logo
 AccueilNewsDossiers & ReviewsBDDForumA propos

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


BDD Overclocking
Screen Max
Vmods
Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling


Test du Thermaltake Level 10, le boitier à 700 euros
Posté par David D. le 03/11/2009 à 00:00 | Source : PCWorld | 0 commentaire(s)

PCWorld présente un test complet d'un boitier d'exception chez Thermaltake : le Level 10. Tout en aluminium pour une masse de plus de 21 kg, il est doté d'un design atypique et asymétrique avec des modules séparés portés par une colonne. Il ne devait être produit qu'à 1000 exemplaires pour ceux qui sont prêts à mettre 700 euros dans un boitier et visiblement on se bouscule au portillon pour l'avoir, ce qui conduira peut-être à en produire plus... Bref, on aime ou on n'aime, le test apportant bien des argument en faveur de ce boitier particulier.

"Thermaltake Level 10. Ces trois mots resteront gravés dans les mémoires des passionnés de hardware. Innovant, doté d'un style à nul autre pareil, rare et cher, autant de caractéristiques qui font entrer ce boîtier dans l'histoire de l'informatique. Il est l'oeuvre d'un bureau de design BMW, sera produit à 1000 exemplaires et vendu à un prix de 700 euros. What else, comme le dirait si bien Georges ?"

Lire le test du Thermaltake Level 10



Danger Den répond déjà présent sur la HD5870X2
Posté par David D. le 27/10/2009 à 10:25 | Source : Danger Den | 0 commentaire(s)

La future carte AMD/ATI bi-GPU HD5870X2, répondant au nom de code Hemlock, n'a pas encore de date de sortie précise, que déjà Danger Den montre son waterblock intégral DD-5870-X2 dédié à ce futur monstre dont le TDP avoisinerait les 300 W. Avec une base en cuivre et doté d'un design relativement peu restrictif, le gain de température annoncé pour les GPU est de l'ordre de 20 à 30 °C. Il est aussi prévu comme d'habitude pour les montages en Crossfire si besoin est. Ne reste plus qu'à attendre la carte...



Danamics LMX : échangeur à métal liquide, le retour
Posté par David D. le 27/10/2009 à 02:00 | Source : Danamics | 5 commentaire(s)

Après l'échec et le retrait rapide de la vente du Danamics LM10 qui promettait monts et merveilles par rapport à des systèmes de watercooling, la firme danoise Danamics réitère son expérience dans le domaine des radiateurs utilisant un alliage métallique liquide à température ambiante pour transporter et distribuer la chaleur à une série d'ailettes ventilées : le Danamics LMX est né.

Cette nouvelle version, au design proche du LM10, est en majorité en aluminium plaqué de nickel et mesure 158.2 x 170.5 x 90mm pour une masse de 1180 g (sans ventilateurs). Cinq tubes en U dans lesquels circulent l'alliage métallique lient la base avec les ailettes, le tout formant un circuit fermé tel un watercooling grâce à la pompe située tout en haut sous un carter en plastique. Ce dissipateur LMX utilise toujours une pompe électromagnétique sans parties mobiles pour déplacer cet alliage métallique sans bruit dans les tubes et elle a été revue et corrigée pour fournir un débit trois fois supérieur par rapport à la première génération, tout ceci pour moins d'un watt de consommation. Un blindage magnétique entoure désormais la pompe pour réduire l'intensité du champ magnétique d'un facteur 1000 et éviter d'éventuelles susceptibilités avec des éléments proches.

La compatibilité est relativement large puisqu'on peut le monter sur les sockets AMD AM2/AM3 et Intel 775/1156/1366. Il sera fourni avec deux ventilateurs SilenX Ø120 mm (pendant quatre semaines seulement, pour fêter le lancement du produit) et même s'il est moins cher que le LM10 (entre 300 et 400 €), le tarif sera tout de même de 159 € hors taxes. Son lancement dans les boutiques ne devrait plus tarder, après quelques tests de rigueur pour montrer ou non son intérêt, même si on peut déjà deviner sans peine que le rapport performances/prix ne jouera pas en sa faveur par rapport à d'autres produits (Corsair H50 par exemple)...



Pas assez de deux DDC ? XSPC en met trois en série !
Posté par David D. le 07/10/2009 à 12:45 | Source : XS | 0 commentaire(s)

Si deux Laing DDC montées en série ne vous suffisent pas pour alimenter votre circuit correctement, ce qui m'étonnerait, on pourra toujours attendre le nouveau couvercle XSPC permettant de monter trois Laing DDC en série pour cumuler leur pression et ainsi forcer le passage dans des circuits extrêmement restrictifs. Selon le modèle de Laing DDC employé, la pression statique maximale atteindra donc entre 10 et 18 mH2O environ, le débit maximal restant celui d'une seule pompe entre 400 et 600 L/h, il faudra veiller à bien accrocher les tuyaux. Reste à caser tout ceci dans sa tour et à avoir assez d'argent pour lâcher près de 200 € dans trois pompes pour pas grand-chose au final dans la plupart des cas...



Apogee XT, le petit dernier de chez Swiftech
Posté par David D. le 07/10/2009 à 12:30 | Source : Swiftech | 5 commentaire(s)

La firme américaine vient d'annoncer la sortie d'un nouveau waterblock pour CPU, l'Apogee XT tout en cuivre et en laiton plaqué. Selon leurs tests sur un i7 920 à près de 4.1 GHz, ce nouvel échangeur permet un gain de ~3 °C par rapport à l'Apogee GTZ à charge maximale et ~1.5 °C par rapport à un Heatkiller 3 bien apprécié des watercoolers. Pour atteindre cette efficacité, une imposante grille de picots en cuivre de 0.225 mm de côté est utilisée. La base est légèrement déformée pour s'accommoder des déformations de l'IHS et/ou avoir un appui central prédominant et l'eau est distribuée d'une certaine manière. Le waterblock a donc un sens de montage à respecter.

Au niveau de la restriction occasionnée, elle est du même ordre de grandeur que celle du GTZ et reste tout de même relativement élevée vu qu'on impose à l'eau de passer entre les mini picots. Dotée d'une plaque de rétention arrière, la fixation est toujours aussi facile et permet d'avoir un bon appui sans aller trop loin ou de travers puisqu'il y a des butées. Grâce à une plaque rapportée sur le dessus du couvercle, modifiant la position de l'entrée selon son sens de montage, la mise en place d'énormes embouts à coiffe ne pose pas de souci. La compatibilité est assurée pour les sockets LGA 771, 775, 1156 et 1366 bien qu'il faille demander les plaques arrières pour 775 et 1156 séparément (envoyées gratuitement). AMD n'est pas oublié, mais il faudra aussi attendre un peu. Pour finir, ce waterblock est proposé dans le haut de la fourchette des tarifs couramment constatés avec un prix de 80 $ pour un montage sur LGA1366 et avec ses embouts 1/2".



©2003-2018 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.