique. C’est allié avec du béryllium par exemple pour liquéfier un peu +, mais le moindre apport de quoi que ce soit dans le cuivre (ou autre métal) fait très rapidement chuter sa conductivité thermique. Déjà du cuivre pur à seulement 99 % c’est « merdique » par rapport à du 99.90 % ou mieux. 2 % de béryllium seulement font déjà chuter à ~100 W/m.K contre 400 pour du cuivre de grande pureté. J’ai demandé des précisions, mais pas de réponses encore, donc j’en ai pas parlé pour l’instant…

le 05/01/2007 à 18:01

Rosco
Ca peut être de la forge aussi, faut voir…

le 05/01/2007 à 19:34

Mastaba
Ca me rappèle le ZB, ça marchait pourtant pas mal nan ?

le 05/01/2007 à 19:35

joe.team
donc les wb fait avec du cuivre récupéré chez un ferrailleur peuvent être moisis ( cuivre argenté d’armoire électrique pour moi :??: )

le 05/01/2007 à 21:07

Wils
à quand la discribution dans nos contrée !

ps: on apprend tous les jours avec Rosco :sol:

le 06/01/2007 à 12:17

Neobob22
joe : pas forcement : si c’etait un gros fusible par exemple, c’est justement du bon cuivre, apres si c’est un bout fait a partir de cable/tole de couverture/autre fondus a l’arrache et avec des impuretés dedans bah oué ce sera pas top…

Les commentaires ne sont plus autorisés après 90 jours.

©2003-2019 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.