24 octobre 2021

Actualités160

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


BDD Overclocking
Screen Max
Vmods


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling



Enzotech se lance dans le watercooling
Posté par David D. le 23/07/2007 à 00:00 | Source : Enzotech | 2 commentaire(s)

Cette nouvelle firme qui donnait jusqu’alors dans l’aircooling avec principalement son modèle Ultra-X et des pièces forgées en cuivre, se lance à son tour dans la fabrication de waterblock. Peu de choses concrètes pour l’instant, seul un rendu 3D externe est disponible. Peut-être est-il aussi issu de forgeage dans le genre du Dtek Fuzion (le couvercle y ressemble d’ailleurs un peu, repackaging ?) avec probablement des picots en dessous. Plus d’infos dans les jours à venir.


Thermalright HR-05 IFX pour chipset
Posté par David D. le 20/07/2007 à 14:00 | Source : Thermalright | 1 commentaire(s)

Thermalright a sorti une évolution de son HR-05 destiné au refroidissement des NorthBridge notamment. La révision est légèrement plus grande pour permettre l’installation d’un ventilateur de 80 mm au lieu de 70 mm précédemment. Elle a aussi un peu plus de surface et surtout une meilleure fixation qui était l’une des critiques récurrentes à son installation et à la compatibilité avec les cartes mère. Pour le reste, c’est identique avec des ailettes en alu (110 gr) et un heatpipe en U ancré dans une base en cuivre. Une version HR-05 IFX SLI existe également avec deux heatpipes décalés pour permettre la mise en place des cartes graphiques.


Zalman Reserator XT, plus tellement passif…
Posté par David D. le 19/07/2007 à 11:15 | Source : Zalman via Matbe | 4 commentaire(s)

Zalman propose sa nouvelle déclinaison du Reserator, le Reserator XT au look un peu rétro (faut aimer). Il a maintenant l’allure d’une petite watercase un peu plus tournée vers la performance puisque celle-ci dispose d’un ventilateur de 140 mm (réglable entre 500-2000 tr/min, en mode automatique, mais aussi désactivable) pour améliorer la dissipation des deux radiateurs internes. Plus vraiment du passif comme les Reserator 1 et 2 donc, la désactivation du ventilateur ne devant probablement pas donner de bonnes performances vu la géométrie et le confinement dans le châssis.

L’encombrement est de 350x210x180 mm pour 7 kg sur la balance, donc assez raisonnable. La pompe est très certainement la même que les autres kits puisqu’elle fait aussi 300 L/h maxi pour 6 W. Le kit sera complet pour le refroidissement du CPU avec la fourniture du dernier de leurs waterblocks, le ZM-WB5, du liquide anticorrosion, le tuyau nécessaire, les passes-cloison, etc. Trois cadrans digitaux permettent de savoir la vitesse de rotation du ventilateur, le débit d’eau (réglable) et deux températures (eau du réservoir et air aspiré sûrement). Le tarif prévu est aux alentours de ~400 € d’ici août, donc très cher en comparaison d’autres kits intégraux, d’autant qu’il ne s’occupe que du CPU et que les éléments ne figurent pas parmi les plus performants que l’on puisse trouver sur le marché…


DevilMaster présente son Evo-88 GTS-GTX
Posté par David D. le 19/07/2007 à 06:00 | Source : DevilMaster | 11 commentaire(s)

Voici une réalisation de Ketchak pour refroidir des cartes Nvidia 8800 GTS/GTX avec un nouveau waterblock du genre « poulpe tentaculaire » pour faire suite à la première et vieille version prénommée Octopus. Le travail est toujours hyper soigné et la finition très impressionnante avec du cuivre plaqué et de l’acier inox pour les couvercles, le tout poli. Même si ça n’est pas forcément optimal en terme d’efficacité et que ça apparaîtra un peu too much pour certains vu le nombre de tuyaux, sa réalisation a son charme. Admirez plutôt la qualité du travail !

Voir le dossier complet et les nombreuses photos


Seasonic S12II, Super Tornado le retour ?
Posté par David D. le 18/07/2007 à 17:50 | Source : HardOCP | 2 commentaire(s)

Avec le test sorti par HardOCP et à la vue des images internes, on se rend compte finalement que ces S12II n’ont pas grand-chose à voir avec la « vraie » gamme S12 comportant les modèles > 500 W. Ce n’est pas dit dans leur dossier, mais on voit clairement une régulation basique de type couplée 12/5 V, contrairement à la régulation indépendante, un peu plus coûteuse, qu’on trouve dans les S12/S12+/M12, et qui assure un excellent maintien des niveaux de tension.

Cela se voit aussi dans les tests de charge avec un 12 V qui diminue plus que d’habitude malgré le fait que leur procédure favorise le travail de la régulation en chargeant progressivement toutes les lignes en même temps. Il manque le plus important probablement, les tests en cross-load qu’on trouve en situation réelle avec un 12 V très sollicité et presque rien sur le reste, et là la régulation a déjà plus de mal à maintenir les niveaux. Dommage d’avoir tant de matos et d’en oublier la moitié…

La chose intéressante pour une fois est la visualisation des effets transitoires qui sont plus importants que le niveau réel de la tension en elle-même (voir notre dossier). Lorsqu’un CPU/GPU passe à pleine charge, il faut une fraction de seconde pour que le courant demandé à l’alimentation fasse un gros bond en avant, or l’alimentation dispose d’un temps de réaction supérieur au temps mis par le courant pour atteindre sa nouvelle valeur, notamment à cause de la fréquence du découpage qui n’est pas infinie (30-120 kHz). Les tensions s’effondrent alors un bref instant (quelques dizaines de millisecondes tout au plus) malgré les condensateurs en sortie qui tentent de contrer cette baisse en délivrant le peu d’énergie qu’ils contiennent et en attendant la réaction de l’étage de découpage pour envoyer plus d’énergie dans le transformateur. Plus il y a de capacité à ce niveau, plus on tiendra une brusque et grosse montée en puissance sans que la tension ne descende trop bas sur le rail considéré (mais ça coûte + cher). La ligne 12 V peut passer de 12 à 11.7 V quasi instantanément, or un voltmètre est aveugle à ce phénomène ultrarapide, il faut sortir l’oscilloscope (hein Benoît :o). Comme déjà évoqué ici, réduire la qualité d’une alimentation à ses seuls niveaux statiques de tension n’est pas suffisant, mais tout capturer correctement demande du matériel…

A la vue des commentaires sur divers sites, certains pensent qu’elles sont « aussi bien » que les S12/S12+/M12, issues d’une même conception, mais ce n’est pas le cas car cette nouvelle gamme tient bien plus des modèles Super Tornado que des S12 que l’on connaît bien (dossier S12, S12+ et M12). Il y a peut-être une volonté d’embrouiller en rassemblant tout sous le même nom, mais ce ne sont pas les mêmes électroniques ! Néanmoins, ça n’en demeure visiblement pas moins de bonnes alimentations avec un très bon rendement (85 % réel à mi-charge, certifiées 80Plus), d’une connectique renouvelée et des nuisances sonores faibles. L’intérêt principal vient de la gamme de puissance tirée vers le bas pour une fois (330, 380, 430 et 500 W) qui suffit à bon nombre de machines et que l’on aura aussi pour moins cher bien sûr (de 60 à 100 €).


©2003-2019 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.