Cooling-Masters
Connexion · INSCRIPTION · Site Recevoir à nouveau l'e-mail de validation


Résistance Thermique

Ajouter ou retirer ce sujet de vos favoris  ·  Suivre ce sujet  ·  Imprimer ce sujet
Pages :  1  2 
Page précédente    Page suivante 
Maxim'


Membre
Messages : 11

samedi 10 avril 2004 à 23:37:41     
Salut tlm.

ayant enfin (!!!) qqchose a demander, je me suis inscrit...
et je demande ici car sur noky ils ont pas su trop me repondre.

J'aimerai savoir comment mesurer la resistance thermique d'un ventirad.

Pour commencer : quelle en est l'équation ?
est ce :
(température du die - température ambiante) / puissance a dissiper

Tant que j'y suis, pour un waterblock aussi :

(température du die - température de l'eau) / puissance a dissiper ???


j'aimerai bien qu'on m'explique vite fé , un peu moins vite fé si vous avez du temps

on m'a dit ceci mais en me disant de vérifier...

Ensuite là dedans, on la mesure comment la puissance à dissiper ?

(l'admin, qu'il me contact, je lui dirai comment faire que les smyleys se bloquent plus qd on clic sur l'un d'eux)
Google




     
manu369


Membre
Messages : 5246

samedi 10 avril 2004 à 23:44:31     
La conductivité thermique est la quantité de chaleur transférée en une unité de temps au travers d'un matériau d'une unité de surface et d'une unité d'épaisseur, quand les deux faces opposées diffèrent d'une unité de température.

Pour la plupart des matériaux, la conductivité thermique diminue légèrement quand la température s'élève

ahoui j'oublié ,la conductivité thermique est exprimée en watts par mètre-kelvin : W/mK

exemple le cuivre qui a une conductivité de 380 W/m.K

la resistance c'est tt simplement l'inverse ,donc ce qui ne passe pas
pgeo


Membre
Messages : 208

samedi 10 avril 2004 à 23:44:55     
aucune idée cer conductibilité thermique d'un matériaux donné c pas trop dur mais resistance ??
pour les smiles ça px intéresser c sur

edit :grilled (:
Lexa


Membre
Messages : 1243

samedi 10 avril 2004 à 23:54:03     
Pour la formule qu'on a pu te donner sur le wb j'y crois pas trop car suivant comment tu vas refroidir ton rad de wc l'eau sera plus ou moins chaude, donc ta resistance va changer pourtant tu as le meme wb, par contre pour une formule simple j'y crois pas trop, pour une compliéque => Rosco t'es demandé par ici

Pour les smiley aussi
manu369


Membre
Messages : 5246

dimanche 11 avril 2004 à 00:00:57     
dans une unité de mesure sur un élément il y'a sa capacité à stoker exprimé en joule/kelvin (J/k)
sa rapidité à transporter exprimé en watt par métre kelvin (W/mK)
et la résistance qu'il oppose exprimé en clo 1 clo = 0,1555 m2.°C/W
la puissance étant le watt (W)
l'énergie étant le joule (J)

C'est beaucoup plus compliqué de calculer une resistance d'une matiere que de divisé de cette facon

Maxim'


Membre
Messages : 11

dimanche 11 avril 2004 à 10:13:16     
QUOTE (Lexa @ Apr 10 2004, 11:54 PM)
Pour les smiley aussi



J'aimerai bien savoir cette histoire de resistance thermique.
Pour les Ventirads, ça semble etre ce que j'ai mis.

Mais pour les wb... je sais pas trop... j'ai qq doutes.
Rosco


Administrateur
Messages : 25914

dimanche 11 avril 2004 à 11:40:00     
La Rth du ventirad est bonne, on prends T°air en référence.

Celle d'un bloc seul est calculé avec T°eau à l'entrée du bloc. On utilise évidemment le fluide qui agit directement sur l'échangeur sinon ca veut rien dire ! Si tu prends T°air ds le cas d'un waterblock ca n'est plus le bloc que tu évalues mais le circuit tout entier avec la somme de toutes les Rth qui varie en fct du débit également et pas forcément ds le même sens que le bloc (rad en autre). Tout ceci est étudié en long et en large ds les dossiers sur le site...

Le calcul de la P dissipée réellement peut être appréhendé de différentes manières : par Fourier (pose d'un bloc de cuivre parcouru par 2 thermocouples séparés d'une distance très précise et donc avec un gradient de T° entre les 2), par calorimétrie "directe" (mesure T° avant et après le bloc avec connaissance du débit puis du Cp de l'eau) ou "indirecte" (évolution et mesure du temps de chauffe d'une masse d'eau connue et isolée), certaines demandant des précisions de mesures de T° à 0.005°C près mini (suivant le débit qu'il faut connaitre précisement). On peut avoir une bonne estimation si on est assez rigoureux.

PS : pour les smiley c'est IE qui bugge, Firefox et compagnie n'ont pas de soucis. Je sais qu'il y a 1 ou 2 lignes à corriger ds le code car déjà vu sur un autre forum, ca doit être facilement trouvable mais comme personne m'a demandé avant... Si tu veux me MP vas y, je changerais.
Maxim'


Membre
Messages : 11

dimanche 11 avril 2004 à 13:49:12     
oki oki donc ce qu'on mavait donné est juste.
merci

pour cette puissance : est ce puissance à dissiper, ou puissance dissipée ?

Comment la fixer tout en connaissant sa valeur ?
(avec un peltier ou une resistance chauffante par ex)
Rosco


Administrateur
Messages : 25914

dimanche 11 avril 2004 à 14:10:29     
Ce qu'on mesure sur la puissance c'est celle absorbée par le bloc. On ne peux pas connaitre directement la puissance secondaire qui s'échappe ds le socket; PCB, air...(Pabsorbée_bloc=P_élec - Psecondaire). Il faudrait connaitre la consommation électrique du proco tout seul (faisable en trafiquant la mobo pour mesurer l'intensité aux bornes d'une résistance de très faible valeur ohmique connue précisement par exemple) et on fait la différence avec ce que le bloc recoit (100% de la puissance part en chaleur car pas de travail mécanique).

La puissance à dissiper est donc toujours supérieur à la puissance dissipée ds le bloc puisqu'on en perds une partie (négligeable suivant les cas). Si on est ds le cas d'un évapo à -30°C les pertes secondaires deviennent presque nulles et même négatives (on absorbe plus que ce que le proco donne car la chaleur du PCB remonte par le socket) car tout se dirige vers cet évapo (du chaud vers le froid). La puissance qui va ds le bloc varie donc un peu en fct du bloc (pas forcément de beaucoup).

La fixer? Tu parles d'un die "virtuel"?

Maxim'


Membre
Messages : 11

dimanche 11 avril 2004 à 14:31:46     
a wé oki...

oui un "die" simulé

qqchose qui chafferait une piece en cuivre qui aurait la forme d'un die.
afin de mesurer precisement cette Rth...

il faudrait minimisier le plus possible ces Psecondaires dissipées...

mais c'est donc de cela que j'aimerai mesurer la puissance dissipée
donc si on pourrait arriver à négliger ces Psecondaires, on pourrait partir avec la puissance à dissiper.

mais après c'est la mesurer...

pq ça complique un peu tout... surtout le fait d'avoir de simuDie
Will


Membre
Messages : 1450

dimanche 11 avril 2004 à 14:40:33     
ca me fait penser aux banc de test de lexa tt ca


edit : Banc de test Lexa
Rosco


Administrateur
Messages : 25914

dimanche 11 avril 2004 à 14:47:05     
Il y a des résistances de chauffage spaciales qui font çà.. Suffit de mesurer et d'ajuster U et I précisement et hop on a la P qu'elle dissipe. Faut assurer une excellente isolation et connaitre les pertes à telle puissance dissipée si on veut.

Maxim'


Membre
Messages : 11

dimanche 11 avril 2004 à 19:54:09     
oki interessant

le debut de banc de test de lexa est interessant aussi...
je n'aurai jamais imaginé que des resistances de ce genre monterai si haut en temperature.

Mais, je me pose la question suivante, vu qu'il y a le simuDie, la puissance P=RI²=U²/R des resistance ne sera evidement pas la mm que la puissance a dissiper par le simuDie...
non ?

Il y a pas un problème de Rth pour ce simuDie en lui mm ?
vu que la chaleur le traverse

Et comment assurer l'homogénéité de la repartition de chaleur dans lui ?

c compliqué là...
Lexa


Membre
Messages : 1243

dimanche 11 avril 2004 à 21:56:17     
C'est pour ca que pour faire le bloc de simu du die il vaut mieux partir sur un matériaux bon conducteur à l'époque j'avais pris de l'alu mais bon pas le top si je peux recupérer mon corps noir ce qui à mon avis est le mieux pour avoir une source de chaleur réguler ( cela sert à calibrer les thermomètres ), je referai des die mais cet fois ci en cuivre faudra que je me fasse un petit chiller aussi regulé aussi

Rosco c une tof de Billa c marrant j'ai utilisé la même matiere pour faire ma boite
kissagogo27


Méchant Vieux Râleur
Messages : 27501

lundi 12 avril 2004 à 00:59:17     
suffit de fournir plus de puissance pour compenser les pertes dans le simulateur !

ensuite qui dit que la puissance est constante sur toute la surface du die ? rien , surtout les prises de temps que rosco a déja montré en tof de jechaiplusdouskavient
Maxim'


Membre
Messages : 11

lundi 12 avril 2004 à 10:13:38     
je crois que j'ai une ptite idee pour compenser les pertes autour mm des resistances...

pouvez vous me donner une matiere facilement trouvable qui est thermoresistante ?
Lexa


Membre
Messages : 1243

lundi 12 avril 2004 à 11:16:20     
Moi j'avais utilisé du bois baquélisé (je sais plus si ca s'écrit comme ça), d'ailleur s'est la même matière que tu peux voir sur la photo.

Si tu comptes utiliser le même type de résistances que moi je te dis tout de suite ce n'est même pas la peine car la variation de température des résistances n'est pas du au fait d'une perte de chaleur externe mais sur le fait que les résistances de ce type ne sont pas fait pour chauffer ( ce n'est pas leur fonction origienelle ), par contre si tu as trouvé quelques choses de plus stable je suis interéssé
Atlantis


Membre
Messages : 1358

lundi 12 avril 2004 à 20:50:58     
QUOTE (Maxim' @ Apr 12 2004, 10:13 AM)
pouvez vous me donner une matiere facilement trouvable qui est thermoresistante ?

vide > air (immobile) > polystyrène (mais tiendra pas la chaleur ) > mousse PU (pareil PS) > bois
en gros
Maxim'


Membre
Messages : 11

lundi 12 avril 2004 à 23:09:10     
héhé !!! et vi !!!

je me disai : l'air ambiant dissipe la chaleur fourni par effet joule... faudrait reduire ça... au bout de 20s de reflexion ça a tilté : pas d'air -> pas d'air !!!!!!!!!

regardez bien :
un petit caisson sous vide pour le "truc qui chauffe" pq les resistances ne sont pas trop au point donc...

et le simudie sortirait du caisson : et c'est là que j'ai besoin de cette matiere thermoresistante pour le passage du simudie.

Je vais chercher qqchose de mieux que ces resistance de puissance.

Faudre mettre la main sur les resistances chauffante particulierement puissantes... et facilement adaptable a notre cause...
Maxim'


Membre
Messages : 11

lundi 12 avril 2004 à 23:11:36     
QUOTE (Atlantis @ Apr 12 2004, 08:50 PM)
vide > air (immobile) > polystyrène (mais tiendra pas la chaleur ) > mousse PU (pareil PS) > bois
en gros

et du plastique ?

pq je me disai que les manches de casseroles sont en plastik et je me brule pas !
apres faut trouver un bon plastik qui resiste bien bien... et facilement trouvable...

wé bon vive le bois !
Lexa


Membre
Messages : 1243

lundi 12 avril 2004 à 23:18:22     
QUOTE (Maxim' @ Apr 12 2004, 11:09 PM)

Faudre mettre la main sur les resistances chauffante particulierement puissantes... et facilement adaptable a notre cause...

Corp noir , pour quelques choses de facilement adaptable qui chauffe et qui est tres precis.
M4vrick


Membre
Messages : 317

lundi 12 avril 2004 à 23:22:07     
On avais etudié la faisabilité d'un banc de test sur JPC aussi... mais avec Genesis on etait plutot parti sur un mos de puissance avec une sonde de temperature integrée... c plus facilement pilotable qu'une resistance de puissance et la semelle as a peu pret la taille d'un Die (ca evite les problemes pour en fabriquer un factice et l'isoler) ...
Maxim'


Membre
Messages : 11

mardi 13 avril 2004 à 00:02:35     
le corps noir ? kézaco ?
dis m'en plus !!!!!
(pas le droit de repondre que "m'en plus !!!" )


Un banc sur JPC ? vous l'avez pas fait... manque de temps ? faisabilité peu probable ?
Alors ce MOS : tu parles d'un transistor MOS de puissance ?
et tu le fait chauffer en le commutant (saturé, bloqué, saturé, bloqué..........) ?

mais pour la taille du die... il faudrait exactement la même que les p4 pour les truc de p4 et d'athlon pour les truc de athlon, non ?
le test doit etre au plsu pret de la réalité, non ?
Lexa


Membre
Messages : 1243

mardi 13 avril 2004 à 10:16:08     
Alors un corps noir s’est quoi ?

Je vais faire simple.

Le corps noir dit « idéal » est un objet théorique parfaitement absorbant et émetteur : aucun rayonnement ne le traverse et son émissivité est maximale, dans notre cas s’est son émissivité qui nous intéresse.

Quand je parle de corps noir s’est en fait un abus de langage, car en fait, il faut parler de radiateur car l’on vient coupler une source de chaleur à un corps noir. Le corps noir de ce type d’appareil n’est certes pas « idéal » mais l’on a un pouvoir émissif de 0.99 à +/- 1% ( un corps noir idéal à un pouvoir émissif de 1 ).

La constitution d’un radiateur noir est assez simple c’est en fait un radiateur dans un noyau de laiton noir régulé en température par 3 sondes relié à une boucle de réaction PID.

Le corps noir que nous avons peut varier de la température ambiante à 400°C avec une précision de +/- 0.5%.

Voilà j’espère t’avoir éclairé, par contre pour s’en procurer un soit il faut être débrouillard , ou alors avoir un bon compte en banque celui du boulot coûte la modique somme 6000€, mais on en trouve à partir de 1500€.

Sinon si toi aussi tu comptes te lancer dans la fabrication d’un banc de test, as tu pensé à toutes les autres contraintes :
- Pression appliqué sur le bloc.
- Précision des mesures ( on va pas mesurer les temps avec une sonde de voiture )
- Dans le cas de WB réguler la température de l’eau.
- Dans le cas de radiateur avoir une température et humidité de pièce équivalente, sans courant d’air….
- Ce que tu vas mesurer.
- La répétitivité des mesures.
- Et peut être d’autre…..

Je te poses les questions avant que ce ne soit Rosco qui te les pose car avant toi j’y est eu droit. Et comme mon projet est juste en standby c’est encore frais





Atlantis


Membre
Messages : 1358

mardi 13 avril 2004 à 11:41:14     
QUOTE (Maxim' @ Apr 12 2004, 11:11 PM)
et du plastique ?

pq je me disai que les manches de casseroles sont en plastik et je me brule pas !
apres faut trouver un bon plastik qui resiste bien bien... et facilement trouvable...

wé bon vive le bois !

bakelite : laisse tomber, stro la merde pour un particulier
si on veut de la précision faudra chauffer plusieurs cycles à 80°C et peu de plastiques apprècient la blague.

le bois faut encore choisir lequel car il doit aussi subir plusieurs cycles de temp pour ne plus fausser les mesures (d'où le bois spécial de lexa)

sinon dans la catégorie cancérigène (gants/lunettes/masque) t'as les laines de verre et de roche (mm si c tjrs nettement moins bien que le vide)
Google




     
Pages :  1  2 
Page précédente    Page suivante