Cooling-Masters
Connexion · INSCRIPTION · Site Recevoir à nouveau l'e-mail de validation


C'est reparti pour un chiller

Ajouter ou retirer ce sujet de vos favoris  ·  Suivre ce sujet  ·  Imprimer ce sujet
Page précédente    Page suivante 
Kanzen


Membre
Messages : 27

dimanche 16 août 2009 à 15:37:44     
Salut à tous sur ce forum qui décidément m'en apprend tous les jours, je crée un nouveau topic pour un nouveau chiller j'avais déjà pris conseil auprès de vous l'année dernière quand j'me lançais avec un chiller de fontaine à eau, un an après c'est le bilan : pas adapté du tout ^^'.

Alors après avoir consulté PurFer et Clemmaster que je remercie pour leurs conseils avisés, je me lance dans un nouveau projet cette fois ça sera du "sur mesure".

Donc pour mes bases en phénomènes de changement de phase j'comprend le principe, un gaz liquide passé à l'état gazeux rendant ainsi de l'énergie et produisant du froid, pour ce-faire un compresseur "compresse" l'huile la fait monter dans un capillaire pour détendre le gaz et arrive dans un évaporateur qui sert de surface d'échange.

C'est OK pour mes bases ? Si oui je continue ^^.

Mon projet servira à refroidir ma config pour du H24 qui se compose de :

i7 920 D0 que je compte OC @ 4Ghz via Enzotech Luna
Asus Rampage II Extreme NB + SB via EK full Cuivre + Acetal
GTX 285 qui sera overclockée, je ne connais pas encore le WB puisque ma Asus n'en veut pas (raaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! la rage de malade pour le coup, c'est une longue histoire et j'compte en changer pour une EVGA si j'en trouve une dans de brefs délais, sinon ça sera renvoit de WB et passage à une XFX qui elle est au design de référence nVidia).

En prenant à la louche je prévois 400w à dissiper avec une certaine marge, et l'idée serait d'avoir une flotte à 5° maxi en toutes circonstance, si au début j'comptais rester dans le positif, vu l'iso que j'mets en place autant passer en négatif et donc viser du -10°.

1. D'après Clemmaster qui maitrise son dossier et que je remercie encore pour ses lumières, un Danfoss NL11F serait le parfait compromis entre les t° que je vise, la longévité de mes tympans ^^ et la t° de l'air ambiant de mon p'tit 60m² actuel et pas climatisé.

2. En condenseur et toujours avec l'acquiescement de Mr Clem, un Luve STFV 93 ventilé (900w) serait de mise.

3. Le système sera chargé en R134a gaz pour lequel il me semble prévu et je ne vois pas l'intérêt d'en changer si ce n'est descendre encore plus bas mais ça ne m'intéresse pas.

Pour le reste du système, hormis l'évapo, je verrai avec le frigoriste qui va m'assembler tout ça (ouais, je n'ai ni la structure ni les outils ni le savoir faire pour bricoler ça moi-même) à moins que mon petit fer à souder 25w suffise .

4. Pour la partie LDR ça sera du Feser One, 7L + 3L d'eau déminéralisée soit 10L, les contingences d'encombrements et d'esthétisme ne me permettant pas de voir plus gros en réservoir.

5.Pour la partie pompes, j'avais prévu un truc qui rétrospectivement me parait bizarre mais bon, j'ai en fait déjà une MCP 655 + Top EK Acetal et une DCC 1T et j'voulais en fait mettre la MCP 655 en push du tank vers le PC et comme le système va comprendre des quick couplings, je sais c'est déconseillé mais c'est pratique ^^, j'voulais compenser la perte de pression par la DCC 1T juste avant le réservoir en pull :

Réservoir > MCP 655 > Quick coupling passe cloison > WBs > Quick coupling passe cloison > DCC 1T > Réservoir.

Je tiens vraiment à ces QC quitte à prendre une seconde MCP655 si ça pouvait faire l'affaire, si vraiment ça le fait pas, ma foi je m'en passerai à contre-coeur et pour la tuyauterie j'ai opté pour du 10/13.

6. Se pose la question de l'évaporateur, le frigoriste a l'air de me recommander et peut me trouver de par ses contacts un évapo de refroidisseur de bière en inox, serait-ce vraiment l'idéal ? Sachant que je ne vois absolument pas à quoi ça ressemble, et que de tous les chillers que j'ai pu voir, le serpentin en cuivre est la solution privilégiée, mais est-ce par souci budgétaire ou d'efficacité ?

Du reste j'pense avoir fait le tour... Merci encore à tous pour vos conseils et astuces .
Google




     
Clemmaster


Benou lover <3
Messages : 5804

dimanche 16 août 2009 à 16:06:42     
[:hello]

QUOTE :

Donc pour mes bases en phénomènes de changement de phase j'comprend le principe, un gaz liquide passé à l'état gazeux rendant ainsi de l'énergie et produisant du froid, pour ce-faire un compresseur "compresse" l'huile la fait monter dans un capillaire pour détendre le gaz et arrive dans un évaporateur qui sert de surface d'échange.


Alors le principe c'est pas vraiment ça

Déjà un gaz liquide c'est contradictoire : un gaz liquéfié existe, dans notre cas on parlera de gaz et de liquide
Donc, un liquide passe à l'état gazeux, absorbe de l'énergie et "produit du froid". Le compresseur compresse le gaz (l'huile n'est là que pour lubrifier les parties mécaniques, rien de plus, elle n'intervient en rien dans le cycle thermodynamique), le condenseur le liquéfie (ou le condense, d'où son nom ), le détendeur fait chuter la pression du liquide HP, qui devient alors un mélange liquide BP / gaz BP qui a perdu en température. Le liquide restant bout et absorbe une grande quantité d'énergie dans l'évaporateur, à basse température.

Pour l'évaporateur tu peux utiliser du cuivre, genre un serpentin de 10m de 8/10 ou 10/12. C'est plus efficace que l'inox et surtout beaucoup plus malléable et facile à braser
Kanzen


Membre
Messages : 27

dimanche 16 août 2009 à 17:16:09     
Ouais quand j'parlais d'huile j'parlais du gaz à l'état liquide en fait, merci pour ces précisions, j'avais même zappé le rôle du condenseur lol.

Du reste concernant mon dilemme sur les pompes etc... T'en penses quoi ?

Pour l'évapo c'est bien noté, 10m de cuivre en 8/10 ou 10/12, l'un des 2 diamètres est plus avantageux que l'autre ? J'ai vu une astuce pour enrouler le serpentin en mettant du sable dedans pour éviter qu'il se plie c'toujours d'actu ou y'a "mieux" ?
Clemmaster


Benou lover <3
Messages : 5804

dimanche 16 août 2009 à 18:00:28     
C'est pas utile même avec du cuivre de merde comme celui de brico, casto ou leroy . Faut trouver un support fixe, cylindrique (sinon impossible à former avec les-dits cuivre, c'est rond ou rien ) et ça se tourne bien

Pour les pompes je pense qu'une seule suffit, après Rosco est plus à même de répondre à cette question
Rosco


Administrateur
Messages : 25914

dimanche 16 août 2009 à 21:51:31     
QUOTE (Clemmaster @ Sunday 16 August 2009 à 16:06:42) :

Donc, un liquide passe à l'état gazeux, absorbe de l'énergie et "produit du froid".

Cette phrase peut porter à confusion et je me permets d'y apporter deux détails . Même s'il y a des guillemets pour la "vulgarisation" et la rapidité d'écriture, le fluide qui arrive dans l'évapo est déjà froid, c'est ça qui va permettre de descendre l'évapo à basse T°, pas le changement de phase puisqu'une fois dans l'évapo, le fluide frigorigène ne peut faire que se réchauffer (le changement d'état se faisant à T° constante, mais la vapeur va grimper ensuite). La vapeur n'est qu'un moyen de transport pour l'énergie thermique, elle ne produit rien. La phrase ne donne pas non plus la bonne chronologie des événements : c'est parce que le fluide absorbe de l'énergie de l'évapo qu'il passe à l'état gazeux, pas l'inverse.

Kanzen > Une seule pompe suffit, il ne me semble pas avoir vu quelqu'un en utiliser deux et il y a peu à gagner quand t'as un fluide très froid et un débit potable (disons 100 L/h peut-être). Il faut veiller à éliminer tous raccords inutiles, coudes et autres joyeusetés puisque le fluide est un peu + visqueux à basse T° et limite donc d'autant plus le débit possible. Là où l'on peut mettre du gros tuyau, ne pas hésiter à mélanger les diamètres où ça ne pose pas de souci si on veut vraiment aller au bout de la chose. Si tu ne peux pas te passer de tes embouts rapides, alors tant pis, mais ils sont généralement très restrictifs à cause du système interne pour leur raccordement. La D5 semble + adaptée que la DDC du fait qu'on puisse isoler dedans par exemple si l'on descend très bas, alors que la DDC est + délicate, mais vu tes exigences les deux conviendront. Niveau performance, il n'y aura quasiment pas de différence vu qu'on sera dans les débits plutôt réduits et qu'à ce niveau, les courbes de pompes ne sont pas loin l'une de l'autre.

Pour le gaz, même si tu ne souhaites pas descendre très bas, un gaz + performant du genre R404a peut avoir un avantage certain dans la vitesse de descente du volume de fluide (évapo 20 °C plus froid en gros par rapport au R134a), car mine de rien 10 L ce n'est pas rien ! Tout dépend si tu veux ou non démarrer sans attendre que le fluide atteigne sa basse T°, sinon tu devras attendre 1 heure ou plus avant de lancer le PC (et puis après si c'est du 24/24, la question ne se pose plus). Ensuite si c'est régulé via un thermostat ça ne pose pas de souci pour s'arrêter à la température que l'on veut, sachant qu'avec du R404a ça ira aussi + vite à refroidir (profil de T° du fluide en dent de scie) et on peut supposer que la consommation d'énergie électrique sera en faveur du R404a (même si le CP consommera un peu plus sûrement, il tournera moins longtemps à chaque cycle, à voir si on y gagne au final...).

L'évapo en inox n'est pas utile, ça l'est juste pour des questions d'hygiène alimentaire au contact de la bière. Un évapo spirale en cuivre recuit suffit amplement, ça se fait relativement facilement et ça sera + facile à braser. Et puis le cuivre est meilleur que l'inox en thermique de toute façon, donc tout bénéfice.

Pour le fluide, au lieu de prendre des bricoles Feser qui ont tendance à faire des dépôts bizarres (et encore plus ceux colorés) et ne t'apporteront rien à part un bon délestage du portefeuille, achète plutôt 1 bidon de 5 L de liquide de refroidissement pour voitures, c'est + économique et tout aussi efficace. 5 L de flotte + 5 L de LDR et le tour est joué.

Message édité par Rosco le dimanche 16 août 2009 à 21:54:19
Clemmaster


Benou lover <3
Messages : 5804

dimanche 16 août 2009 à 21:57:05     
QUOTE (Rosco @ dimanche 16 août 2009 à 21:51:31) :

Cette phrase peut porter à confusion et je me permets d'y apporter deux détails . Même s'il y a des guillemets pour la "vulgarisation" et la rapidité d'écriture, le fluide qui arrive dans l'évapo est déjà froid, c'est ça qui va permettre de descendre l'évapo à basse T°, pas le changement de phase puisqu'une fois dans l'évapo, le fluide frigorigène ne peut faire que se réchauffer (le changement d'état se faisant à T° constante, mais la vapeur va grimper ensuite), la vapeur n'étant qu'un moyen de transport pour l'énergie thermique, elle ne produit rien. La phrase ne donne pas non plus la bonne chronologie des événements : c'est parce que le fluide absorbe de l'énergie de l'évapo qu'il passe à l'état gazeux, pas l'inverse.


Je sais bien que dans l'évapo c'est pas le changement de phase qui fait baisser la température (on a déjà eu mainte fois cette discussion, avec kissa notamment ), mais dans le détendeur c'est bien le changement de phase qui fait baisser la température du fluide. Et pour ce qui est de la chronologie (si tant est qu'elle existe) je suis d'accord c'est l'apport d'énergie qui provoque le changement de phase, pas de soucis là-dessus .
Rosco


Administrateur
Messages : 25914

dimanche 16 août 2009 à 23:10:19     
Tu confonds là . C'est uniquement la détente qui provoque la chute de T° dans le détendeur. L'apparition de vapeur, si on revient à l'intérieur de la zone L+V limitée par la courbe de saturation, n'est que la conséquence de cette chute. Au début d'un capillaire par exemple, la vapeur n'est pas encore là car on est encore en dehors de la zone L+V et pourtant la T° du liquide commence déjà à chuter. Même si l'on restait dans la zone L pendant toute la détente (à l'aide d'un gros sous-refroidissement notamment) pour n'avoir que du liquide BP pur en sortie du détendeur, sa T° aurait quand même diminuée de la même manière (voir isothermes). On s'en passerait bien de l'apparition de cette faible fraction de vapeur, elle est inutile pour l'évapo et faire perdre de la capacité frigo, mais on ne peut généralement pas s'en dégager sans apporter d'autres soucis si on sous-refroidit trop, etc.
Kanzen


Membre
Messages : 27

lundi 17 août 2009 à 02:58:57     
Une seule MCP 655 suffisante : OK.
r404a au lieu du r134a : OK.
Evapo en cuivre : OK.
Circuit WC : Y'auraient quelques coudés à coiffe pour pouvoir arranger la tuyauterie correctement, sinon ça sera du droit à coiffe + QC à coiffe.

Bon bah y'a plus qu'à attendre qu'mon frigo revienne... Recevoir ma new CG + new WB (XFX GTX 285 + EK Cuivre Acetal) isoler et assembler tout ça, pis on verra c'que ça donne ^^.

Merci encore une fois vos conseils qui me sont vraiment précieux.

PS : Rosco > Flippant ton avatar chais pas pourquoi...
Kanzen


Membre
Messages : 27

lundi 17 août 2009 à 13:08:21     
Bon bah j'ai appelé mon frigo, déjà niveau prix sur le NL11F même à prix coutant il est bien hors concours par rapport à kaeltetechnik-shop.at, par contre Clem niveau délais de livraison ça donne quoi ?

Ensuite il me dit qu'on peut pas vraiment mettre du 404a dans un compresseur prévu pour du 134a, c'est qu'une idée reçue etc...

Et pour finir comme il a pas vraiment l'habitude de faire ce genre de montages, il m'demande de regarder un chiller qui correspondrait à ce dont j'ai besoin pour "copier" le montage, il me semble Clem qu'on monte sensiblement la même chose, tu pourrais me détailler c'que tu vas y mettre ?

Pas facile d'me décider là, d'un coté des pro du chilling, de l'autre un pro du frigo, avec des avis contradictoires...
kissagogo27


Méchant Vieux Râleur
Messages : 27501

lundi 17 août 2009 à 14:00:12     
tention le pro du frigo c'est aussi un commerçant
Kanzen


Membre
Messages : 27

lundi 17 août 2009 à 16:34:59     
Pourquoi ? Le 134a et plus cher que le 404a ?
Clemmaster


Benou lover <3
Messages : 5804

lundi 17 août 2009 à 17:49:58     
C'est aussi un arnaqueur. Pour les délais c'est de l'ordre de la semaine, souvent moins

On peut mettre du R404a dans un compresseur prévu pour du R134a, comme on peut mettre n'importe quel gaz pourvu qu'il soit compatible avec l'huile qui équipe le compresseur. Suivant les conditions dans lesquelles tu fais fonctionner le système, tu peux cramer ton compresseur en surchargeant le moteur mais la question ne se pose pas ici vu que le R134a suffit pour ton application
Clemmaster


Benou lover <3
Messages : 5804

lundi 17 août 2009 à 17:58:47     
QUOTE (Rosco @ dimanche 16 août 2009 à 23:10:19) :

Tu confonds là . C'est uniquement la détente qui provoque la chute de T° dans le détendeur. L'apparition de vapeur, si on revient à l'intérieur de la zone L+V limitée par la courbe de saturation, n'est que la conséquence de cette chute. Au début d'un capillaire par exemple, la vapeur n'est pas encore là car on est encore en dehors de la zone L+V et pourtant la T° du liquide commence déjà à chuter. Même si l'on restait dans la zone L pendant toute la détente (à l'aide d'un gros sous-refroidissement notamment) pour n'avoir que du liquide BP pur en sortie du détendeur, sa T° aurait quand même diminuée de la même manière (voir isothermes). On s'en passerait bien de l'apparition de cette faible fraction de vapeur, elle est inutile pour l'évapo et faire perdre de la capacité frigo, mais on ne peut généralement pas s'en dégager sans apporter d'autres soucis si on sous-refroidit trop, etc.

Et qui te dit que la détente ne provoque pas que l'ébullition d'une partie du liquide (car on passe localement en dessous de la pression de saturation correspondant à la température du-dit liquide) qui, elle puise son énergie dans le liquide environnant qui voit sa température diminuer?

Sur ce point on n'est pas d'accord, la détente est isenthalpique, si tu regardes bien, pour rester dans une zone 100% liquide après détente il faut sous refroidir le liquide HP à la température du liquide BP résultant -> Par simple détente, le liquide ne perd pas en température du coup
Kanzen


Membre
Messages : 27

lundi 17 août 2009 à 19:44:38     
LoL restons simple en disant qu'le froid est généré par le changement d'état du gaz, au pire j'demanderai au frigo son avis sur la question.

J'ai commandé le Danfoss NL11F et le LUVE STVF 93 en condenseur sur kaeltetechnic, pour le reste le frigo a tout dans sa magic box, il persiste à dire que c'est pas judicieux de mettre du 404a dans un compresseur prévu pour du 134a car trop de choses rentrent en ligne de compte et qu'à terme ça risque de flinguer le compresseur, pis d'ailleurs j'ai pas forcément la nécessité d'y mettre du 404, tant qu'le 134 tient la charge c'tout c'que j'y demande.

Merci encore pour les infos .
Kanzen


Membre
Messages : 27

lundi 17 août 2009 à 22:53:59     
Bon en attendant le matos j'vais me concentrer sur la partie WC et j'voulais être sûr de certaines choses concernant l'isolation :

Déjà pour l'isolant, j'ai de la mousse acoustique pour réduire les PC au silence et qu'j'ai jamais eu l'occaz d'utiliser, du coup j'comptais isoler avec ça, c'est autocollant, 5~6mm d'épaisseur, ça devrait suffire pour du -10° ouais ?

Si oui, alors le socket est déjà isolé avec de la graisse diélectrique, faudrait mettre de la mousse derrière la carte mère, autour du socket jusqu'aux rads des mofsets, et bien sûr le WB.

Pour le NB et SB, un peu de mousse au dos, + là j'comptais m'en tenir à en foutre autour du WB en faisant dépasser d'une certaine épaisseur pour empêcher l'air de rentrer sour le WB dans les zones où y'a pas de contact comme c'est un seul WB qui fait NB et SB.

Et idem pour la carte graphique, mettre de la mousse sur tout le dos de la carte, et isoler les ouvertures du WB pour empêcher l'air de rentrer entre le WB et la carte.

J'pense pas qu'le peu d'air qui restera entre les WB et les cartes condensent donc j'trouve ma solution pertinente mais en cas de doute j'préfère vous demander ^^.

Sinon j'ai entendu parler d'un isolant/verni en bombe, ça parle à quelqu'un ? J'comptais en utiliser pour aller de paire avec l'iso en mousse, surtout sur la carte mère qui est quand même délicate à isoler, la mousse limiterait la condensation mais au cas où ça condenserait un peu j'voudrais pas court-circuiter mon PC.

Edit : Un truc m'a interpelé sur le topic de Digaboy, l'histoire du kit de démarrage pour le compresseur, ça consiste en quoi ? C'est pas fournit avec ?!

Message édité par Kanzen le mardi 18 août 2009 à 01:32:26
Google




     
Page précédente    Page suivante