logo
 AccueilNewsDossiers & ReviewsBDDForumA propos

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling

Derniers dossiers
Nanofluides, l'efficacité à la hausseSwiftech Apogee GTTagan Dual Engine 500 W8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C

Et ça reparle de ventilation à effet Corona

Posté par David D. le 20/03/2008 à 00:40 | Source : National Science Foundation via Dailytech

Certains s'étaient déjà amusés avec ce genre d'effet en utilisant la partie intéressante d'un purificateur d'air utilisant cet effet Corona (couronne) pour en faire un "refroidisseur ionique". Avec plus de moyens, des ingénieurs travaillent sur un système capable de pousser suffisamment d'air pour faire aussi bien qu'un ventilateur classique avec des pales, mais sans avoir l'inconvénient des parties mobiles et avec un encombrement sans commune mesure. Ce sont les mêmes qui avaient étudié des microsystèmes générant un mouvement d'air dans des microradiateurs (Cf. news de 2004).

Leur ventilateur RSD5 monobloc a l'aspect d'une petite grille sur laquelle sont positionnés de fins fils (5 sur l'exemple du dessous), chacun au-dessus d'une structure en demi-cylindre composant la grille. Le but du jeu est de générer un champ électrique intense en faisant circuler de la haute tension dans ces fils (plusieurs milliers de volts), en évitant d'atteindre la valeur du champ disruptif de l'air (~3600 V/mm pour un air pas trop humide) qui conduirait à la formation d'arcs électriques...

Ce champ électrique suffisamment élevé et contrôlé permet alors d'ioniser très localement l'air autour des fils (des électrons sont arrachés aux divers atomes présents à proximité). Le plasma ainsi formé et riche en particules chargées (des ions, c'est-à-dire les atomes ou groupes d'atomes ayant perdu ou gagné un ou plusieurs électrons) va alors pouvoir être accéléré et se mouvoir grâce à la force coulombienne générée sur les ions par le champ électrique. L'air est alors entraîné dans le mouvement vers la grille, puis le cycle se poursuit grâce à la dépression générée par l'air expulsé et l'ionisation continue.

Ils annoncent que la technologie actuelle est suffisante pour refroidir une puce dissipant 25 W tout en ayant un encombrement réduit d'un facteur 35 par rapport aux solutions classiques. C'est, selon eux, une solution plus destinée au monde des appareils mobiles pour gagner en compacité, même si on peut imaginer des systèmes plus grands et adaptés à un PC classique. Et peut-être qu'un jour, on pourra intégrer directement ce genre de système au sein même de la puce pour la refroidir... La vitesse d'éjection à l'air libre d'un prototype de 15x15x2 mm atteint déjà près de 2,5 m/s, soit mieux que les petits ventilateurs classiques testés (graphe ci-dessous).

Ca ne signifie pas qu'on aura le silence absolu, car même si on n'a plus aucun bruit mécanique avec l'absence des parties mobiles (peut-être un bruit électrique, ce n'est pas précisé), le bruit de souffle dans les ailettes du radiateur est toujours présent quoi qu'il arrive (même s'il peut être faible et assez diffus). Une vidéo est disponible pour voir fonctionner ce ventilateur avec de la fumée et des rubans qui s'agitent dans le flux d'air. Il reste à améliorer et à gérer la sécurité d'utilisation d'un tel dispositif car la haute tension peut présenter un danger pour les composants sensibles notamment.


Source : Dan Schlitz and Vishal Singhal, Thorrn Micro Technologies


News précédente :
Barrettes Crucial DDR3 PC3-16000 (2000 MHz)
News suivante :
Alphacool NexXxoS NVXP-G92 de sortie




Vos commentaires
A vous la parole...

le 20/03/2008 à 09:19
Lars
ça fait envie

mais quid de la conso de la bête?
On a une diée?
le 20/03/2008 à 11:42
Rosco
Normalement extrêmement peu car ce qu'on veut c'est un champ électrique, rien d'autre. Le courant qui circule dans les fils n'a donc aucunement besoin d'être élevé, il peut être infime (les fils fondraient dans le cas contraire). Le rendement de conversion élec/écoulement est normalement aussi très bon vu qu'il n'y a pas trop de pertes a priori (faut voir le rendement de l'alim en amont qui génère la haute tension par contre...)
le 20/03/2008 à 12:39
Kant
C'est trop cool :love:
le 20/03/2008 à 19:46
toto408
On dirait une TPC (chambre à fils) mais en plus petit et pas pour le même usage :D
le 22/03/2008 à 21:28
kissagrogro
bah de l'alternatif, des tripleurs a condo + diode et hop on a de la HT facilement ^^

Les commentaires ne sont plus autorisés après 90 jours.



©2003-2017 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.