Cooling-Masters
Connexion · INSCRIPTION · Site Recevoir à nouveau l'e-mail de validation


Ecoulement et perte de charge

Ajouter ou retirer ce sujet de vos favoris  ·  Suivre ce sujet  ·  Imprimer ce sujet
Page précédente    Page suivante 
xenom


Membre
Messages : 21

vendredi 04 juin 2010 à 18:25:14     
Bonjour, même si le sujet ne concerne pas forcément le wc je me suis dis que ça pouvait rentrer dans la théorie des écoulements. Enfin mea culpa si ce n'est pas le cas.
Voilà en résumé j'ai fait une étude d'un écoulement d'huile dans un fourreau de fourche de VTT et je l'ai modélisé à l'aide du module flow simulation de Solidworks. L'huile est en fait forcée de passer dans une section subitement plus petite.
J'obtient ceci
Image
Image
Mon problème concerne l'interprétation des résultats en terme de pression.
Vu que l'huile est visqueuse et que ce n'est pas un fluide newtonien, est-ce que cette baisse de pression est seulement due aux pertes de charge?
Google




     
tryoman


Membre
Messages : 4924

vendredi 04 juin 2010 à 19:13:31     
C'est moi ou la variation de pression est grande ?

Message édité par tryoman le vendredi 04 juin 2010 à 19:16:02
Rosco


Administrateur
Messages : 25910

vendredi 04 juin 2010 à 20:34:06     
Justement elle est toute petite, ce sont des Pa (1 atm = 101325 Pa), donc là y a 3 Pa de différence ce qui est ridicule, mais bon c'est pour l'exemple.

L'huile peut arborer un comportement newtonien, ça dépend de son type. Perte de charge est un terme large (équivalent à perte de pression par frottement visqueux et donc perte d'énergie par échauffement). Ici, il n'y a pas d'écoulement à proprement parler dans un tuyau, donc pas de pdc régulières à prendre en compte. Seules les pdc singulières, dues à l'obstacle que représente la paroi trouée, sont là pour ralentir l'avancée de l'huile et amortir le mouvement de la fourche.
xenom


Membre
Messages : 21

samedi 05 juin 2010 à 08:18:17     
Donc pour toi le dégradé visible dans les petites sections n'est dû qu'aux pertes de charge singulière et donc au choc brutal contre la paroi? Pourtant on a vraiment l'impression que le long de ces fines sections la situation évolue encore. Je me dis que s'il y'a perte de pression tout au long de celle-ci, l'énergie va bien quelque part.
J'ai également un tracé en vitesse où avant les trous on a v0, dans les trous une chute de vitesse avec un dégradé symétrique qui retend vers v0 et donc après les trous on a de nouveau la vitesse v0. Est-ce que ça permettrait de mieux interpréter la situation ?
kissagogo27


Méchant Vieux Râleur
Messages : 27004

samedi 05 juin 2010 à 10:32:42     
l'énergie se dissipe en chaleur aussi , pas qu'en effort mécanique ^^
Rosco


Administrateur
Messages : 25910

samedi 05 juin 2010 à 10:35:34     
Oui, c'est pour ça que ça s'appelle une pdc singulière. Ca évolue car la pression ne change pas instantanément, c'est un milieu continu donc ça passe "en douceur" d'une pression P1 à une P2 en sortie. L'énergie perdue c'est de la chaleur tout simplement, c'est du frottements visqueux. Il ne peut pas y avoir une chute de vitesse dans les trous puisqu'il l'huile va justement y être accélérée (d'où l'augmentation du frottement à ce niveau) par la contrainte qu'on lui impose sur la restriction de section.
Google




     
Page précédente    Page suivante