Cooling-Masters
Connexion · INSCRIPTION · Site Recevoir à nouveau l'e-mail de validation


[Cascade 2 étages] Petite Béberthe @-118C -p.9-

Ajouter ou retirer ce sujet de vos favoris  ·  Suivre ce sujet  ·  Imprimer ce sujet
Pages : « Première ...  3  4  5  6  7  8  9  10 
Rosco


Administrateur
Messages : 25915

jeudi 03 avril 2008 à 22:17:56     
Comment tu veux refroidir si y a plus de détente dans l'étage ? C'était un combo CPEV+capi ?
Google




     
socrater


Membre
Messages : 193

jeudi 03 avril 2008 à 22:27:56     
tu detends comment
before


Reaching perihelion
Messages : 799

jeudi 03 avril 2008 à 22:31:20     
Il reste le capi

Message édité par before le jeudi 03 avril 2008 à 22:37:36
socrater


Membre
Messages : 193

jeudi 03 avril 2008 à 22:38:43     
QUOTE (before @ jeudi 03 avril 2008 à 23:31:20) :

Il reste suffisamment de capi

ta marche de manoeuvre devait être petite voir minuscule avec la cpev
before


Reaching perihelion
Messages : 799

vendredi 04 avril 2008 à 10:19:22     
Pas énorme. Clairement diminuée il est vrai par rapport au début où il n'y avait que 2m de gros capi (2mm). Au départ ça faisait du -80C à -110C il me semble, mais je trouvais ça un peu trop chaud...

D'où la pose d'un capi supplémentaire, long et plus étroit. J'avais alors (à vide) grosso modo -110C à -120C, voir moins (je l'ignore car je n'ai jamais essayé), avec pour température d'utilisation raisonnable -115C à -107C en charge, respectivement pour du Spi 1M, et du 3DMark 06 lors des tests CPU... à hautes fréquences et hautes tensions cela va sans dire. Le truc tout de même c'est qu'avec des telles températures, les BP correspondantes sont très basses, et vous imaginez facilement que la temp du cp grimpe pas mal... Pour être franc, c'est l'extrême limite à mon sens pour utiliser un rotatif (avec du R1150?) et encore, si dans une cascade plus standard, on ne fait pas trop attention à ça, sur ma Petite Béberthe, j'ai bien vu qu'un LBP aurait été intéressant.

Ce sont aussi ces températures excellentes qui m'ont vraiment donné envie de revoir la 3-étages... surtout pour les grosses charges.

Message édité par before le vendredi 04 avril 2008 à 10:26:06
before


Reaching perihelion
Messages : 799

vendredi 04 avril 2008 à 12:19:48     
Débrasage, rebrasage de mon bout de cuivre, et effectivement il y avait une quasi-obstruction du tube; j'avais en fait rebrasé à un endroit où il restait du métal d'apport, et comme un bourrin j'en ai rajouté pas mal... Enfin bref... du travail bâclé!

Donc, ça remarche mais c'est pas extra... -90C sur le retour après le flex. Il manque de l'iso mais bon, ce n’est pas fameux. Ma sonde sur l'évap est comme d'hab mal placée (décidément je suis incapable de bien positionner une sonde sur un évap ) La BP est d'environ 0.7-0.8Bar.

Message édité par before le vendredi 04 avril 2008 à 12:21:24
socrater


Membre
Messages : 193

vendredi 04 avril 2008 à 16:43:52     
QUOTE (before @ vendredi 04 avril 2008 à 13:19:48) :

Débrasage, rebrasage de mon bout de cuivre, et effectivement il y avait une quasi-obstruction du tube; j'avais en fait rebrasé à un endroit où il restait du métal d'apport, et comme un bourrin j'en ai rajouté pas mal... Enfin bref... du travail bâclé!

Donc, ça remarche mais c'est pas extra... -90C sur le retour après le flex. Il manque de l'iso mais bon, ce n’est pas fameux. Ma sonde sur l'évap est comme d'hab mal placée (décidément je suis incapable de bien positionner une sonde sur un évap ) La BP est d'environ 0.7-0.8Bar.

c'est quoi la longueur du capillaire ?
se sera difficile de trouver la même détente du (capi+cpev )avec le capi tout seul , ça dépend de la longueur qu'il te reste
je pense qu'il va falloir le changer et en mettre 1 plus long
la prise de tête....!! faut que tu calcules tout ça avec 1 peu de théorie
Clemmaster


Benou lover <3
Messages : 5804

vendredi 04 avril 2008 à 17:11:37     
Calculer

T'es motivé, faire confiance à des soft qui disent n'importe quoi dans 90% des cas qui sont les nôtres et qui ne prennent même pas en compte l'éthylène faut s'accrocher

Va falloir jouer au feeling comme d'hab , partir sur 2 bons metres de 0.8 et couper, couper et encore couper
socrater


Membre
Messages : 193

vendredi 04 avril 2008 à 20:10:53     
QUOTE (Clemmaster @ vendredi 04 avril 2008 à 18:11:37) :

Calculer

T'es motivé, faire confiance à des soft qui disent n'importe quoi dans 90% des cas qui sont les nôtres et qui ne prennent même pas en compte l'éthylène faut s'accrocher

Va falloir jouer au feeling comme d'hab , partir sur 2 bons metres de 0.8 et couper, couper et encore couper

c'est sur je suis plus pratique(manuel) que théories mais tu va pas couper 10 fois et 2 mètre ça fait cour vus la puissance(débit) de ses compresseurs,2.40m ou 2.50 plutôt sans trop de problème comme base de depart
Clemmaster


Benou lover <3
Messages : 5804

vendredi 04 avril 2008 à 20:18:46     
Ben plus ils sont puissant moins t'as besoin de longueur pour assurer la détente. Tu peux pas masquer un dimensionnement trop approximatif du capillaire en chargeant plus en gaz comme on peut faire sur un single stage, ici la pression statique est plus critique et ça devient dangereux. J'ai dis 2 bons mètres, pas des courts

Edit: et pour ce qui est du théorique, personne ici peut prétendre savoir calculer la longueur du capi avec simplement des bases en mécaflux, c'est un mécanisme tellement complexe dedans qu'on serait vite perdu (passé 10 équations ça devient galère à gérer ). Je suis même pas sur que les ingénieurs dans le domaines aient réussit à se mettre d'accord sur un modèle qui permet de décrire plus ou moins bien les transformations successives du fluide dans un détendeur aussi long (se vaporise-t-il tout au long de sa détente en passant par une infinité d'états de quasi-équilibres (sans pour autant considérer la transformation réversible évidement )? Ou alors le fluide se vaporise d'un seul coup à la sortie (flash gas) et se refroidit lui même en puisant dans ses réserves (difficile de considérer une telle transformation d'adiabatique dans ce cas)? ...)

Les industriels préfèrent dépenser des tunes dans l'expérience que pour payer des physiciens/matheux pour travailler sur le domaine

Message édité par Clemmaster le vendredi 04 avril 2008 à 20:24:00
socrater


Membre
Messages : 193

vendredi 04 avril 2008 à 22:12:00     
QUOTE (Clemmaster @ vendredi 04 avril 2008 à 21:18:46) :

Ben plus ils sont puissant moins t'as besoin de longueur pour assurer la détente. Tu peux pas masquer un dimensionnement trop approximatif du capillaire en chargeant plus en gaz comme on peut faire sur un single stage, ici la pression statique est plus critique et ça devient dangereux. J'ai dis 2 bons mètres, pas des courts

Edit: et pour ce qui est du théorique, personne ici peut prétendre savoir calculer la longueur du capi avec simplement des bases en mécaflux, c'est un mécanisme tellement complexe dedans qu'on serait vite perdu (passé 10 équations ça devient galère à gérer ). Je suis même pas sur que les ingénieurs dans le domaines aient réussit à se mettre d'accord sur un modèle qui permet de décrire plus ou moins bien les transformations successives du fluide dans un détendeur aussi long (se vaporise-t-il tout au long de sa détente en passant par une infinité d'états de quasi-équilibres (sans pour autant considérer la transformation réversible évidement )? Ou alors le fluide se vaporise d'un seul coup à la sortie (flash gas) et se refroidit lui même en puisant dans ses réserves (difficile de considérer une telle transformation d'adiabatique dans ce cas)? ...)

Les industriels préfèrent dépenser des tunes dans l'expérience que pour payer des physiciens/matheux pour travailler sur le domaine

on croirai un etudiant il à bien étudié sa leçon
Tyrou


★ Jet Lag Addict ★
Messages : 21926

vendredi 04 avril 2008 à 22:37:51     
il a raison sur l'ensemble :
- les softs sont à coté de la plaque, et en général n'ont même pas idée qu'on puisse foutre du R1150 comme réfrigérant
- la modélisation physique du truc est assez infaisable, en tout cas pour nous, c'est un des cas limites de la thermodynamique (changement de phase dans un ecoulement, avec pertes diverses)

le seul vrai moyen, c'est d'essayer de de modifier au fur et à mesure
socrater


Membre
Messages : 193

samedi 05 avril 2008 à 09:19:59     
QUOTE (Tyrou @ vendredi 04 avril 2008 à 23:37:51) :

il a raison sur l'ensemble :
- les softs sont à coté de la plaque, et en général n'ont même pas idée qu'on puisse foutre du R1150 comme réfrigérant
- la modélisation physique du truc est assez infaisable, en tout cas pour nous, c'est un des cas limites de la thermodynamique (changement de phase dans un ecoulement, avec pertes diverses)

le seul vrai moyen, c'est d'essayer de de modifier au fur et à mesure

s'est sur il n'on pas idée de tout s'est fous qui jouent avec des gaz de barbare
before


Reaching perihelion
Messages : 799

samedi 05 avril 2008 à 19:19:15     
Petit test à vide aujourd'hui avec une sonde bien scotchée sous l'évap, et je peux donc dire que ça descends à environ -110C. C'est parfaitement cohérent avec mes observations de la BP, entre 0.7 et 0.8bar (vide et charge), soit -110C à -107C. Par contre, l'autre sonde que j'ai fixée sur l'évap est fausse de 20 à 30C... Quel naze!

Va falloir recommander du capi... 3.6m de 0.9mm...

Message édité par before le samedi 05 avril 2008 à 19:21:25
before


Reaching perihelion
Messages : 799

jeudi 17 avril 2008 à 10:12:16     
J'ai reçu le bout de capi ce matin... mais finalement je me tâte de faire la modif. Je viens de virer un peu de R1150; et à ~ 5.6GHz @1.97v pendant un Spi 32M, j'ai -103.5C sur la partie supérieure de l'évap (-53.4C à l'entrée du HX). C'est pas mal du tout compte tenu de la charge et c'est peut être le moment de ne plus rien toucher.

EDIT: mon mano doit déconner sévèrement, j'ai 0.2bar à l'évap pendant la charge... lol ça ferait -127C C'est certain que la température d'évaporation est inférieure à -103.5C; mais j'ai du mal à croire qu'elle soit aussi basse...

Message édité par before le jeudi 17 avril 2008 à 11:35:44
kissagogo27


Méchant Vieux Râleur
Messages : 27966

jeudi 17 avril 2008 à 11:09:35     
touche a rien
before


Reaching perihelion
Messages : 799

jeudi 17 avril 2008 à 11:36:57     
QUOTE (kissagogo27 @ dimanche 18 novembre 2007 à 19:43:36) :

insatisfaction chronique toussa, restera malheureux toussa,  before, un cas d'ecole



Message édité par before le jeudi 17 avril 2008 à 11:37:20
Clemmaster


Benou lover <3
Messages : 5804

jeudi 17 avril 2008 à 12:23:50     
T'as pas un thermocouple sur le CPU?
before


Reaching perihelion
Messages : 799

jeudi 17 avril 2008 à 12:49:17     
Non; je pourrais éventuellement essayer d'en fixer un sur l'IHS; ou même directement sous l'évap si possible.

Jusqu'à ce que je fixe une sonde sur la partie supérieure de l'évap, je me fiais essentiellement aux pressions. Avec genre 0.4 à 0.8bar, c'était tout à fait cohérent... mais là, 0.2bar; j'ai du mal.

D'ailleurs la méthode était bonne. Mon QX9650 ne bootait pas à 0.4bar soit -118C pour du R1150, et lorsqu'on l'a testé au Cebit; on avait un cold-boot vers -120C sous LN².

EDIT: Le mano était déréglé; il fallait compter approximativement 0.4bar de plus, ce qui donne une pression d'évap d'environ 0.6bar soit une température de -112C. Cette foi c'est cohérent.

Message édité par before le jeudi 17 avril 2008 à 13:13:48
socrater


Membre
Messages : 193

samedi 19 avril 2008 à 11:14:27     
QUOTE (before @ jeudi 17 avril 2008 à 13:49:17) :

Non; je pourrais éventuellement essayer d'en fixer un sur l'IHS; ou même directement sous l'évap si possible.

Jusqu'à ce que je fixe une sonde sur la partie supérieure de l'évap, je me fiais essentiellement aux pressions. Avec genre 0.4 à 0.8bar, c'était tout à fait cohérent... mais là, 0.2bar; j'ai du mal. 

D'ailleurs la méthode était bonne. Mon QX9650 ne bootait pas à 0.4bar soit -118C pour du R1150, et lorsqu'on l'a testé au Cebit; on avait un cold-boot vers -120C sous LN².

EDIT: Le mano était déréglé; il fallait compter approximativement 0.4bar de plus, ce qui donne une pression d'évap d'environ 0.6bar soit une température de -112C. Cette foi c'est cohérent.

c'est vrais que 0.2 bar avec 1 rotatif se serai impressionnant mais bravo pour la t°
before


Reaching perihelion
Messages : 799

mardi 22 avril 2008 à 09:54:45     
Finalement, j'ai craqué... J'ai voulu changer le capi; j'ai fait des raccords, etc... Alors en fait, j'avais mis après la CPEV 2m de 2mm + 4m de 0.9mm! Je ne devais pas bien être réveillé ce jour là. Normal que la CPEV ait eu un comportement aléatoire.

En tout cas, maintenant je n'ai plus le choix, il faut modifier.

Première chose à faire, virer le capi de 2mm; secondo, placer un capi de 0.9mm d'une longueur adaptée. Le problème est de savoir quelle longueur utiliser. C'est d'autant plus délicat que personne ne semble avoir tenté l'expérience d'une cascade avec des rotatifs aussi puissants dans notre communauté.

J'ai fait une rapide extrapolation à partir de 2 cascades trouvées sur XS (cold_ice et unseen) pour chercher à estimer la longueur de capi adéquate en fonction de la puissance du compresseur de second étage. Je précise qu'il ne s'agit pas de cascades en carton...

En jaune les données connues, et le reste les données extrapolées lol (la correspondance cc/rev, btu/h est correcte pour des cp R407C...)



Message édité par before le mardi 22 avril 2008 à 09:56:58
kissagogo27


Méchant Vieux Râleur
Messages : 27966

mardi 22 avril 2008 à 11:33:35     
mais coupez y les mains !!!
before


Reaching perihelion
Messages : 799

jeudi 24 avril 2008 à 12:55:20     
J'ai viré les vieux assemblages de capi, et placé un 0.9mm neuf de 3.8m.

Bon; alors ya un truc étrange.

- Le HX est réglé pour se stabiliser à -64C in / -63C out à vide
- Après allumage, le deuxième étage descend assez vite jusqu'à -116C (sonde évap)

Jusque là tout baigne. Ensuite, j'ai 2 solutions:

- Soit j'allume tout de suite la carte-mère et alors tout marche bien: -112C idle et -108C en charge sur le thermocouple avec un E8500 @5.55GHz 1.82v (le HX reste aux alentours de -60C: -56C / -57C en charge à la sortie)
- Soit j'attends que le retour de R1150 glacial gagne le cp; et alors là, les températures des 2 étages perdent en gros 6C.

Etrange...
Tyrou


★ Jet Lag Addict ★
Messages : 21926

jeudi 24 avril 2008 à 13:00:34     
un peu plus de 3m sur mon tri-etages
Rosco


Administrateur
Messages : 25915

jeudi 24 avril 2008 à 16:22:49     
QUOTE (before) :

- Soit j'allume tout de suite la carte-mère et alors tout marche bien: -112C idle et -108C en charge sur le thermocouple avec un E8500 @5.55GHz 1.82v (le HX reste aux alentours de -60C: -56C / -57C en charge à la sortie)
- Soit j'attends que le retour de R1150 glacial gagne le cp; et alors là, les températures des 2 étages perdent en gros 6C.

Et ça ne se rétablit pas ensuite (ça peut prendre du temps) ?
Avec une charge équivalente, les 2 cas doivent logiquement tendre vers les mêmes conditions finales, même si les états de départ sont différents.
Google




     
Pages : « Première ...  3  4  5  6  7  8  9  10