25 octobre 2021

Actualités147

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


BDD Overclocking
Screen Max
Vmods


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling



Aquagrafx G92 pour les 8800GT
Posté par David D. le 09/11/2007 à 13:53 | Source : Aqua-Computer | 2 commentaire(s)

Nouvelle carte, donc nouveau waterblock intégral chez Aqua-Computer avec ce modèle destiné aux cartes à base de G92. Il dispose d’une base en cuivre et d’un couvercle en acier inoxydable, le tout pour 480 gr. Il est relativement fin et n’occupe pas de slot supplémentaire, ce qui permet de l’utiliser avec un montage SLI. Il est annoncé au tarif de 79.90 € (il faut y ajouter des embouts filetés G1/4″).


Ventilateurs Noctua NF-P12
Posté par David D. le 06/11/2007 à 00:00 | Source : Noctua | 13 commentaire(s)

Noctua annonce la sortie d’un nouveau ventilateur un peu plus « pêchu » que les anciens NF-S12 : le modèle NF-P12. Au programme, on a droit à une électronique améliorée assurant des transitions plus douces pour la commutation des bobinages au niveau du moteur afin d’en réduire le bruit éventuel (exactement comme le passage de la pompe Laing D4 à la D5 en adoucissant le pilotage, ce qui réduisit drastiquement le bruit pour une même mécanique). Au niveau du guidage de l’axe, c’est le même que précédemment avec leur palier SSO.

Il dispose maintenant d’un design beaucoup plus fermé, ce qui évite notamment les pertes de pression. Il intègre 9 pales moins inclinées pour augmenter la pression statique fournie et compenser le débit d’air moindre avec l’ajout de 2 pales supplémentaires par rapport au NF-S12. A 1200 tr/min, le nouveau modèle donne ~1.52 mmH2O au lieu de 1.05 mmH2O pour le NF-S12. Les débits d’air à vitesse de rotation donnée sont similaires entre les deux modèles.

Le dernier point mis en avant concerne l’apparition de dents sur le bord de fuite des pales, à la manière des ventilateurs Comair Rotron. Cela empêche la formation des gros tourbillons caractéristiques en les disloquant en plus petites structures grâce à une instabilité volontairement induite dans l’écoulement. Ca permet de modifier la texture du bruit en l’étalant un peu plus sur le spectre des fréquences, ce qui a tendance à rendre le bruit plus agréable à l’oreille, mais pas forcément moins élevé en intensité (l’intensité seule ne signifiant pas grand-chose seule). L’intensité sonore du NF-P12 est d’ailleurs annoncée légèrement plus élevée de 2 dB(A) que le NF-S12 sur toute la plage de rotation (900-1300 tr/min).

Coïncidence ou pas, tout ceci était détaillé dans le dossier que nous avions consacré au NF-S12, des suggestions nous ayant été demandées à l’époque pour améliorer le prochain modèle sur la pression et le bruit, car le dossier était remonté jusqu’au boss de Noctua ravi de tels détails techniques… Néanmoins, il faut regarder la réalité en face : il n’y a pas de « révolution » à attendre de tels ventilateurs axiaux. Même très optimisés, ils feront du bruit si l’on veut beaucoup de débit d’air, c’est inévitable (sans même parler du bruit renforcé par l’écoulement dans le radiateur sur lequel il est posé). Il y aura toujours des compromis à faire entre nuisances sonores et débit d’air. A vitesse de rotation et encombrement identiques, les caractéristiques de nombreux ventilateurs sont assez similaires de toute façon une fois en situation… Ici le NF-P12 s’en sortira mieux que le NF-S12 au niveau du débit d’air permis pour toutes les situations possibles (et notamment sur un radiateur), du fait de l’allure de sa courbe de ventilateur.

Pour finir, le bundle est encore complet avec la fourniture de tétons en silicone pour une fixation souple et de deux connecteurs avec résistance intégrée pour diminuer la tension d’alimentation afin de tourner à 1100 ou 900 tr/min au lieu de 1300 tr/min en 12 V. Le tarif fait mal puisqu’il est vendu à 19.90 € l’unité (les NF-S12 étaient à 15 €), avec une garantie de 6 années…


Dangerden MC-TDX et MPC-680i
Posté par David D. le 03/11/2007 à 16:35 | Source : Dangerden | 14 commentaire(s)

Dangerden amène un peu de nouveauté dans sa gamme de produits avec l’apparition de deux nouveaux waterblocks : le MC-TDX destiné au CPU et le MPC-680i pour les chipsets des cartes mère à base de Nforce 680i.

Le MC-TDX est une évolution du TDX. Il intègre désormais une surface mouillée basée sur une classique grille de 240 picots en cuivre relativement hauts (4 à 5 mm environ). La base ressemble fortement à celle d’un Dtek Fuzion notamment. La surface couverte est ainsi plus étendue et Dangerden parle de 5 à 10 °C de mieux par rapport au TDX suivant ses tests sur des CPU multicoeurs/multidies. Son tarif est fixé à 59.95 $ et il n’est compatible qu’avec le socket 775 pour le moment avec son couvercle en plexi (acrylique).

Le waterblock MPC-680i dédié au chipset est du même genre avec une surface entièrement recouverte de picots, au nombre de 225. On pourra le trouver pour 42.95 $. Les deux nouveaux modèles présentés sont peu pénalisants pour le débit. A noter que les waterblocks sont recouverts d’une sorte de vernis qui empêche l’oxydation suite aux traces de doigts, etc.


Module Thermaltake V1R Ram Cooler
Posté par David D. le 02/11/2007 à 16:35 | Source : Thermaltake | 4 commentaire(s)

Thermaltake annonce aujourd’hui la sortie d’un radiateur dédié aux barrettes de RAM (DDR & DDR2). Comme d’autres fabricants, il utilise un heatpipe enchâssé entre les deux plaques d’aluminium qui remplacent les heat spreaders d’origine (possible perte de garantie) et à l’autre bout on dispose toute une série d’ailettes en cuivre, le tout pour 155 gr. Le tarif devrait se situer aux alentours de 15-20 €. A ce rythme-là, le radiateur (inutile dans 99 % des cas) coûtera bientôt plus cher que la barrette en elle-même…


Avenir de l’OCZ Cryo-Z compromis en Europe…
Posté par David D. le 02/11/2007 à 14:20 | 9 commentaire(s)

Selon une source chez OCZ Europe, ce système de refroidissement à compresseur tant attendu ne devrait pas être disponible en Europe pour plusieurs raisons déjà évoquées pour certaines :

– OCZ ne voudrait pas l’importer ici
– il faudrait le modifier pour les normes européennes
– le mélange gazeux ne serait pas normalisé
– le mélange gazeux ne correspondrait pas aux normes antipollution en vigueur ici
– le système n’aurait pas le droit d’être transporté chargé en gaz (hors Europe)

Bref, l’avenir du Cryo-Z semble vraiment très incertain en France et plus largement en Europe pour des raisons plus administratives que techniques.

Et le problème d’un achat aux USA, si cela est autorisé, c’est que le compresseur sera en 115 V et à moins d’y mettre un convertisseur pour le faire fonctionner correctement, point de salut… On complétera si l’on obtient plus d’informations.


©2003-2019 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.