Cooling-Masters
Connexion · INSCRIPTION · Site Recevoir à nouveau l'e-mail de validation


haute pression elevée dans ma PAC

Ajouter ou retirer ce sujet de vos favoris  ·  Suivre ce sujet  ·  Imprimer ce sujet
Page précédente    Page suivante 
jobarjo


Membre
Messages : 155

mardi 22 septembre 2009 à 21:29:13     
Bonjour

J'espère que les sujets sur les pompes à chaleurs ne vous dérangent pas.
Depuis le temps que j'en parle, j'ai enfin brasé des raccords 15/21 sur les tuyaux de ma clim reversible, et branché avec des betes joints en caoutchouc à l'échangeur à plaques.
Pendant les tests je trouve une pression haute superieure à 25 bars (surement jusqu'à 30) malgré un sous refroidissement important.
J'ai l'impression que c'est beaucoup surtout que mon échangeur est donné pour 30 bars max.

Si vous avez la patience de lire la version longue afin de me donner votre avis...

La clim est une air/air low cost de chez carrera achetée d'oocaz sur ebay à 70 euros (22000 btu, un peu plus que 5kw de puissance calorifique)
Elle est prévue pour 1.7 kg de r407c.
Le vendeur l'a fait désinstaller par un électricien et m'a dit qu'il fallait probablement la recharger. Il n'y connaissait rien et je n'ai pas pu savoir s'il a fait la manip pour récupérer tout le gaz à l'interieur de la clim avant de fermer les vannes.
J'en ai donc déduit qu'il a simplement fermé les vannes avant de couper les tuyaux, et qu'il fallait donc faire l'appoint de r407c.
Je sais le r407c est un mélange, et qu'en cas de grosse fuite il faut normalement vider et recharger pour conserver les proportions... Mais j'ai décidé de tenter l'appoint.
J'ai donc acheté une bouteille de 2kg de r407c pour l'appoint, et éventuellement refaire la charge si besoin.

Après les tests d'étanchéité à plus 25 bars d'azote pendant 2 jours(mon mano bloque à 25 bars)
J'ai fait le vide, recassé le vide à l'azote, refait le vide, et j'ai ensuite ouvert les vannes.

Après l'ouverture des vannes, la pression était d'environ 7-8 bars (peut être 10 je m'en souviens plus). 10 bars est la pression "normale" pour une température ambiante. Mais j'ai peut être pas attendu assez...

J'ai qu'un seul point de controle dans la clim, et je peux seulement l'inverser pour avoir la pression haute et basse, meme si je sais que cette manip ne sert à rien, à cause des températures différentes evap/condenseur, et en plus je crois qu'il y a 2 capilaires de longueur differente en fonction du sens de fonctionnement.

J'allume le compresseur et le ventilo le tout en mode froid, la pression baisse à environ 1.5 bars (mais je ne pouvais pas encore charger l'évaporateur avec de l'eau, erreur de débutant). 1.5 bars correspond à environ -35 degrés. Quand j'inversais en chaud, (toujours non chargé mais pas pendant longtemps), j'obtenais environ 15 bars(environ 35 degrés).
Erreur de débutant (ou pas) suite, je me dis que c'est pas beaucoup alors de rajoute du gaz... en quantité inconnue... J'ai quand même pesé la bouteille avant comme j'ai pu avec un pèse personne électronique déconnant, elle faisait un peu moins de 4kg.
L'ajout ne changait rien à la pression. J'attend alors le lendemain pour récupérer le raccord qui fallait pour brancher l'échangeur au robinet.
Et la je teste en mode chaud avec de l'eau qui viens du robinet.
La pression haute monte à 24 bars mini (environ 55 degrés). entrée de l'enchangeur vers 63 degrés sortie vers 20 degrés, donc sous refroidissement conséquent.
Température de l'air à l'entrée de la clim: 17 degrés, 11 à la sortie (en haut, j'ai oublié de prendre en bas), donc bon échange thermique car gros flux d'air.

Tout cela semble pas trop mal me dites vous, mais mon problème, c'est que je veux chauffer l'eau jusqu'à 40 - 45 ou plus pour me chauffer avec. (ca sera surement moins, car j'ai besoin de 40 degrés quand il fait un peu au dessus de 0 dehors)

Donc je diminue le débit d'eau pour obtenir une température de sortie de l'échangeur vers 40 degrés. (l'eau entre froide et sort très chaude vers 35-40 degrés) La pression augmente mais je ne sais pas de combien car mon mano bloque à 25 bars.

Erreur de débutant suite, je me dis qu'il y a peut être trop de gaz. Alors j'ai ouvert le robinet de la bouteille pendant la haute pression, ce qui fait revenir du gaz dans la bouteille. Je sais, c'est pas top. Résultat ca ne change rien. Je viens de peser la bouteille elle fait maintenant 4.3kg, donc j'ai moins de gaz dans la clim qu'au début.

Pas de changement dans les températures constaté. Donc la variation (je pense faible) de la quantité de gaz n'a pas d'influence.

Maintenant je souhaiterais poser des questions aux spécialistes. Est-ce que ca pose un problème de fiabilité pour le compresseur d'avoir une pression haute vers 30 bars pendant longtemps? Je croyais que les clim étaient prévues pour 30 bars max.
A quelle température d'eau (et pression) max dois-je me limiter en fonctionnement continu?

Comment savoir si la quantité de gaz est optimale? Il me semble que je dois faire varier les températures dans la très large plage de fonctionnement prévue, et surveiller sous refroidissement et surchauffe?
Je n'ai pas accès à la pression basse, donc difficile de calculer la surchauffe. Dois je mettre une vanne auto percante pour l'avoir, ou dois je me débrouiller avec les températures seulement? Peut on considérer que la température à l'entrée de l'évaporateur correspond à la température d'évaporation, et donc que la surchauffe est la différence entre la sortie et l'entrée de l'évap?

Si je veux chauffer mon eau à haute température sans atteindre de pression trop élevée, faudrait'il raccourcir le capilaire pour augmenter le débit, diminuer la pression haute et le sous refroidissement?
Je sais que dans l'idéal, il faut utiliser un détendeur thermostatique. Mais dans le clim reversible, ca fait pas mal de boulot...
Je prévois de faire ca pour l'autre clim de 7kw que j'ai trouvé sur un trotoir qui n'est pas réversible.

J'ai acheté un voyant liquide que j'ai oublié de monter, mais je voulais le mettre sur le tube liquide de l'échangeur. Si j'ai bien compris, il me permettra de savoir en mode chaud, si la condensation est totale avant la détente. Il permet aussi de détecter l'humidité dans le circuit.
Pensez vous que c'est utile?

Pensez vous que je peux laisser le tout comme cela?

J'ai oublié de préciser que j'ai un ballon de chauffage de 1000litres qui est actuellement chauffé en heures creuses par une résistance électrique de 12kw (original non?). Ca fonctionne très bien et la clim viendra chauffer ce meme ballon pour je l'espère augmenter les économies. Le ballon fait office de très gros ballon tampon pour éviter les cycles courts. Mes radiateurs sont surdimensionnés pour une eau basse température.

Voili, j'espère ne pas vous avoir ennuyé trop, et j'espère qu'un spécialiste aura la patience de répondre à mes nombreuses questions.
Google




     
lucien isolano


Membre
Messages : 98

vendredi 25 septembre 2009 à 21:17:59     
Salut Jobarjo ,mes conseils :
connaître la bp et cela en permanence ,ensuite brancher ta bouteille sur la hp afin de récupérer du gaz (sans le perdre) et voir le gaz doit rentrer dans la bouteille tant que celle ci n'est pas trop chaude et à condition qu'il n'y est pas de clapet anti retour (si oui j'ai toujours réussi à le péter)
et essayer d'aller vers une bp à 4 bars soit environ 0° (pression) pour de l'air à refroidir au dessus de + 10°
la hp (pression en °)doit être environ 10° plus élevé que la température de l'eau en sortie de l'échangeur que j'appellerai "condenseur" et comme tu es en essais et que tu peux régler le débit d'eau cela doit être faisable et pour voir le débit de ton capillaire tu fais un essais à environ 40° hp (pression)
Un à Cleanmaster "en ° les explications sont plus faciles .............j'espère!!!!!!!!!!!!) olivier is better
Bon courage à plus
LULE
jobarjo


Membre
Messages : 155

vendredi 25 septembre 2009 à 23:35:30     
Salut

Je ne peux pas connaitre la BP. j'attends les vannes autopercantes. J'espère que ca sera étanche.
Donc a ton avis, c'est un exces de gaz. Car j'en ai enlevé un peu déja.
Cela veut donc dire que mon echangeur à moins de volume que l'unité intérieure malgré les litres d'eau qu'il contient...
Ma bouteille n'a pas de clapet anti retour car j'en ai déja repris plus qu'à l'origine.
C'est une bouteille de 2.5l qui contient déja environ 2.3 kg de r407. Faut que je retrouve la densite liquide du r407 pour savoir s'il reste de la place.
lucien isolano


Membre
Messages : 98

samedi 26 septembre 2009 à 07:16:42     
Salut ,en basculant la bouteille à bout de bras (rotation 180°) tu dois resentir le remplissage de la bouteille (le liquide)et la place disponible ,1/5 minimum ,à plus LULE
Google




     
Page précédente    Page suivante