logo
 AccueilNewsDossiers & ReviewsBDDForumA propos

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


BDD Overclocking
Screen Max
Vmods
Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling


Remplissage insolite
Posté par Stephen M. le 22/04/2004 à 07:56 | Source : Tyrou sur le forum | 4 commentaire(s)

Le R290 (propane) vous avait déjà été présenté il y a quelques mois avec le ZytraDoD de Mustang, puis par la suite dans le DualVap... C'est maintenant au tour de Tyrou de s'initier aux joies du remplissage au R290 de nos chères petites machines frigorifiques.

Après discussion au sujet d'un problème dans ce circuit, il est sûr que la brasure du tube capillaire dans l'évaporateur a dû bouché (en partie) le fin diamètre intérieur du capillaire. Il est donc nécessaire de refaire cette soudure via un vide complet du circuit (je ne rappellerais pas ici les règles importantes quant à l'utilisation du propane en tant que réfrigérant). Malheureusement, une grande partie du propane présent dans le circuit se trouve sous forme liquide (condensée) entre le compresseur et l'évaporateur (en photo à droite), ce qu'il était difficile, à priori, de se douter de part le tirage au vide préalable.

Non conscient du risque, il cherche à faire fondre la brasure afin de retirer le tube capillaire pour le rebraser par la suite... et là, l'apport calorifique du chalumeau a dû faire fondre la brasure qui bouchait le capillaire, ce qui a pour effet immédiat de laisser s'évaporer le propane dans le bloc et puis de sortir... évidemment, le circuit étant ouvert le chalumeau provoque à la sortie de l'évapo une véritable flamme... Heureusement, pas de blessé !

Mais le plus incroyable réside dans le fait que l'évaporation du propane qui était coincé entre le compresseur et le bouchon en sortie de capillaire, provoque une température d'environ -40 °C sur le bloc. On assiste donc de façon totalement inattendue à la rencontre du chaud et du froid : d'un coté le propane utilisé par beaucoup dans différentes installations de cuisinières, et de l'autre le R290, le réfrigérant... (en photo à gauche)

Après 10 minutes de combustion, la flamme s'est finalement éteinte. La brasure a pu être correctement refaite, ce qui permet d'avoir un système en bon fonctionnement (photo ci-contre). Pour ce qu'il est des soudures de capillaire, appliquer le col de brasure à environ 1 cm du bout du capillaire. Etant très fin, il chauffe facilement et la brasure à son contact est très fluide ce qui peut avoir tendance à faciliter la création de ce genre de bouchon. A bon entendeur...



Nouveau waterblock Swiftech
Posté par David D. le 18/04/2004 à 23:11 | Source : Swiftech | 4 commentaire(s)

Swiftech vient de sortir le tout nouveau MCW6000. Le design change un peu des précédents modèles de la marque, mais les performances sont revues à la hausse et c'est tant mieux !

Utilisant 281 picots de cuivre et un impact central, l'échange thermique est efficace, mais les pertes de charges augmentent en contrepartie, on ne peut pas tout avoir... Contrairement à l'habitude, les embouts sont simplement des bouts de tube de cuivre brasés sur le dessus, pas terrible pour l'esthétique, mais néanmoins efficaces et pas cher.

En revanche il n'est plus du tout démontable car intégralement brasé pour ne former qu'un seul bloc, c'est étanche à coup sûr mais pas pratique pour nettoyer (peu de risque de le boucher tout de même). Pour un prix de 40 $ et disponible pour n'importe quel socket, ce waterblock en ravira sûrement plus d'un.




Test du Maze4
Posté par David D. le 13/04/2004 à 18:19 | Source : Procooling | 1 commentaire(s)

Voilà le petit dernier testé par Phaestus, un des membres de Procooling, dans un environnement contrôlé et avec une méthodologie assez rigoureuse prenant en compte les incertitudes de montage et le débit.

Comme on peut le deviner, le Maze4 n'est pas très performant à faible débit du fait de sa base très fine (pas d'impact, pas d'étalement...) mais heureusement que sa très faible perte de charge lui permet d'utiliser tout le potentiel d'une grosse pompe afin d'avoir un débit supérieur à quasiment tous les autres waterblocks. Il se rattrape donc de ce côté là mais reste quand même inférieur aux meilleurs, surtout si vous avez beaucoup de puissance à dissiper.

Une base légèrement plus épaisse lui permettrait à coup sûr d'être plus performant globalement...



Les cascades c'est bien...
Posté par David D. le 11/04/2004 à 14:41 | Source : Xtrem Systems | 5 commentaire(s)

Encore une belle réalisation qui en impose puisqu'il s'agit d'une cascade à triple étage destinée à atteindre de très basses températures. Rien de vraiment difficile à faire quand on sait déjà faire un système mono-compresseur mais le choix des gaz est important pour évaporer et condenser correctement. Ici, Pc ice emploie du propane, du R410, du R507 et de l'éthylène en faisant certains mélanges. Autant dire que si ça lâche y aura un grand BOOM ;).

Résultat des courses, il arrive à -114.5 °C à vide, pas mal du tout sachant que l'éthylène bout à -104 °C à 1 bar. Un 4ème étage est en préparation pour descendre vers les -150 °C. Reste à voir comment tout cela va se comporter face à la puissance dissipée par le CPU, mais ça risque de bien remonter en température quand même vu les petits compresseurs. Plus on veut descendre en température plus il devient très difficile de maintenir une grosse charge thermique à cette température ! Heureusement, c'est juste pour le fun et les records car ça consomme beaucoup et ça va rejeter quelques kilowatts de chaleur au condenseur...



Double Cascade pour VR-Zone
Posté par Stephen M. le 27/03/2004 à 17:42 | Source : Article de VR-Zone | 7 commentaire(s)

Ces messieurs de VR-Zone viennent de terminer... "un engin" constitué de 5 compresseurs. Vous pouvez peut-être les apercevoir sur la photo ci-contre, pas évident vu "l'encombrement".

Toujours est-il que leur système fonctionne très bien ! Initialement rempli en R22 (pour l'étage de condensation à air) et R410a pour l'étage basse température, ils ont finalement utilisé pour le second étage du R1150 (éthylène). Dans cette configuration, ils atteignent -110 °C à l'évaporation, ce qui est plutôt pas mal du tout.

Niveau performance, concernant la cascade placée sur le GPU (à savoir un 9800XT d'ATI), ils ne donnent que peu d'informations. En revanche, ils mettent en avant un excellent screen d'un 3.2E (Prescott) à plus de 5100 MHz... Cette fréquence est très prometteuse pour ce qui est de la fréquence maxi que pourra atteindre ce processeur avec l'utilisation de refroidissements encore plus importants comme le LN2...



©2003-2018 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.