23 octobre 2021

Comparatif de pompes II – Page 13

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling


Derniers dossiers
Nanofluides, l'efficacité à la hausseSwiftech Apogee GTTagan Dual Engine 500 W8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C


Comparatif de pompes II – Page 13/18Rédigé par David D. – 21/09/2005
Catégorie : Watercooling

« Page précédente 1 – Introduction2 – Note informative sur la Laing DDC3 – AquaXtreme 50Z-DC124 – AquaXtreme 150Z-DC125 – Dangerden D5 / Laing D56 – Dangerden CSP-MAG7 – Asetek Waterchill Xtreme8 – Comparaison des encombrements9 – Pressions statiques maximales10 – Courbes de pompes11 – Puissances hydrauliques12 – Débits obtenus dans des circuits exemples13 – Consommations électriques14 – Puissances dissipées dans l’eau15 – Nuisances sonores et électromagnétiques16 – Fonctionnements et incidences sonores sur les Laing D4 et D517 – Choix d’une pompe sur le plan thermique18 – Conclusions Page suivante »
Consommations électriques

La puissance absorbée varie suivant le débit délivré par la pompe. Plus ce débit sera faible, moins la pompe consommera, moins elle chauffera et inversement. Dans le cas des pompes brushless à commutation électronique (D5, DDC, AquaXtreme, CSP-MAG), plus le débit sera faible, plus le rotor tournera vite et donc fera un peu plus de bruit. Pour les machines synchrones alimentées à une fréquence invariante (Eheim et Waterchill), le rotor tourne toujours à la même vitesse quelle que soit la restriction et son niveau de bruit ne change pas.

On mesure la puissance absorbée sous 12,00 V au connecteur lorsque la pompe sort son débit maximum sans restriction et à débit nul avec le tuyau de sortie bouché. La puissance consommée dans un circuit quelconque se trouvera entre ces deux valeurs extrêmes, assez proches l’une de l’autre.

Puissance à débit nul (W) Puissance à débit maxi (W)
AquaXtreme 50Z 9,1 12,5
AquaXtreme 150Z 37,7 43,2
Waterchill 2880 | 3000 | 3780 tr/min 5,6 | 5,7 | 6 7,3 | 8,0 | 12,8
Dangerden D4 14,2 18,6
Dangerden D5 position #1 | #2 | #3 | #4 | #5 2,3 | 3,3 | 5,9 | 8,8 | 15,5 2,9 | 4,5 | 9,2 | 15 | 20,9
Dangerden CSP-MAG 6,7 8,8
Eheim 1046 2,5 5
Eheim 1048 7,2 9,8
Laing DDC v1 8,6 11,2
Laing DDC v2 8,3 11,1

Toutes les pompes ont des puissances relativement faibles, excepté la AquaXtreme 150Z qui demande près de 40 W (3,5 A sur le 12 V) pour entraîner un si grand rotor. Mention spéciale à la Eheim 1046 qui consomme extrêmement peu et qui suffit à bon nombre de configurations pour avoir de bons résultats dans un silence de fonctionnement quasi religieux. Au démarrage, toutes les pompes montrent un pic de courant de l’ordre de deux à quatre fois le courant nominal, exceptée pour l’AQX150, car elle démarre vraiment tout en douceur.

« Page précédente 1 – Introduction2 – Note informative sur la Laing DDC3 – AquaXtreme 50Z-DC124 – AquaXtreme 150Z-DC125 – Dangerden D5 / Laing D56 – Dangerden CSP-MAG7 – Asetek Waterchill Xtreme8 – Comparaison des encombrements9 – Pressions statiques maximales10 – Courbes de pompes11 – Puissances hydrauliques12 – Débits obtenus dans des circuits exemples13 – Consommations électriques14 – Puissances dissipées dans l’eau15 – Nuisances sonores et électromagnétiques16 – Fonctionnements et incidences sonores sur les Laing D4 et D517 – Choix d’une pompe sur le plan thermique18 – Conclusions Page suivante »

©2003-2019 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.