23 octobre 2021

Comparatif de pompes II – Page 9

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling


Derniers dossiers
Nanofluides, l'efficacité à la hausseSwiftech Apogee GTTagan Dual Engine 500 W8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C


Comparatif de pompes II – Page 9/18Rédigé par David D. – 21/09/2005
Catégorie : Watercooling

« Page précédente 1 – Introduction2 – Note informative sur la Laing DDC3 – AquaXtreme 50Z-DC124 – AquaXtreme 150Z-DC125 – Dangerden D5 / Laing D56 – Dangerden CSP-MAG7 – Asetek Waterchill Xtreme8 – Comparaison des encombrements9 – Pressions statiques maximales10 – Courbes de pompes11 – Puissances hydrauliques12 – Débits obtenus dans des circuits exemples13 – Consommations électriques14 – Puissances dissipées dans l’eau15 – Nuisances sonores et électromagnétiques16 – Fonctionnements et incidences sonores sur les Laing D4 et D517 – Choix d’une pompe sur le plan thermique18 – Conclusions Page suivante »
Pressions statiques maximales

Une pompe n’est rien d’autre qu’un saut de pression à travers le circuit et c’est cette différence de pression qui engendre le déplacement du fluide. Plus le circuit sera restrictif, plus cette différence grimpera et inversement.

L’une des données intéressantes concerne la pression maximale délivrée par chaque pompe. Celle-ci peut se représenter par la hauteur de la colonne d’eau le long d’un tuyau vertical que la pompe est capable de maintenir à débit nul, on l’appelle aussi appelée la hauteur de refoulement. La force exercée par le poids de l’eau sur la surface en bas de la colonne équivaut à une pression, en sachant qu’une colonne de 10 m d’eau (10 mH2O) représente une pression de 1 bar. Les pompes couramment employées dans le watercooling dépasse rarement 0,4 bar maximum.

Le tableau ci-dessous regroupe les valeurs mesurées des différentes pompes pour avoir une comparaison. Seule la AquaXtreme 150Z n’est pas mesurée entièrement, car elle dépasse les capacités de mesures actuelles, on utilise donc les données constructeurs, leur courbe étant correcte et vérifiée sur quelques points. La tension d’alimentation est régulée pour rester à 12,00 V au niveau de la Molex d’alimentation. Les pressions maximales atteignables sont exprimées en hauteur en centimètres de colonne d’eau (cmH2O).

Pression statique maximale mesurée (cmH2O)
AquaXtreme 150Z 900
Dangerden D4 410
Dangerden D5 #1 | #2 | #3 | #4 | #5 60 | 110 | 205 | 259 | 389
Laing DDC 382
AquaXtreme 50Z 377
Asetek Waterchill 2880 | 3000 | 3780 tr/min 140 | 149 | 242
Dangerden CSP-MAG 191
Eheim 1048 (230 V / 50 Hz) 159
Eheim 1046 (230 V / 50 Hz) 121

Pas de surprise, les pompes à volute et à rotor optimisés offrent des pressions supérieures aux pompes du type Eheim, sans pour autant consommer plus. L’AquaXtreme 150Z montre ici toute la puissance de son énorme rotor en propulsant l’eau à presque 10 m de hauteur pour peu que la tension de fonctionnement soit un peu plus élevée que 12 V. En pratique, la différence de puissance entre ce monstre et les autres pompes est vraiment nette et il vaut mieux ne pas oublier de fixer correctement les tuyaux sous peine d’avoir un geyser dans le PC.

Les Laing D4, D5, DDC et AquaXtreme 50Z font jeu égal à ce niveau en atteignant quasiment les 4 m de hauteur, la D5 pouvant s’échelonner de 0,6 mH2O à près de 4 mH2O en jouant avec son potentiomètre. C’est pratique pour trouver le point de fonctionnement qui nous convient car, on diminuera le débit, mais on diminuera aussi sa consommation et ses nuisances sonores. La Dangerden CSP-MAG a une pression disponible moyenne vu sa vitesse moyenne et on verra que par rapport à une Eheim 1048, elle n’apporte rien de plus au niveau des performances hydrauliques. Et enfin, la Waterchill Xtreme a des performances similaires à ses cousines Eheim par défaut et tout à fait conforme aux données du fabricant (240 cmH2O pour la version Xtreme au maximum et 150 cmH2O pour la version standard à 3000 tr/min).

On peut justement s’attacher à l’évolution de cette pression maximale pour la pompe Asetek vu qu’elle est réglable à la volée.

« Page précédente 1 – Introduction2 – Note informative sur la Laing DDC3 – AquaXtreme 50Z-DC124 – AquaXtreme 150Z-DC125 – Dangerden D5 / Laing D56 – Dangerden CSP-MAG7 – Asetek Waterchill Xtreme8 – Comparaison des encombrements9 – Pressions statiques maximales10 – Courbes de pompes11 – Puissances hydrauliques12 – Débits obtenus dans des circuits exemples13 – Consommations électriques14 – Puissances dissipées dans l’eau15 – Nuisances sonores et électromagnétiques16 – Fonctionnements et incidences sonores sur les Laing D4 et D517 – Choix d’une pompe sur le plan thermique18 – Conclusions Page suivante »

©2003-2019 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.