Cooling-Masters
Connexion · INSCRIPTION · Site Recevoir à nouveau l'e-mail de validation


o/c : blinder au nickel ?

Ajouter ou retirer ce sujet de vos favoris  ·  Suivre ce sujet  ·  Imprimer ce sujet
Page précédente    Page suivante 
Atlantis


Membre
Messages : 1358

jeudi 06 mai 2004 à 08:43:15     
o/c : blinder au nickel ? : pertubations EM à gommer
en fait l'electronique est plus ou moins prévue pour maintenant, mais qd on vmod on augmente enormément les pics de courant qui ont lieu à la fois dans le cpu et dans le pcb de la mobo et dans la ram et on sort des spécifications, d'où nos problèmes de stabilité. un bon moyen de capter les ondes EM c'est le nickel (encore mieux le mumétal mais là ça va être super cher et trop dur à trouver), qu'on peut éventuellement trouver sour forme de feuilles avec un films plastique adhérent. je me demande en fait si on pourrait pas repousser les limites en fsb et préquence proc en mettant des plaques de nickel (reliées à la masse du pc évidemment) le long de ces zones critiques . combiné à un ultx2 ça pourrait roxxer non ?
(moi je ne cherche que la stabilité max du pc donc c'est pour ça que j'ai commencé à regarder cet aspect mais l'application majeure est pour l'o/c c'est evident

Message édité par Atlantis le jeudi 06 mai 2004 à 08:44:29
Google




     
kissagogo27


Méchant Vieux Râleur
Messages : 27597

jeudi 06 mai 2004 à 09:34:58     
ben pk po carrément relier a la masse les différents WB , ça fait un blindage, ça limite l'oxydoreduction en evitant un potentiel flottant ds ouébés nan ? pareil en air-cooling , enfin mettre mon ventirad a la masse a l'epoque de K6-2/400@550 m'a rien fait gagné ni en stab , ni en montée en F
Zytrahus


:ouch:
Messages : 20039

jeudi 06 mai 2004 à 11:12:47     
ça reprend un peu ce que je traite dans l'étude que je fais :

critère de stabilité = f ( freq, vcore, temp )

le critère de stabilité pour moi s'identifie bien à l'entropie (symbolisant le desordre) le critère de stabilité symbolise plus le nombre d'erreur par cycle que commet le cpu.

en d'autres termes la stabilité a pas grand sens puisque tous les softs qui font travailler un cpu ne font pas travailler le cpu de la même manière, donc en gros parler de critère de stabilité plutôt que de stabilité est plus rigoureux. Bref je m'égare.


quand tu parles d'augmenter le vcore ce qui fait sortir le cpu des specif je suis d'accord, mais accroitre la température ou augmenter la fréquence font également sortir des spécifs. Mais le fait d'augmenter le vcore influe sur la température et c'est elle qui pose des problemes de stabilité, si augmenter le vcore le changeait en rien la température, ça serait évidemment trop beau, mais c'est grâce au vcore au contraire qu'on arrive à stabiliser un critère donner.

toute l'étude n'est pas terminée, reste quelques tests à effectuer, et je pense qu'à la sorie ça pourrait être intéressant pour comprendre qualitativement comment fonctionne l'o/c en terme de stabilité.


pour ce qui est des plaques de nickel relier à la masse j'ai pas les connaissances pour comprendre ce que ça peut changer mais si tu peux approfondir ça me ferait bien plaisir


(je te passe dans la cat o/c )
Mustang


Membre ex-modo vintage
Messages : 739

jeudi 06 mai 2004 à 11:26:06     
Appliqué a "un" ultx2

Cai pas un systeme comercial et vendable hein

Message édité par Mustang le jeudi 06 mai 2004 à 11:26:25
bill_baroud


Membre
Messages : 1298

jeudi 06 mai 2004 à 11:44:59     
QUOTE
le vcore influe sur la température et c'est elle qui pose des problemes de stabilité


hmmm.... plus t'augmente la frequence de commutation d'un transistor, plus sa resistance augmente, et donc plus tu dissipe de l'energie....mais y a une tension maximum a laquelle un transistor peut commuter sans perturbation du signal, quelque soit le refroidissement utilisé. Je dirais que ca devient instable quand tu approche de la limite physique des transistors, vu qu'ils ont pas tous la meme qualité, suivant le chemin d'execution que tu prend, tu doit rencontrer plus ou moins de problèmes.....

c'etait ma pensée du jour
Zytrahus


:ouch:
Messages : 20039

jeudi 06 mai 2004 à 12:00:28     
QUOTE (Mustang @ May 6 2004, 12:26 PM)
Appliqué a "un" ultx2

Cai pas un systeme comercial et vendable hein

il sait bien, il voulait dire appliquer au systeme existent pour profiter au maximum du cooling quoi
Mustang


Membre ex-modo vintage
Messages : 739

jeudi 06 mai 2004 à 14:10:08     
QUOTE (Zytrahus @ May 6 2004, 01:00 PM)
il sait bien, il voulait dire appliquer au systeme existent pour profiter au maximum du cooling quoi

[:dawao]
Mad_Overclocker


Membre
Messages : 654

jeudi 06 mai 2004 à 14:11:13     
kissagogo27


Méchant Vieux Râleur
Messages : 27597

jeudi 06 mai 2004 à 14:13:06     
QUOTE (Zytrahus @ May 6 2004, 12:12 PM)
ça reprend un peu ce que je traite dans l'étude que je fais :

critère de stabilité = f ( freq, vcore, temp )

le critère de stabilité pour moi s'identifie bien à l'entropie (symbolisant le desordre) le critère de stabilité symbolise plus le nombre d'erreur par cycle que commet le cpu.

en d'autres termes la stabilité a pas grand sens puisque tous les softs qui font travailler un cpu ne font pas travailler le cpu de la même manière, donc en gros parler de critère de stabilité plutôt que de stabilité est plus rigoureux. Bref je m'égare.


quand tu parles d'augmenter le vcore ce qui fait sortir le cpu des specif je suis d'accord, mais accroitre la température ou augmenter la fréquence font également sortir des spécifs. Mais le fait d'augmenter le vcore influe sur la température et c'est elle qui pose des problemes de stabilité, si augmenter le vcore le changeait en rien la température, ça serait évidemment trop beau, mais c'est grâce au vcore au contraire qu'on arrive à stabiliser un critère donner.

toute l'étude n'est pas terminée, reste quelques tests à effectuer, et je pense qu'à la sorie ça pourrait être intéressant pour comprendre qualitativement comment fonctionne l'o/c en terme de stabilité.


pour ce qui est des plaques de nickel relier à la masse j'ai pas les connaissances pour comprendre ce que ça peut changer mais si tu peux approfondir ça me ferait bien plaisir


(je te passe dans la cat o/c )

oui mais non , justement un trop haut Vcore favorise aussi l'electro-miration , et d'autres phénomènes très bien expliqués sur le site http://www.onversity.com dans un des articles que j'avais lu a l'époque
bill_baroud


Membre
Messages : 1298

jeudi 06 mai 2004 à 14:16:46     
meme sources que moi pour ma remarque

et plus precisement : http://www.onversity.com/cgi-bin/progarti/...ots&P=a1101#060

le vcore ne permet pas tout, tu te heurte a la limite physique des transistors a un moment
Atlantis


Membre
Messages : 1358

jeudi 06 mai 2004 à 19:09:40     
QUOTE (kissagogo27 @ May 6 2004, 10:34 AM)
ben pk po carrément relier a la masse les différents WB , ça fait un blindage, ça limite l'oxydoreduction en evitant un potentiel flottant ds ouébés nan ? pareil en air-cooling  , enfin mettre mon ventirad a la masse a l'epoque de K6-2/400@550 m'a rien fait gagné ni en stab , ni en montée en F

le cuivre c'est une passoire pour les EM. le nickel a une perméativité carrément au dessus (j'ai pas les chiffres en tête).

en gros qd on monte en fréquence ET en tension on génére des impulsions de courant dans les circuits, plus courtes et plus intenses => ondes electrom qui se balladent et vont contaminer les signaux des canaux voisins, pouvant mm corrompre un signal si les conditions sont réunnies. évidemment les fabriquants prévoient tjrs un peu le coup, mais depuis les tbred on a droit à l'option "spread spectrum" sur les mobo pour contrer ce phénomène. en gros ils se débrouillent pour neutraliser périodiquement certaines pistes qui font alors masses. vu de l'extérieur ça peut se voir comme une baisse de fréquence (environ 10%). mais ça c'est uniquement valable dans les cpu, pas pour le reste de la mobo. or les circuits mémoire sont très denses (= se contaminent les uns les autres facilement) et les pistes des bus sont bien // ce qui favorise également les corruption de données.
plus la permeativité d'un matérieux est élevée et plus il a tendance à absorber le rayonnement electromatique (= pas de transmission ni reflexion)

en physique EM de champs proche je sais que l'emission EM normale à la surface est privilégiée si en face il y a un matériau absorbant, on aurait alors moins d'ondes transversale (qui contaminent les autres pistes) mais une émission EM dirigée vers le nickel (tien je me demande au passage si ça le chaufferait pas )

donc je me demandais tout simplement si on ne pouvait pas repousser des limites de non stabilité pour permettre à la mémoire de monter plus haut, voire mm le cpu (mais faudrait plaquer le nickel au dos de la puce spa facile à relier à la masse ensuite, surtout sur les A64 )

on l'utilise pour certaines applis au taf (on génére des mini EMP matrix like et ça fout le bordel dans toute la chaine d'acquisition de données ), ça shield bien, rien à voir avec les autres matériaux, une fine couche suffit .

bon spa tout ça, j'ai un poster (congrés la semaine prochaine) à terminer pour demain donc j'ai pas trop le temps de détailler maintenant ni dans un futur très proche
Rosco


Administrateur
Messages : 25914

jeudi 06 mai 2004 à 20:11:31     
Faut foutre des condos de filtrage partout et hop plus de pics et plus d'EM

Comme le type Hi-Pro qui a foutu des condos partout sur sa mobo et sa RAM pour stabiliser à très hautes fréquences en gros...
Atlantis


Membre
Messages : 1358

jeudi 06 mai 2004 à 21:15:22     
tu stabilises l'alimentation oui, pas les transferts de données.
et ça résout en rien les EM ...
bill_baroud


Membre
Messages : 1298

jeudi 06 mai 2004 à 21:22:13     
faut faire les 2


moi j'ai une autre question :
CODE
qu'on peut éventuellement trouver sour forme de feuilles avec un films plastique adhérent.


on trouve ca ou ? a casto ? ou alors qqpart de plus l33t ?
kissagogo27


Méchant Vieux Râleur
Messages : 27597

jeudi 06 mai 2004 à 21:31:11     
le spread spectrum existe depuis l'époque des K6 ensuite elle existe depuis les spécifications contre les perturbation EM , çe la permet au niveau des PLL , de réduire les harmoniques de la fréquance du FSB pour eviter les parasites en effet

sinon les interconnexion cuivre alors c'est pas top , faudrait des interconnexions cuivre plaquées de lickel dans les CPU , par contre je connais pas la migration du nickel dans le silicium

Message édité par kissagogo27 le jeudi 06 mai 2004 à 21:32:21
Atlantis


Membre
Messages : 1358

vendredi 07 mai 2004 à 06:26:15     
et pis en mm temps customiser nous mm nos cpu spa évident
rq personne n'a encore tenté, faut bien trouver des barges
feuilles de nickel adhésive pas chez casto non (déjà du cuivre ils savent pas ce que c'est alors ...). passer par les pages jaunes, mais énorme taux de déchets, bcp de coup de fil à passer avant d'avoir un fournisseur qui acceptent pour le particulier, qui soit encoreen activité qui fasse bien du nlickel etc...
bill_baroud


Membre
Messages : 1298

vendredi 07 mai 2004 à 09:47:37     
donc la galère quoi
kissagogo27


Méchant Vieux Râleur
Messages : 27597

vendredi 07 mai 2004 à 10:23:28     
bon le civre passoire a EM , ouais mais , le cuivre relié a la masse fait blindage comme tout materiau conducteur , alu, fer etc , ya qu'a voir les blindages de moniteurs ou autres , et des blinbdages en cuivre, n t'en trouve dans tout ce qui est HF , radio etc . . par ex sur la platine LT7457 , ya plusieurs modèles, donc un avec la puce qui est cachée par une plaque de laiton reliée a la masse . ça serait bête d'utiliser cà si c'est perméable
Atlantis


Membre
Messages : 1358

vendredi 07 mai 2004 à 20:43:50     
moins cher
au taf (certes c'est une applis extreme) on a testé tout ce qu'on avait sous la main. j'ai insité et on a mis qq bout de nickel bien placés et magie magie ... le top c'est le mu-mettal mais ça coute la peau du cul + 4 bras - six jambes (au moins )
Google




     
Page précédente    Page suivante