Cooling-Masters
Connexion · INSCRIPTION · Site Recevoir à nouveau l'e-mail de validation
Règles Rappel : Ici figureront les projets complets et les réalisations personnelles du type Direct on Die (DoD) en cours de fabrication ou fonctionnelles. Pensez sécurité avant toute chose. Veillez à vous munir de lunettes de protection lors des brasures par exemple, de travailler dans un lieu adapté, etc. Pas de chalumeau sur un système qui contient déjà du gaz !


mon premier dod

Ajouter ou retirer ce sujet de vos favoris  ·  Suivre ce sujet  ·  Imprimer ce sujet
Page précédente    Page suivante 
Manitou


Membre
Messages : 11

mercredi 22 juin 2011 à 22:40:02     
Bonjour a tous, je me présente M'heidi , j'habite a Nice, et je tenais a vous féliciter pour votre Forum.

Voila l' "O/C virus" m'as été transmis par un amis, et arriver au bout de mes possibilités de refroidissement (avec le matos que j'ai évidement), j'ai décider de passer le pas du DoD.
N’étant pas "frigoriste" j'ai lu, j'ai regarder et j'ai tenter... Je risque d'en faire rire avec ce qui suis mais bon faut ce qu'il faut , je ne m'improvise pas frigoriste et je récupère le gaz des circuits que j'ouvre avec une pompe bricolé avec un vieux compresseur et des bouteilles vide.
Pour l'instant j'ai a dispo qu'un compresseur de R600 de 1cv, alors on m'as dit que je n'arriverais a rien avec, qu'en pensez vous?
je n'est que de la recup' :

-mon condenseur est un evapo d'une clim qui était a la poubelle puisque percé...
-capillaire 0.8 ou 0.7. 2m70 de long (suivant conseil mais pour un autre gaz que du r600)
-evapo home made en m 'inspirant de ce que j'ai pu voir par ci par la
-1 compresseur r600 1cv

Image

Ma charge de gaz est au pifomètre je l'avoue car je ne sais pas comment charger mon circuit avec précision puisque le seul outils que j'avais était une balance pour peser le gaz...Et que je ne connais pas le "poids" a envoyer dans mon circuit.
j'ai cloisonner le tout pour refroidir le compresseur avec le flux d'air du ventilateur du condenseur.
j'ai remarquer qu'une fois en route le compresseur le supportais pas les arrêts/redémarrages, ce qui ne me dérange pas pourvus qu'il tourne plusieurs heures d'affilés.J'ai monter une bonne isolation de l'evapo et du tube de retour et j'ai remarquer qu’après un 40min de fonctionnement a vide (sans charge calorique), le compresseur tournais mais plus de froid, je débranche 5 min ça repars et vlan plus de froid... est ce qu'un "coup de liquide " peut faire cela?

donc voici mes questions,
-pensez vous que mon compresseur r600a peu tenir la route?
-si oui ,tant mieux
-si non ,qui pourrais me vendre (pas chère ^^) un compresseur qui va bien

-est ce qu'un Anti coup de liquide est obligatoire ?
-si oui , ou puis je en trouver un???
-si non, tant mieux

-mon condenseur chauffe a peine, a peine voir pas... (surement du a la taille du bestiau), est ce normal? et que cela change t'il dans le comportement du gaz a l’intérieur du système??

J'ai essayé d’être précis et merci d'avance de votre aide
Google




     
Sk_rmouche


Apprenti Aigri
Messages : 17296

mercredi 22 juin 2011 à 22:49:18     
Un compresseur au R600a de + de 600W, ça tient pas la route ? Pas tenir la route pour une chambre froide industrielle, sûrement, mais pour un DoD, y'a largement de quoi faire, si tu n'est pas très regardant sur les très basses températures, y'a largement de quoi tenir plusieurs processeurs en dessous de 0°C.

Qu'il ne redémarre pas immédiatement après un arrêt prolongé ne m'étonne pas, il faut attendre une certaine égalisation des pressions des deux côtés.

Pour ton problème, je n'ai pas trop d'idées, il serait bon d'avoir les pressions.

Edit : au vu de la photo, le système semble assez peu chargé en gaz, tu sembles avoir une pré-détente qui s'opère 10-15 cm en amont de l'évaporateur ( capillaire givré ), et sur la succion ça s'arrête assez proche de l'évapo aussi, tente de charger un peu plus, et ventile moins ton condenseur pour tes tests à vide, voir si ça monte en température.

Message édité par Sk_rmouche le mercredi 22 juin 2011 à 22:50:57
Manitou


Membre
Messages : 11

jeudi 23 juin 2011 à 09:43:17     
Merci d avoir repondu rapidement , avrait dire quand je le laisse tourner le tube de retour gele beaucoup plus que ca!.....
Faut t il qu il y est un mano en permanance sur un circuit pour controler la pression? A quel niveau dois je pouvoir controler la pression du circuit? (apres l'evapo po avant le condenseur) ??
Avec un controle de pression puis je savoir si je suis charger correctement en gaz ( trop ou pas assez) ??

Merci de votre aide
Sk_rmouche


Apprenti Aigri
Messages : 17296

jeudi 23 juin 2011 à 10:01:13     
Avoir un mano en permanence c'est un confort appréciable, mais il te faudrait au moins une paire de mano de charge pour ajuster le circuit.

En sachant les pressions au moment où la situation change, on pourra peut-être avoir un avis sur la question, il est possible que tu aies un capillaire bouché par de la glace, ou même un bouchon d'huile ( rare quand même ).
Manitou


Membre
Messages : 11

jeudi 23 juin 2011 à 11:04:52     
Quel materiel me faut il pour monter un mano permanent, et ou puis je me le procurer? Et est ce bien a l aspiration ou a la compression que je verifie?

Sinon j ai bien tiré au vide quand meme , et le fait que le capilaire gele peut il forcement le boucher ou l obstruer partielement?
Demain j'enleve un peu de gaz je pense que j ai eu la main lourde
Sk_rmouche


Apprenti Aigri
Messages : 17296

jeudi 23 juin 2011 à 11:22:22     
Les manos, chez toutes boutiques de froid qui se respecte, en général on brase le capillaire du mano ( enfin, capillaire de 2 mm int. quand même ... ) directement sur la tuyauterie. Au minimum au refoulement, un mano BP est un plus.

Pour le tirage au vide avec un vieux compresseur de frigo, c'est quelques heures en chauffant à la lampe à braser le plus de pièces possibles, surtout le filtre deshydrateur ( pas au rouge hein ? ) juste en déplaçant la flamme une dizaine de secondes, puis tu t'occupes de l'évapo, puis tu reviens sur le filtre, etc., tout en tirant au vide bien entendu.

Un circuit qui contient beaucoup d'humidité peut boucher le capillaire, surtout si tu as une pré-détente ( normalement le capillaire est frais à l'entrée de l'évaporateur, uniquement par conduction ).
Manitou


Membre
Messages : 11

jeudi 23 juin 2011 à 12:20:13     
Sinon Comment peut on eviter une pre-detente du gaz?
Sk_rmouche


Apprenti Aigri
Messages : 17296

jeudi 23 juin 2011 à 14:06:59     
Tu charges plus, tu sous-refroidis un peu moins ( essaie de mettre un carton sur la moitié du condenseur ).
Manitou


Membre
Messages : 11

jeudi 23 juin 2011 à 15:43:38     
Ok merci pour tes conseils, demain je retire au vide avec ta methode et je recharge, j obture une partie de mon condenseur pour surchauffer un peu,aurait tu une idee du nombre de grammes que je peu charger? Et faut t il que j isole mon capilaire de mon tube de retour,puisque celui ci devrais geler plus loin avec une grosse charge ( si j ai bien tout compris ^^)

Je posterais des que j ai effectuer de nouveaux essais
Manitou


Membre
Messages : 11

jeudi 23 juin 2011 à 15:45:09     
Sinon j ai regarder les prix des manos c est pas donné quand meme 50€ ht!
Sk_rmouche


Apprenti Aigri
Messages : 17296

jeudi 23 juin 2011 à 15:57:28     
http://www.kaeltetechnik-shop.at/index.php...g=eng&&lang=eng

Tu as ici les deux à 31.90. ( il faut être inscrit pour voir les prix ).

Attention aussi, 19 euros de frais de port minimum, si t'as d'autres choses à commander, ça peut s'avérer intéressant côté tarif, les prix sont assez abordables.
Sk_rmouche


Apprenti Aigri
Messages : 17296

jeudi 23 juin 2011 à 15:59:18     
QUOTE (Manitou) :

Ok merci pour tes conseils, demain je retire au vide avec ta methode et je recharge, j obture une partie de mon condenseur pour surchauffer un peu,aurait tu une idee du nombre de grammes que je peu charger? Et faut t il que j isole mon capilaire de mon tube de retour,puisque celui ci devrais geler plus loin avec une grosse charge ( si j ai bien tout compris ^^)

Je posterais des que j ai effectuer de nouveaux essais

Combien je n'en ai aucune idée, c'est pas vraiment comme ça qu'on compte, c'est plutôt au vu des pressions et de la charge visée.

Inutile d'isoler le capillaire, en fonctionnement normal celui-ci doit à peine être frais par conduction, et à température ambiante en sortie du filtre ( on n'est pas à 2°C près bien sûr ) mais ce qui est clair, c'est qu'il ne doit pas geler ( pas de pré-détente ).
Manitou


Membre
Messages : 11

jeudi 23 juin 2011 à 16:40:18     
Merci pour le lien, tu m explique que le capilaire ne dois pas geler, ce que je ne comprend pas c est qu il rentre dans mon evaporateur et que automatiquement il va geler ( comme sur la photo de mon premier poste) ai je fait une erreur dans mon assemblage dans l evaporateur peut etre, y a t il des regles de conception particuliere?!! Car si l evapo est a -30 le capillaire etant soudé a celui ci descendra dans le negatif par conduction n est ce pas?

Desoler de poser toute ces questions
OrOoX


AFK ? Késako ? :D
Messages : 9050

jeudi 23 juin 2011 à 17:22:14     
Il me semble que si le capi gèle, c'est qu'il y a trop de gaz ou pas assez.

Pour mon chiller, j'ai chargé petit à petit jusqu'à obtenir un bon rendement cp/froid.

A faire à température ambiante sinon risque de surcharge
Isaak


Membre
Messages : 1556

jeudi 23 juin 2011 à 19:19:43     
SAlut

pas mal pour qqu'un qui n'y connais rien ( pas péjoratif hein )
Sinon, oui le capi qui givre sur plus d'un 1cm en entrée d'évapoc'est un symptôme de manque de charge, en effet tu as si peu de gaz que la température de condensation = à température à ta sortie de condenseur, donc il va s'évaporer tres vite à la moindre changement de pression.

Pour l'évapo qui arrête de givrer : tu as le capi qui se bouche dut à la présence d'eau ds ton circuit, tire mieux au vide et assure toi d'avoir un déshydrateur neuf.

Pour charger, oui un mano est indispensable, en HP c'est mieux, tu contrôles que la température de sortie condenseur est égale à la température de condensation + 5°C environ , de même la température de condensation doit être proche de la température ambiant selon ta ventilation genre 10/15°C maxi, au dessus tu est surchargé en gaz.

Bon courage, c'est super motivant qd on fait freezer son 1er évapo
Manitou


Membre
Messages : 11

jeudi 23 juin 2011 à 21:58:01     
merci pour vos réponses, le problème c'est qu'un manifold r600 j'ai pas , j'ai pour du r134a et un compresseur en r134a qui a 6/7 ans, c'est pour cela que j'ai monter le compresseur en r600a qui était quasi neuf,mais si je ne trouve pas de manifold r600a je passerais au r134a....

Isaak dit :
** tu contrôles que la température de sortie condenseur est égale à la température de condensation + 5°C environ ,

---c'est a dire?!!!

** de même la température de condensation doit être proche de la température ambiant selon ta ventilation genre 10/15°C maxi, au dessus tu est surchargé en gaz.

---je dois donc trouver quel est la température de condensation du r600a?!!! et mesurer la température directement sur les ailettes du condenseur?!!

merci de m%u2019éclairer sur ses points, j'en aurais appris aujourd'hui quel pieds !! merci a vous




donc mes devoir pour la semaine prochaine,
-tirer au vide en utilisant la méthode d' Sk_rmouche,
-poser une shrader avant le deshydrateur pour pouvoir contrôler la HP car je n'est que ça sous la main* (*une shrader), ensuite mano sur flexible ,je suppose qu'il y as d'autre moyen mais je n'en connais pas d'autre

Message édité par Manitou le jeudi 23 juin 2011 à 21:59:37
Isaak


Membre
Messages : 1556

jeudi 23 juin 2011 à 22:05:06     
la pression HP te donne la température de condensation du fluide
une fois cette température, tu mesures EN SORTIE de condenseur la température du tube, tu dois être autour de +5°C par rapport à la température de condensation, si au dessus de 8°C tu es tro^p chargé en gaz, en dessous de +2°C tu manques de gaz

Message édité par Isaak le jeudi 23 juin 2011 à 22:06:53
Manitou


Membre
Messages : 11

jeudi 23 juin 2011 à 23:20:30     
voila c'est la ou mes connaissances s’arrête !!

la pression me donne la température?!!! il y a une échelle de mesure??!!
je sèche un peu même si je commence a comprendre le principe

donc pour connaitre la bonne charge d'un circuit quel qu'il soit :
-1) on mesure la HP avec un mano
-2) avec cette pression on connais la température c'est bien ça? (a l'aide d'une échelle je suppose comme le tableau sur wiki? http://fr.wikipedia.org/wiki/Isobutane )
-3) je contrôle la température en sortie de condenseur et cette température dois correspondre a environ +5degres que l’échelle pression/température precedement controllé (etape 1)

c'est a peu près ce que j'ai compris , j’attends ta confirmation Isaak .merci
L'Ours


dry noob (● ̄(エ) ̄ ●)
Messages : 2330

jeudi 23 juin 2011 à 23:26:13     
Pour la pression il y a une loi (des gaz parfaits) qui dit:
P*V = N*R*T avec P la pression, V le volume N le nombre de môle de ton gaz (la quantité) R une constante àlacon et T la température.

Cette approximation est bonne au dessus de 50-80K selon les gaz donc t'es large. (sinon y a Van der Waals)

Du coup, si ton volume est constant là ou tu mesure 8on néglige la dilatation du capillaire etc) et que tu rajoute pas de gaz (pour la constante je précise pas) la relation entre la pression et la température est linéaire.

Il existe des graphique pour retrouver la température en fonction de la pression sans difficulté il me semble. Au pire tu peux voir comment ta température évolue. Si la presison monte=> la température aussi et vis il versa tout parterre.

Message édité par L'Ours le jeudi 23 juin 2011 à 23:27:09
Isaak


Membre
Messages : 1556

jeudi 23 juin 2011 à 23:28:52     
QUOTE (Manitou) :

voila c'est la ou mes connaissances s%u2019arrête   !!

la pression me donne la température?!!! il y a une échelle de mesure??!!
je sèche un peu même si je commence a comprendre le principe

donc pour connaitre la bonne charge d'un circuit quel qu'il soit :
-1) on mesure la HP avec un mano
-2) avec cette pression on connais la température c'est bien ça? (a l'aide d'une échelle je suppose comme le tableau sur wiki? http://fr.wikipedia.org/wiki/Isobutane  )
-3) je contrôle la température en sortie de condenseur et cette température dois correspondre a environ +5degres que l%u2019échelle pression/température precedement controllé  (etape 1)

c'est a peu près ce que j'ai compris , j%u2019attends ta confirmation Isaak .merci

c'est ça



à une pression donnée, le gaz se condense à une température bien précise ( et s'évapore également à une température précise)

c'est le cas de notre bonne vielle eau : elle s'évapore à 100°c pour environ 1 bar absolu, mais en altitude la ou la pression diminue, l'eau s'évapore à 90/92°C
c'est un des principes fondamental de la thermodynamique

voila un lien ou tu trouveras les principaux diagrammes de Mollier

http://energie-diderot.info/d9_utile/Mollier_AH.htm

Message édité par Isaak le jeudi 23 juin 2011 à 23:36:36
Manitou


Membre
Messages : 11

vendredi 24 juin 2011 à 07:35:20     
Merci les choses se précise!!!
par contre en ce qui concerne l'echelle de Mollier je crois que j'ai perdu la notice enfin je ne l'ai jamais eu surtout^^ une petite explication serait bienvenue,
Pour la température en rouge et pour la graduation en BAR c'est bon mais le reste ??? est ce important???

Merci a vous
Isaak


Membre
Messages : 1556

vendredi 24 juin 2011 à 12:11:26     
le reste n'est pas fondamental, ça donne le titre en vapeur/liquide, l'enthalpie..bref pour notre utilisation, pas bcp d'importance
Isaak


Membre
Messages : 1556

vendredi 24 juin 2011 à 12:16:26     
tu as la une courbe sur laquelle tu as une échelle de température cette courbe est importante car au dela à droite de cette courbe ton fluide est 100% gazeux, à gauche de la courbe il est 100% liquide. Entre les 2, à l'intérieur de la courbe, le fluide est un mélange de gaz/liquide

donc pour trouver ta température de condensation, tu lis la pression HP sur ton mano, tu traces ensuite une droite horizontale qui passe par la pression en bar en que tu as lu, la ou elle coupe la courbe sur la partie droite tu lis la température de condensation


exemple pour le R600a, si ta HP est à 10bars ton fluide se condense à 65,5°C

Message édité par Isaak le vendredi 24 juin 2011 à 12:17:14
Manitou


Membre
Messages : 11

vendredi 24 juin 2011 à 12:50:40     
Merci pour ton explication, c est plus clair! Par contre je vais basculer sur du R134a car j ai un compresseur (même si il n est pas tout jeune)et surtout le bypass qui vas bien! Je travaillerais plus precisement, ca devrais le faire ! J ai trop hate d attaquer ça la semaine prochaine , je posterais des photos et des news du projet des que j aurais avancé un peu!
Google




     
Page précédente    Page suivante