Cooling-Masters
Connexion · INSCRIPTION · Site Recevoir à nouveau l'e-mail de validation


évolution d'un watercooler en waterchiller

Ajouter ou retirer ce sujet de vos favoris  ·  Suivre ce sujet  ·  Imprimer ce sujet
Page précédente    Page suivante 
booster


Membre
Messages : 2

lundi 15 octobre 2007 à 22:28:47     
salut à tous!

d'abord un grand merci pour ce site et son forum, c'est une véritable mine d'or.
ceci est ma première intervention, mais cela fait un moment que je vous lis avec intérêt.

je me suis décidé à passer au watercooling, cependant pour des raisons de coût, je souhaiterais faire l'acquisition de pièces compatibles avec un éventuel futur waterchiller.
je possède déjà un compresseur récupéré d'un réfrigérateur / congélateur, mais pour ne pas brûler les étapes et me familiariser j'utiliserais le watercooling un certain temps;
à titre indicatif c'est un turk electrik az 82t.

ma configuration actuelle :

boitier cooler master stacker
carte mère asus p5b-e+
processeur intel c2d e6600
carte vidéo point of view 8800gts

pour la partie watercooling, je cherche avant tout le meilleur compromis silence / performance, avec un overclocking plus ou moins poussé selon la marge disponible.
niveau waterchilling, pas besoin de températures extrêmes, j'ai surtout envie de mettre au point un tel système pour développer ma culture personnelle sur le sujet.
par exemple -20°C ou -30°C suffira amplement; à voir selon les spécifications du compresseur, qui m'échappent jusque là.

suite à quelques recherches, voici la liste des éléments que j'ai sélectionnés, et mes reflexions sur chacun d'entre eux :

/* waterblocks swiftech apogee gt / mcw60r / mcw30 */

d'après rosco le delrin ne pose pas de soucis pour des températures modéréments négatives.
le waterblock cpu semble performant; le waterblock semble être en adéquation dû à sa configuration identique.
je n'envisage le waterblock chipset (p965 fanless d'origine) que pour palier au circuit d'air statique à l'intérieur de la tour résultant de la suppression des ventilateurs cpu/gpu,
ou dans le cadre d'un waterchiller thermostaté, moins performant mais réduisant les travaux d'isolation à effectuer; choix judicieux ?

/* pompe laing ddc-1t, laing d5, eheim 1048 */

pour un watercooling classique la ddc suffit largement, mais qu'en est-il de sa résistance aux températures négatives ?
la 1048 offre une bonne resistance au froid mais est-elle suffisante selon la viscosité du fluide à -20°C ou -30°C ?
la d5 a été adoptée par tyrou dans son arsenal personnel; le meilleur compromis ?

/* radiateur cooltek / swiftech mcr320qp, alphacool nexxxos pro 3 / docmicro doc pro 360 / openjl lcr xl 3 */

le meilleur rapport prix / performance / silence selon les sites et leur disponibilités; je pense en équiper un de deux ou trois ventilateurs papst 4412F/2GL.
un de ces modèles est-il éligible au statut de condenseur lors de l'évolution vers un waterchiller, ou ont-ils tous une géométrie à tubes plats ?

navré de poser autant de questions pour un premier message; merci de votre attention.
Google




     
Rosco


Administrateur
Messages : 25914

lundi 15 octobre 2007 à 22:52:09     
Bienvenu

Faut bien savoir que si tu veux waterchiller à -20 °C, va falloir absolument tout isoler (mobo, WB, tuyaux), ça prend de la place et ça peut devenir rapidement assez "immonde" (voir section waterchillers du forum)

- WB CPU : Pas de souci pour un watercooling classique, c'est du bon matériel. Pour un waterchiller, faudra faire pas mal de découpes pour tout isoler vu les formes tordues.
- pompe : Les 3 sont bien pour le watercooling, avec une suprématie des Laing pour l'aspect 12 V, les capacités hydrauliques supérieures aux Eheim et l'encombrement réduit notamment. J'éviterais les DDC/D5 dans une optique waterchiller car l'élec n'est pas protégée et ça risque de condenser (la D5 est bidouillable pour isoler l'intérieur). En général, les waterchillers utilisent des Eheim ou similaires qui sont noyées dans la résine et donc ne pose aucun souci (immergeables en +, utile si on a un gros réservoir chillé directement sans passer par un HX coaxial par exemple). Mais certains utilisent des D5, c'est vrai et faut voir sur le long terme ce que ça donne.
- radiateur : Pas utilisable en tant que condenseur, il en faudra un autre fait pour ça (marque Luve ou à tubes ronds notamment). A taille/épaisseur équivalentes, les modèles cités se tiendront dans un mouchoir de poche, faut se décider sur le prix et les éventuels accessoires fournis en général.
booster


Membre
Messages : 2

mardi 16 octobre 2007 à 11:46:34     
bonjour.

merci pour ces précisions, je commençe à y voir plus clair.
Google




     
Page précédente    Page suivante