22 octobre 2021

Actualités164

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


BDD Overclocking
Screen Max
Vmods


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling



Waterblocks R600 chez Koolance et Innovatek
Posté par David D. le 25/06/2007 à 11:50 | 2 commentaire(s)

Tout d’abord, Koolance annonce la disponibilité de son nouveau waterblock intégral VID-290 pour les Radeon 2900 XT. Il recouvre toute la carte avec une base en cuivre plaquée or et un couvercle en aluminium (680 gr). Le tarif est fixé à 69 € et le fabricant fournit plus de détails sur cette page, mais pas de photo de la structure interne pour le moment.

Innovatek sort également son modèle Cool-Matic R600 presque entièrement en aluminium. Il reprend le design, un peu bête, des ailettes à 90° du flux d’eau, ce qui est loin d’être la meilleure solution (recirculation dans le fond des canaux), et encore plus si l’on regarde comment sont positionnées les ouvertures au dessus de la partie centrale en cuivre plaqué et destinée au GPU. Le tarif est nettement plus élevé puisqu’il est annoncé à 106,20 €. Plus de détails ici.


Waterblocks modulaires NB/SB chez HeatKiller
Posté par David D. le 19/06/2007 à 00:25 | Source : Heatkiller | 8 commentaire(s)

Pour simplifier la fabrication en limitant le nombre de pièces différentes et compliquées, Heatkiller propose des waterblocks dont seule la base, réalisée a priori à partir d’une simple plaque, change. Il suffit d’y visser la partie supérieure toujours identique pour monter les 2 raccords et le tour est joué. Le design est simpliste, mais pour un Northbridge, un Southbridge ou un VRM, c’est suffisant et ça ne pénalise pas inutilement le reste du circuit. Il faut espérer que les vis soient de très bonne qualité puisqu’elles sont au contact du fluide et en contact direct avec le cuivre, c’est-à-dire juste ce qu’il faut pour avoir une corrosion galvanique très rapide si le fluide n’est pas correct. Il y a beaucoup de compatibilités à voir dans les PDF du fabricant sur son site. Les tarifs annoncés s’échelonnent de 25 à 30 €.


Petit rappel sur les modèles de Laing DDC
Posté par David D. le 18/06/2007 à 07:00 | 11 commentaire(s)

Les pompes Laing ne cessent d’évoluer et les références se multiplient à tel point qu’il est parfois un peu difficile de s’y retrouver, d’autant que les noms peuvent varier entre les modèles US et Européens. Nous en profitons donc pour faire un petit rappel en compilant diverses données et mesures réelles qui permettront de faire la distinction.

Les modèles de la gamme n° 3 remplacent petit à petit les anciens modèles dans les magasins, mais ils ne sont pas pour autant aussi performants, au contraire. Quelques cas de pompes brûlées sont recensés régulièrement sur les versions DDC-2 notamment, donc Laing a visiblement joué la sécurité en diminuant les performances de ses pompes pour moins surcharger l’électronique et améliorer la fiabilité. Rappelons aussi que mettre un couvercle différent, pour améliorer le débit maxi, peut éventuellement la surcharger légèrement. En effet, on modifie la courbe de pompe et donc son comportement (nouveau débit maxi jusqu’à 2 fois le débit maxi original). Or, plus elle débite, plus elle consomme et elle peut donc se retrouver au dessus des spécifications de quelques watts quand on a un circuit vraiment peu restrictif. Ca ne veut pas dire que changer le couvercle va forcément la détruire bien évidemment !

Le changement de gamme est aussi là pour passer à la norme RoHS. La partie bobinage du moteur a été revue, ainsi que le PCB dont la révision peut varier d’une pompe à l’autre (actuellement les PCB 3.3 seraient les plus récents). Le rotor a légèrement été modifié avec notamment un oeil central un peu plus petit. Pas de changements visibles au niveau du logement en carbone qui accueille la bille en matériau céramique (oxyde d’aluminium). Les principales informations des modèles Laing en version stock sont dans notre tableau ci-dessous, la DDC3-1 remplaçant la DDC-1 et la DDC-3.2 remplaçant la DDC-2 (dite DDC-1+ en Europe) :

On constate que les nouveaux modèles DDC 3.1 et 3.2 ont une pression statique maxi moindre par rapport aux pompes précédentes (confirmé par des mesures). On perd tout de même près de 1.7 mH2O entre les modèles dits « 18 W ». Le débit maximum quant à lui ne varie que très peu et ne change rien à la donne.

Compte tenu de ces changements et en traçant les courbes de pompes correspondantes, on s’aperçoit finalement que les différences sur le débit final obtenu dans n’importe quel circuit sont relativement faibles. Elles seront au grand maximum de ~25 L/h en moins pour la DDC 3.2 par rapport à la DDC-2 et de ~10 L/h maximum en moins pour la DDC-3.1 par rapport à la DDC-1.

Documents Laing :
• DDC-1 et DDC-2 : PDF fabricant
• DDC-3.1 et DDC-3.2 : PDF fabricant


[MàJ] L’OCZ Cryo-Z sera bien commercialisé !
Posté par David D. le 18/06/2007 à 00:00 | Source : The Inquirer | 6 commentaire(s)

Selon The Inquirer, OCZ aurait finalement jeté l’éponge sur la commercialisation de son système à compresseur connu sous le nom de Cryo-Z. Depuis maintenant près de 2 ans, date où il avait été exposé dans certains salons, ce projet est au point mort et sa fin serait donc annoncée (nous en faisions déjà écho dans cette actualité récente). Mauvaise nouvelle donc pour les personnes intéressées par le coût relativement faible en regard de la concurrence. En effet, il a d’abord été annoncé à 199 $, puis finalement à 299 $.

Des problèmes de transport et d’autorisation à acheminer des systèmes chargés de Taïwan/Chine vers les US/Europe par bateau/avion sembleraient donc avérés. Les réglementations concernant les systèmes pressurisés sont visiblement trop contraignantes (ça peut se comprendre) et obligeraient OCZ à abandonner son idée. Il faudrait les transporter non chargés, ce qui ne pose aucun souci en soi pour « l’administration », et les remplir à la main une fois sur les continents. Malheureusement, cela pose des problèmes de main-d’oeuvre puisque OCZ n’est pas implanté partout et ça ferait aussi grimper les tarifs puisque le remplir en Chine ne coûtera pas bien cher contrairement à ici. Dans l’attente du communiqué officiel d’OCZ, ainsi se termine donc l’aventure du Cryo-Z, projet mort-né…

Mise à jour à 1h00 : Ne jamais faire confiance à The Inquirer ! OCZ vient de démentir cette rumeur. Un responsable vient d’annoncer clairement sur le forum XS que 100 unités sont déjà en route vers les USA. Le problème c’est qu’ils sont uniquement destinés aux USA pour le moment puisqu’ils fonctionnent en 110 V… Ils vont voir ce que ça implique en terme de logistique et l’accueil réservé pour ensuite essayer de le faire parvenir dans les autres pays. Bref, encore un peu de patience, mais le calvaire de ce Cryo-Z semble être terminé. Bonne nouvelle donc pour ceux qui souhaitent s’essayer au changement de phase avec un système toujours annoncé à 299 $ a priori.


L’intérieur du Cuplex Double Impact
Posté par David D. le 18/06/2007 à 00:00 | 4 commentaire(s)

Une photo interne du nouveau Cuplex a été publiée par un forumer et il s’annonce bien comme supposé dans une actualité précédente avec une séparation franche des deux chambres. Les deux structures de jets sont en série pour impacter sur une double structure en picots tout à fait classique.

Il aurait peut-être été plus judicieux de ne faire qu’une seule zone plus large avec des jets couvrant toute la surface d’un seul coup sans les faire voyager de l’une à l’autre des chambres, comme d’habitude en somme. La perte de charge aurait été nettement moindre que de passer 2 fois par un nombre restreint de jets, leur vitesse finale devant être sensiblement la même, voire supérieure, tout en pénalisant moins le reste du circuit.


©2003-2019 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.