Cooling-Masters
Connexion · INSCRIPTION · Site Recevoir à nouveau l'e-mail de validation
Règles Sécurité : Le remplissage d'un système à changement de phase est dangereux car les gaz manipulés sont sous pression et peuvent être nocifs, inflammables ou explosifs ! Nous ne pourrons être tenus responsables de mauvaises manipulations de votre part, faute d'expérience ou de matériel adéquat ! Une pressurisation préalable du système est obligatoire pour confirmer qu'aucune fuite n'est déclarée avant de remplir.


Condensation 22-23°

Ajouter ou retirer ce sujet de vos favoris  ·  Suivre ce sujet  ·  Imprimer ce sujet
Page précédente    Page suivante 
pidum


Membre
Messages : 126

jeudi 25 décembre 2008 à 23:10:58     
Bonjour a tous

Voila je voulais utiliser comme gaz le r404a comme gaz mais a 22-23° la condensation, je voulais vous demander si ça vous paraissait credible? Je veux dire par là est-ce qu'il est possible que la temperature d'un boitier soit inferieur a ça, ou devrais-je pecher mon air hors du boitier (je pense en watercooler une partie)?

merci

Message édité par pidum le jeudi 25 décembre 2008 à 23:21:36
Google




     
Clemmaster


Benou lover <3
Messages : 5804

vendredi 26 décembre 2008 à 14:17:29     
Sérieux précisez carrément plus vos posts on n'a aucune info sur ce que tu veux refroidir et surtout comment.

Dans l'absolu, 22° de condensation c'est pas facile à obtenir, quasi impossible en intérieur sauf avec un condenseur énorme
pidum


Membre
Messages : 126

vendredi 26 décembre 2008 à 15:22:07     
Je voulais refroidir un cpu core 2 duo e8xxx ou un quad q9xxx je sais pas encore dans 3 de ces condenseurs (http://www.kaeltetechnik-shop.at/index.php?a=5787&lang=eng&&lang=eng) au sommet d'un boitier et ces condenseurs montés en serie tous les 3 ventilés en push pull par des papst a 570M3/h (120*120)

Ce serait un simple dod, peut etre une evolution vers une autocascade ou une 2 etages si la place me le permet, donc en fonction des compresseurs.

Voila je ne vois pas quoi dire d'autre.

bye
Clemmaster


Benou lover <3
Messages : 5804

vendredi 26 décembre 2008 à 15:28:17     
Dans ce cas : non t'auras pas 22°C de température de condensation dans une pièce à température normale, tu seras plutôt vers 30~35°C
Rosco


Administrateur
Messages : 25910

vendredi 26 décembre 2008 à 18:02:38     
Pourquoi veux-tu absolument une condensation à 22-23 °C ? Les systèmes au R404 sont à + hautes températures au niveau du condenseur, mais ce n'est pas ce qui empêche d'arriver à sa T° normale d'ébullition à 1 bar dans l'évapo...

L'air dans le boîtier est toujours + chaud que l'air en dehors, c'est assez évident. Et oui, tant qu'à faire on essaie de prendre l'air à l'extérieur pour ventiler (et de ne pas le recracher dans le boîtier) plutôt que d'utiliser l'air un peu réchauffé issu du boîtier.
Bud


Membre
Messages : 159

vendredi 26 décembre 2008 à 23:39:03     
Condenser à 22 °C toute l'année
La seule solution est un condenseur à eau perdue.
C'est une solution coûteuse et qui gaspille notre ressource la plus précieuse.
Si vous pensez à un puit ou une rivière pleine d'eau "gratuite", il est interdit pour le quidam de le faire....
35°C est une température optimiste... prévoyez plutôt 40 à 45°C l'été dans une ambiance à 30°C, avec une sélection de condenseur faite par le constructeur du groupe de condensation ( UH environ delta 15K à 20K et copeland delta 12K). Pour un delta plus petit, vous devrez sélectionner vous même un condenseur. Mais un condenseur surdimensionné lève d'autre problème.
pidum


Membre
Messages : 126

samedi 27 décembre 2008 à 17:11:17     
Et que pensez vous d'un couple R134a (-26; 44) et R170 (-89; -26)?

Avec 44° de condensation le 1er gaz serait un 4x4 pour toutes les saisons et combiné avec le r170 on titille le -100° qui je trouve est un pas trop mauvais resultat ^^.
Rosco


Administrateur
Messages : 25910

samedi 27 décembre 2008 à 21:28:05     
OK, j'ai maintenant pigé pourquoi tu parles de T° de 22-23 °C au début ou de couple ici... Tu crois visiblement que la T° de condensation et d'ébullition sont fixées, mais c'est pas la cas puisqu'elles varient selon la pression. Les valeurs que tu donnes sont celles à 1 bar et 12 bar, mais rien ne dit que ça sera la pression qui règnera dans ton évaporateur et ton condenseur...
pidum


Membre
Messages : 126

samedi 27 décembre 2008 à 21:58:15     
Le probleme est qu'il n'y a aucune indication sur les compresseurs donc je ne peux pas savoir a combien seront les liquides... y a t-il un rapport entre la pression et la cylindrée des compresseur? Et si oui a quoi correspond elle?

ex x cv= y bars ...

merci de vos réponses
Rosco


Administrateur
Messages : 25910

samedi 27 décembre 2008 à 22:09:18     
Non, pas aussi simple.

La cylindrée est lié à un déplacement de volume, pas à une pression. Une minuscule cylindrée pourrait développer d'énormes pressions si on s'arrangeait pour concevoir le moteur et la mécanique capable de tenir celle-ci et de pousser suffisamment (sans que le moteur ne cale tellement il en chie si tu veux pour imager). Un compresso hermétique classique développe peut-être jusqu'à 20 bar maxi quand on bouche sa sortie, j'ai jamais mesuré personnellement. Dans un système, la pression en sortie du compresso varie entre 10 et 15 bar typiquement. Un compresso avec une grosse cylindrée sera capable de tenir une grande puissance à basse T°, car il pourra déplacer un grand volume de fluide frigorigène par unité de temps et donc produire + de liquide pour l'évapo par rapport à un compresseur à la cylindrée + faible (les deux tournant à la même vitesse).

Tu peux tout à fait utiliser du R404 dans un simple DoD, ça condensera quand même si le condenseur est bien dimensionné et bien ventilé, même dans une ambiance un peu chaude en été (l'efficacité chutera évidemment un peu mais bon...). Les pressions vont s'adapter toutes seules de toute façon dans une certaine mesure.

Ce qui me fait un peu peur, c'est que tu veux te lancer dans une autocascade sans même connaitre la base du changement de phase ??

Message édité par Rosco le samedi 27 décembre 2008 à 22:15:58
pidum


Membre
Messages : 126

lundi 29 décembre 2008 à 20:06:46     
ça dépend a quel niveau tu situes la base...
Rosco


Administrateur
Messages : 25910

lundi 29 décembre 2008 à 21:59:42     
Par rapport à ta question initiale, le fait que la T° varie avec la pression par exemple. C'est tout de même le fondement des systèmes à compression/détente.
pidum


Membre
Messages : 126

lundi 29 décembre 2008 à 23:17:12     
Ben oui tout comme la pression varie aussi en fonction de la temperature pour un même volume du contenant

Mais bon je voulais savoir si il y avait une indication precise avec par exemple une temperature standar ou autre un moyen de savoir donc visiblement non mais je vous remercie pour toutes ces precisions concernant la masse de flux déplacée en fonction de la cylindrée etc...

Sinon pour le coupsdu je ne dois pas cracher l'aira l'interieur du boitier, si j'utilise un truc comme ça(http://www.dealextreme.com/details.dx/sku.9994) , mais en une espece de nourrice inversée, et collée ça dans un trou d'extraction derrière le pc (pas d'inquietude ça ne sera pas le trou du ventilo d'extraction, comme ça ne genera pas le flux d'air du pc... a vue de nez ce sont 2 trous cote a cote de 80)

Sinon encore une question (décidément hein ), voila je me demandais comment je pourrais faire pour que le gaz froid, et même le liquide restant pour eviter qui aille dans le compresseur et me l'use un peu plus vite, puisse etre recupéré et reutilisé pour refroidir un watercooling? Si vous avez une idée je suis preneur.

Ah encore une chose, y a t'il un cas precis qui me forcea prendre un compresseur plus gros (taille du circuit, temperature de sortie de l'evapo...)

Merci de prendre de votre temps pour répondre a mes question

Message édité par pidum le lundi 29 décembre 2008 à 23:18:02
Google




     
Page précédente    Page suivante