Cooling-Masters
Connexion · INSCRIPTION · Site Recevoir à nouveau l'e-mail de validation
Règles Sécurité : Le remplissage d'un système à changement de phase est dangereux car les gaz manipulés sont sous pression et peuvent être nocifs, inflammables ou explosifs ! Nous ne pourrons être tenus responsables de mauvaises manipulations de votre part, faute d'expérience ou de matériel adéquat ! Une pressurisation préalable du système est obligatoire pour confirmer qu'aucune fuite n'est déclarée avant de remplir.


principe de branchement recharge gaz compresseur

Ajouter ou retirer ce sujet de vos favoris  ·  Suivre ce sujet  ·  Imprimer ce sujet
Page précédente    Page suivante 
tactile38


Membre
Messages : 20

jeudi 17 avril 2008 à 09:03:24     
Bonjour,je recherche photos et explications pour recharger un compresseur en gaz,merci
Google




     
Rosco


Administrateur
Messages : 25913

jeudi 17 avril 2008 à 17:57:21     


Tu as toute la démarche sur cette page par exemple : http://www.eieretsher.org/cours/techniques...tf_ts2_ch9.html
tactile38


Membre
Messages : 20

vendredi 18 avril 2008 à 11:49:05     
Bonjour,merci pour la reponse,je suis novice dans le domaine,mais je veut apprendre tout ce qui touche au froid,
tactile38


Membre
Messages : 20

mercredi 23 avril 2008 à 12:51:33     
Bonjour,je recherche la quantitée de gaz 134 a ,pour remplir un refrigerateur avec compresseur DANFOSS FR7-5G merci a tous
Tyrou


★ Jet Lag Addict ★
Messages : 21926

mercredi 23 avril 2008 à 13:22:53     
il n'y a pas de quantité connue exactement, pour ça il faudrait connaitre le volume exact du circuit, et c'est pas évident. Par contre si c'est pour acheter du gaz, prévois entre 50 et 150g
tactile38


Membre
Messages : 20

mercredi 23 avril 2008 à 13:41:01     
Merci ,il doit bien exister un tableau !!
oksaux


Descartes' club membre
Messages : 3669

mercredi 23 avril 2008 à 13:53:18     
non



ça ne dépend pas que du compresseur la quantité de gaz il y as aussi le volume des évaporateur, condensateur ,tubes ect
Tyrou


★ Jet Lag Addict ★
Messages : 21926

mercredi 23 avril 2008 à 13:59:57     
QUOTE (tactile38 @ mercredi 23 avril 2008 à 14:41:01) :

Merci ,il doit bien exister un tableau !!

absolument pas

le fabricant, lui, il en a un pour chacun de ses frigos, mais je doute que ça soit dans des données publiques... enfin, tu peux chercher, mais c'est sans aucun intérêt, t'as pas besoin de connaitre la quantité exacte de gaz à mettre pour remplir ton frigo.
tactile38


Membre
Messages : 20

mercredi 23 avril 2008 à 15:40:37     
merci quand meme
Rosco


Administrateur
Messages : 25913

mercredi 23 avril 2008 à 15:41:23     
La quantité de réfrigérant est parfois indiquée derrière le frigo, sur le compresso par exemple...
Clemmaster


Benou lover <3
Messages : 5804

samedi 03 mai 2008 à 12:17:53     
Ouais, dans le mien c'est marqué 0.114kg de R134a

Edit: à l'intérieur du frigo, près de la porte

Message édité par Clemmaster le samedi 03 mai 2008 à 12:18:12
jobarjo


Membre
Messages : 155

samedi 03 mai 2008 à 20:58:59     
A part ca, quand on ne connait pas le volume, quels sont les symptômes d'une installation qui manque de gaz, et une qui en a trop? Je suis aussi un peu débutant.

Dites moi si je me trompe
Sur le diagramme de molier, trop de gaz aurait pour effet d'augmenter la surchauffe, donc de décaler le cycle vers le haut et à droite.
Pas assez de gaz décale le cycle en bas à gauche.
Et donc dans l'ideal, on regle la surchauffe vers 4-8 degres n'est ce pas?
master1551


Membre
Messages : 57

dimanche 04 mai 2008 à 10:41:09     
trop de gaz => diminution de la surchauffe
manque de gaz c'est l'inverse
jobarjo


Membre
Messages : 155

dimanche 04 mai 2008 à 14:45:24     
Ha?

Peux tu s'il te plait donner une explication sur le pourquoi de ces symptomes?
J'aurais cru que trop de gaz augmenterait la pression, donc augmenterait les temperatures de condensation et evaporation.

Ha ok, je crois comprendre. Comme la temp de l'evaporateur augmente, il y a moins d'échange (moins de chauffe) donc moins de surchauffe. CQFD.
J'ai bon?
Dede


Membre
Messages : 63

dimanche 04 mai 2008 à 17:29:37     
et trop de gaz pourrait augmenter les risques d'aspirer du liquide au compresseur?
Clemmaster


Benou lover <3
Messages : 5804

dimanche 04 mai 2008 à 18:03:53     
QUOTE (jobarjo @ dimanche 04 mai 2008 à 15:45:24) :

Ha ok, je crois comprendre. Comme la temp de l'evaporateur augmente, il y a moins d'échange (moins de chauffe) donc moins de surchauffe. CQFD.
J'ai bon?

Non c'est pas ça.
Avec une charge fixe (CPU ou autre), quelles que soit la température d'évaporation il y a toujours le même échange dans l'évapo (le processeur). C'est le débit massique dans l'évapo qui définit la quantité d'énergie échangée par le fluide quand il passe, donc s'il y a surchauffe (dans l'évapo) ou non en fonction du delta d'enthalpie nécessaire pour tenir la charge. Si le delta reste sous la courbe de saturation il n'y aura pas de surchauffe.

Plus la pression est grand en BP, plus la densité est importante donc plus le débit massique est grand, le reste se définit en fonction de ça (pour faire très simple)
Tyrou


★ Jet Lag Addict ★
Messages : 21926

dimanche 04 mai 2008 à 18:30:28     
QUOTE (Dede @ dimanche 04 mai 2008 à 18:29:37) :

et trop de gaz pourrait augmenter les risques d'aspirer du liquide au compresseur?

ça oui
jobarjo


Membre
Messages : 155

lundi 05 mai 2008 à 18:14:50     
QUOTE :

Plus la pression est grand en BP, plus la densité est importante donc plus le débit massique est grand, le reste se définit en fonction de ça (pour faire très simple)

Si je comprends bien, trop de gaz fait que la pression augmente (normal), que le debit massique augmente en bp (ok)
Donc si le debit augmente, et que l'echange d'energie est constant, il y a moins de transformation d'etat subi par le gaz, d'ou moins de surchauffe.

J'ai bon cette fois ci?

Mais dans le cas d'une evaporation a air (a temperature fixe disons), l'augmentation de pression a aussi pour effet d'augmenter la temp d'evaporation non? donc moins d'echange thermique aussi?

Comment agit un detendeur thermostatique dans ce cas? ne reduit'il pas le debit? d'ou augmentation de la HP?
Rosco


Administrateur
Messages : 25913

lundi 05 mai 2008 à 20:21:21     
Oui puisqu'il y a "trop" d'arrivée de réfrigérant pour la puissance à évacuer, on est "trop" perf, donc la surchauffe (T°vapeurs_évapo - T°vapeurs_aspi_compresso) tend + vers zéro, avec le risque d'avoir des retours de liquide.

+ de pression = T° d'ébullition + haute effectivement, quel que ce soit le cas envisagé, donc consécutivement une moins bonne efficacité et des T° de fonctionnement + élevées pour ce qu'on cherche à refroidir.
Clemmaster


Benou lover <3
Messages : 5804

lundi 05 mai 2008 à 22:33:33     
Tu appelles quoi efficacité exactement?
Au niveau rendement volumétrique et énergétique (COP) c'est toujours mieux d'avoir une pression d'évaporation élevée (pour un gaz donné). Ensuite l'échange dépend du type de source chaude : dans le cas d'un DoD, peu importe la température de l'évaporateur, t'auras toujours xxx W qui vont dans l'évapo, c'est son deltaT qui est touché, pas la quantité absorbée. Dans un évaporateur de clim/chambre froide l'élevation de température du réfrigérant est un peu compensée par la capacité frigo plus importante (pas complètement et dans une marge plutot faible mais elle existe quand même).

Ensuite il faut distinguer ce que vous appelez surchauffe : dans l'évapo on parle de surchauffe utile, qui est inférieure (logique) à la surchauffe totale qui, elle, peut encore se définir de plusieur façon selon qu'on considère la température sur le connecteur de succion ou au point mort bas (innaccessible pour nous mais bon )

Message édité par Clemmaster le lundi 05 mai 2008 à 22:34:36
Rosco


Administrateur
Messages : 25913

lundi 05 mai 2008 à 22:40:23     
Efficacité de la solution de refroidissement, pas en termes de rendement, mais en termes de température.

Exemple du thermosiphon : si on refroidit mal son condenseur, la pression interne grimpe encore plus, donc ça décale le point d'ébullition du fluide à la hausse et donc la température du CPU. Son efficacité chute avec la baisse de ventilation.
Google




     
Page précédente    Page suivante