24 octobre 2021

Actualités140

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


BDD Overclocking
Screen Max
Vmods


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling



Montage d’un radiateur à caloducs exposés /!
Posté par David D. le 14/02/2008 à 11:20 | 6 commentaire(s)

Cette manière de monter les caloducs sur une base, pour en assurer le contact direct avec l’IHS, est intéressante du point de vue thermique puisqu’elle supprime une interface. Elle se répand donc petit à petit chez diverses marques (Scythe, Evercool, Xigmatek, etc.), mais il faut noter que ça devient aussi plus fragile et ça n’est jamais pointé du doigt.

L’IHS d’un CPU n’étant jamais vraiment plan, mais concave la plupart du temps avec les arêtes/bords bien plus relevés, le montage du radiateur peut provoquer des dégâts irréversibles sur les caloducs dans certaines circonstances. En temps normal, la paroi de ceux-ci est déjà très fine (0.3~0.5 mm), mais une fois la base ajustée et polie par le fabricant pour la rendre plane et reposer correctement sur tous les caloducs, elle le devient encore plus et les bords de l’IHS peuvent alors les abîmer, le cuivre étant relativement mou.

Il vaut mieux vérifier l’état de surface de l’IHS et ne pas serrer inutilement fort pour éviter de marquer, voire de crever, les caloducs. Il est préférable d’éviter de polir à nouveau ce genre de radiateur si on ne le fait pas non plus sur l’IHS, ça ne ferait qu’accentuer le problème.


On voit l’empreinte carrée de l’IHS laissée par ses bords relevés tout le tour et une partie est bien renfoncée en haut.


Scythe Orochi : qui aime la démesure ?
Posté par David D. le 13/02/2008 à 18:30 | Source : Scythe | 7 commentaire(s)

Avec 10 caloducs de 6 mm de diamètre, ce ventirad impose le respect ! Scythe propose son ventirad Orochi SCSK-1000, très imposant (120×194×155 mm sans ventilateur) et lourd avec ses 1285 gr tout équipé, pour un fonctionnement passif ou très faiblement ventilé avec ses ailettes assez espacées. Le ventilateur de 140 mm fourni ne tournera effectivement qu’à 500 tr/min pour 30 cfm maxi, le tout en silence (11 dBA annoncés). Si cela ne suffit pas, on pourra y monter plusieurs modèles de 120 mm sur les côtés…

On remarquera que les cinq caloducs supérieurs ne fonctionneront pas de la meilleure manière qui soit puisqu’ils sont simplement superposés sur les cinq caloducs inférieurs et écrasés ensemble, donc sans contact direct avec la base. La compatibilité est très large puisqu’elle est assurée du socket 478 à l’AM2 via une fixation modulable. Point de tarif encore pour ce monstre.

Une fois monté sur une carte, ça devient énorme. Tous les boîtiers ne permettront pas sa mise en place car on ne pourra plus le fermer…


Coolink présente son GFXChilla pour carte graphique
Posté par David D. le 13/02/2008 à 00:00 | Source : Coolink | 1 commentaire(s)

Petite nouveauté chez le fabricant Coolink avec un modèle de ventirad destiné aux cartes graphiques, le GFXChilla. Il se veut très peu épais avec seulement 30 mm en tout pour s’intégrer facilement, les ventilateurs étant des modèles 80x80x10 mm. Ces derniers sont donnés pour 18 dBA maximum à 2000 tr/min. Ils pourront être remplacés par des modèles plus épais pour améliorer le débit d’air et donc l’efficacité.

La structure est classique avec quatre caloducs de 6 mm de diamètre qui se chargent de répartir au mieux la chaleur dans les ailettes en aluminium. Des petits radiateurs à coller sont fournis dans le bundle pour s’occuper de la GDDR et des transistors de l’étage d’alimentation de la carte. Il peut se monter indifféremment sur cartes Nvidia ou AMD et seuls les modèles les plus gourmands ne sont pas présents dans la liste de compatibilité. Le tarif ? Annoncé à 29.90 € pour les amateurs…


Heatkiller GPU-X² finaux pour G92 et R670
Posté par David D. le 11/02/2008 à 00:00 | Source : Watercool | 3 commentaire(s)

Voici les modèles de waterblocks intégraux Watercool en cuivre et destinés aux dernières cartes vidéo à base de Nvidia G92 et AMD R670. Comme d’habitude, la qualité de finition et le style massif de la marque se retrouvent sur ces deux modèles proposés vers 85 €.


Modèle Heatkiller GPU-X² G92

Modèle Heatkiller GPU-X² R670

La structure au dessus des GPU est simplement constituée de fines ailettes directement taillées dans l’épaisseur de la base (fraise scie) à la manière de leur dernier waterbloc CPU. Le reste des canaux pour la circulation du fluide est taillé dans le couvercle. Le SLI et le Crossfire seront possibles à l’aide d’un gros adapteur, en Delrin visiblement, permettant la communication des deux waterblocks en parallèle.


Le Scythe Shuriken est de sortie
Posté par David D. le 11/02/2008 à 00:00 | Source : Scythe | 2 commentaire(s)

Scythe a annoncé officiellement la disponibilité de son dernier ventirad, le Shuriken. Il ressemble à d’autres modèles de la marque, mais il est de type « low profile », avec une hauteur totale réduite à 64 mm, pour venir se loger dans les tours étroites ou les boîtiers PCHC.

Trois caloducs permettent d’amener la chaleur aux nombreuses ailettes ventilées par un 100 mm PWM (650-2200 tr/min) qui ne fait que 12 mm de hauteur. Ce dernier comporte alors beaucoup de pales pour compenser sa finesse et permettre d’assurer tout de même un débit d’air correct (32 cfm maxi). Au final, le poids est réduit à un petit 355 gr et le montage est compatible avec tous les sockets actuels du 478 à l’AM2. Il devrait disposer d’un bon rapport qualité/prix a priori…


Le Shuriken sous toutes les coutures


©2003-2019 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.