Cooling-Masters
Connexion · INSCRIPTION · Site Recevoir à nouveau l'e-mail de validation


isolation mosfet + aide pour remplacement +modif cnc3ax

Ajouter ou retirer ce sujet de vos favoris  ·  Suivre ce sujet  ·  Imprimer ce sujet
Pages :  1  2 
Page précédente    Page suivante 
lefermier


Membre
Messages : 469

samedi 28 juillet 2007 à 17:19:44     
voila mon probleme j'ai un rad filleté, des vis (metal) et 4 mosfet de ce type :



comment faire pour les isoler? parce que j'ai juste les petites feuille de silicone mais je vois pas comment avec ça isoler la vis

Message édité par lefermier le mercredi 01 août 2007 à 22:20:05
Google




     
xalis


Membre
Messages : 9791

samedi 28 juillet 2007 à 17:41:36     
si je dis pas de conneries, la plaque de fixation n'est soit pas reliée, soit simplement une masse suivant les générations.

à voir je pense vu que je ne suis pas derrière un datasheet de transistor toute la journée
Rosco


Administrateur
Messages : 25913

samedi 28 juillet 2007 à 17:50:26     
Oui l'isolation n'est pas forcément obligatoire, ça dépend du type... Pour la vis, y suffit d'y mettre une rondelle plastoc entre 2.
kissagogo27


Méchant Vieux Râleur
Messages : 27407

samedi 28 juillet 2007 à 17:57:19     
la plupart du temps c relié a la patte centrale donc le Drain sur un mosfet ^^ suffit de tester la continuité entre la patte centrale et le tab de fixation du boitier TO220

pour les vis, tu as des centreurs en plastiques qui isolent une vis metallique de la fixation du genre de
ou alors des vis en nylon mais vu les températures de ce coté là et ton refroidissement tu peux ou mettre ou pas
AleiZ


Membre
Messages : 3700

samedi 28 juillet 2007 à 20:08:01     
ça c'est pour pas que la vis fasse le contact, mais il faut aussi un feuille de mica pour isoler le reste (feuille de mica ou les nouveaux trucs en jesaispaskoiquecplusmieux).

Et effectivement sur les TO220 c'est le relié au collecteur.
lefermier


Membre
Messages : 469

samedi 28 juillet 2007 à 22:19:37     
bah finallement j'ai opté pour la solution un rad par mosfet comme ça je me fais sué
AleiZ


Membre
Messages : 3700

samedi 28 juillet 2007 à 22:37:52     
gaffe que si quelqu'un tombe un epièce en métal qui fait contact entre les différents radiateurs ça peut foutre méchament la merde

Faut voir à quoi le montage est destiné.
lefermier


Membre
Messages : 469

dimanche 29 juillet 2007 à 01:04:07     
ben justement ^^

http://cgi.ebay.fr/ws/eBayISAPI.dll?ViewIt...42600&rd=1&rd=1

c'est pour refroidir les mosfet de la carte meme pas risqué
kissagogo27


Méchant Vieux Râleur
Messages : 27407

dimanche 29 juillet 2007 à 11:51:27     
et avec une CNC on fait aussi des circuits imprimés ^^ c la poule et l'oeuf koi ^^
lefermier


Membre
Messages : 469

dimanche 29 juillet 2007 à 12:22:26     
bah ce circuit il est pas dur à faire à la main ^^c'est que des composants facils à integrer

Message édité par lefermier le dimanche 29 juillet 2007 à 12:22:42
lefermier


Membre
Messages : 469

lundi 30 juillet 2007 à 21:16:26     
bon j'ai fait le systeme mais le pb c'est que à 4A pour 36V j'ai les mosfet qui ont explosé

c'était des IRLZ14 du coup je voudrais les changer par des mosfet plus costaud qui tiennent les 10A sans probleme et 50V par sécurité

vous me conseillez lesquels ?

je pensais à des IRLZ44 vous pensez que ça va tenir ?

Message édité par lefermier le lundi 30 juillet 2007 à 21:18:27
kissagogo27


Méchant Vieux Râleur
Messages : 27407

lundi 30 juillet 2007 à 21:36:39     
ben déja t'es certain de tes courant /tension avec leskels tes IRLZ14 ont pétés ?
lefermier


Membre
Messages : 469

lundi 30 juillet 2007 à 22:15:25     
oui j'en suis certain le courant est régulé par la carte j'avais l'afficheur de controle pour les test et 36 c'est 3 alim atx en série.

peut-etre du au radiateur pas suffisant pourtant il était tiede.
kissagogo27


Méchant Vieux Râleur
Messages : 27407

lundi 30 juillet 2007 à 22:21:26     
ptete un court circuit ? t'as tésté l'isolation des radiateurs ?

Message édité par kissagogo27 le lundi 30 juillet 2007 à 22:21:46
Rosco


Administrateur
Messages : 25913

lundi 30 juillet 2007 à 22:22:40     
Y ont explosé direct à l'allumage ou lors d'un chargement ?
lefermier


Membre
Messages : 469

mardi 31 juillet 2007 à 11:53:40     
lors de l'allumage. mais ils avaient fonctionnés avant.

sinon les IRLZ14 font 10A en 5V soit 50W ? en continu je parle ^^ donc à 40V il reste 1.25A

alors que les IRLZ44 font 50A en 5V soit 250W tjr en continu, donc à 40V il reste 6.25A

enfin si c'est comme ça qu'on calcule en approché
Doume


Membre
Messages : 91

mardi 31 juillet 2007 à 13:04:40     
QUOTE (lefermier @ mardi 31 juillet 2007 à 10:53:40) :

lors de l'allumage. mais ils avaient fonctionnés avant.

sinon les IRLZ14 font 10A en 5V soit 50W ? en continu je parle ^^ donc à 40V il reste 1.25A

alors que les IRLZ44 font 50A en 5V soit 250W tjr en continu, donc à 40V il reste 6.25A

enfin si c'est comme ça qu'on calcule en approché

Bonjour,

Ce n'est pas tout à fait comme cela que cela fonctionne.

Selon la datasheet (datasheet), l'IRLZ14 tient 60V (VDSS) & 10A (ID) max mais ne peut dissiper au maximum que 50W. Le 5V que tu mentionne est la tension Gate - Source (la commande) pour laquelle la résistance de passage est celle annoncée (0,2ohm).

Un MOSFET est surtout fait pour travailler en commutation : si l'on applique 5V sur la commande, alors la résistance de passage sera de 0,2ohm -> si tu mets 36V avec un moteur de résistance 0,62ohm (lien) le courant sera de 36 / (0.62 + 0.2) soit 43A -> c'est normal que cela ne tienne pas ... Il faut utiliser une tension d'alimentation en rapport avec les caractéristiques des moteurs utilisés. Une tension supérieure ne sert qu'à dissiper plus ou à cramer des composants en pagaille...

L'utilisation d'un IRLZ44 ne changera pas grand chose car s'il tient jusqu'à 50A (datasheet) , il ne peut pas dissiper plus de 50W (limite du boitier TO220) et sa résistance dans le sens passant est plus faible (0,028ohm). Avec les 36V, cela donnerait 55A -> soit l'IRLZ44 fait fusible, soit c'est l'alim qui saute, soit c'est le moteur qui brûle

>> L'utilisation d'une tension adaptée aux moteurs est la seule solution (5 à 12V me parait beaucoup mieux adapté pour tes moteurs)
lefermier


Membre
Messages : 469

mardi 31 juillet 2007 à 14:34:48     
tu oublie un truc c'est que les moteurs sont controlé en tension et le courant est fixé par le controleur

de plus un moteur c'est pas une resistance c'est un bobinage

http://cncloisirs.com/Technique/AlimentationDesMoteursPAP

Message édité par lefermier le mardi 31 juillet 2007 à 14:44:44
Doume


Membre
Messages : 91

mardi 31 juillet 2007 à 15:06:59     
QUOTE (lefermier @ mardi 31 juillet 2007 à 13:34:48) :

tu oublie un truc c'est que les moteurs sont controlé en tension et le courant est fixé par le controleur

de plus un moteur c'est pas une resistance c'est un bobinage

http://cncloisirs.com/Technique/AlimentationDesMoteursPAP

Bonjour,

Je ne l'oublie pas, mais cela n'est vrai qu'en mode dynamique (lorsque le moteur tourne).

Si ton système fonctionne en PWM avec mesure du courant, cela peut compenser (pour le courant moyen -> ça protège le moteur) - mais tes MOSFET (même les IRLZ44) ne peuvent supporter les appels de courant (on a bien ~ 50A en crête) lorsque l'alimentation est en 36V.

Dans cette configuration, 24V me semblent un maximum (pour un système devant résister plus que quelques heures).

lefermier


Membre
Messages : 469

mardi 31 juillet 2007 à 15:48:30     
desolé j'ai supprimé le message trop tard

http://cncloisirs.com/Technique/D%e9tailsAlimentationPAP

d'apres ce que je comprends du dossier et de ce que tu me dis tu as des impultion de courant à plus de 50A.

http://mac1.ifrance.com/cnc3ax/index.htm

à l'origine c'est prevu pour des irlz44 pour pouvoir tenir les 5A en 40V apres c'est vrai que je sais pas l'impacte de la resistance interne du moteur sur la carte.

au fait doume comment tu sais tout ça ?



lefermier


Membre
Messages : 469

mardi 31 juillet 2007 à 16:07:02     
http://www.ortodoxism.ro/datasheets/irf/irlz44n.pdf

moi je vois qu'en pulsation il peut encaisser 150A donc je vois pas où est le probleme ^^
Doume


Membre
Messages : 91

mardi 31 juillet 2007 à 16:08:04     
QUOTE (lefermier @ mardi 31 juillet 2007 à 14:48:30) :

desolé j'ai supprimé le message trop tard

http://cncloisirs.com/Technique/D%e9tailsAlimentationPAP

d'apres ce que je comprends du dossier et de ce que tu me dis tu as des impultion de courant à plus de 50A.

http://mac1.ifrance.com/cnc3ax/index.htm

à l'origine c'est prevu pour des irlz44 pour pouvoir tenir les 5A en 40V apres c'est vrai que je sais pas l'impacte de la resistance interne du moteur sur la carte.

au fait doume comment tu sais tout ça ?

Bonjour,

En PWM, il y a effectivement des impulsions avec des courants élevés, même si leur moyenne est régulée pour ne pas brûler les moteurs. Il faut donc que l'électronique encaisse ces pointes de courant (et aussi les surtensions liés aux bobinages lors des coupures de courant -> diode en // du moteur comme indiqué sur le schéma "Commande par hacheur : (Cartes à base de L298 ou autre)" de ton lien)

J'ai suivi une formation d'ingénieur en électronique (il y a quelques décennies maintenant) et il m'en est resté quelques souvenirs
Doume


Membre
Messages : 91

mardi 31 juillet 2007 à 16:13:05     
QUOTE (lefermier @ mardi 31 juillet 2007 à 15:07:02) :

http://www.ortodoxism.ro/datasheets/irf/irlz44n.pdf

moi je vois qu'en pulsation il peut encaisser 150A donc je vois pas où est le probleme ^^

Attention : il s'agit des valeurs maximales absolues pour des impulsions de 20µs avec une température de jonction (température du Silicium) de 25°C et avec une tension de commande de 15V.

Je ne pense pas que tu puisses garantir que ton MOSFET fonctionne dans ces conditions (en particulier pour la température).


En plus, si tu regardes la figure 9, tu vois que le courant maximal descend avec la température (40A à 62°C boitier) tandis que la résistance de passage augmente...


Message édité par Doume le mardi 31 juillet 2007 à 16:19:31
lefermier


Membre
Messages : 469

mardi 31 juillet 2007 à 16:13:58     
je suis aussi dans une école d'ingenieur electronique numérique et informatique ^^ ( ISEN pas de pub juste pour informer doume )

mais le probleme c'est que je suis encore au cycle de prépa et les mosfet c'est pas au programme de la premiere année

pour la température c'est un vrai probleme car je sais pas combien de chaleur il faut dissiper par mosfet ?

Message édité par lefermier le mardi 31 juillet 2007 à 16:15:07
Doume


Membre
Messages : 91

mardi 31 juillet 2007 à 16:32:09     
QUOTE (lefermier @ mardi 31 juillet 2007 à 15:13:58) :

je suis aussi dans une école d'ingenieur electronique numérique et informatique ^^ ( ISEN pas de pub juste pour informer doume )

mais le probleme c'est que je suis encore au cycle de prépa et les mosfet c'est pas au programme de la premiere année

pour la température c'est un vrai probleme car je sais pas combien de chaleur il faut dissiper par mosfet ?

Les MOSFET travaillant en commutation, il n'est pas facile d'en calculer la dissipation qui se compose :
- des pertes de conduction (résistance en mode passant x courant ^2)
- des pertes de commutation (fonction de la fréquence et du carré de la tension)

Compte tenu des faibles vitesses de commutation (qq dizaines de KHz), les pertes de conduction me semblent majoritaires.

Ainsi, si le courant moyen est bien régulé à 5A, la dissipation devrait être de l'ordre du Watt avec un IRLZ44 (contre 7W pour un IRLZ14 dont le RDSon est 7 fois plus élevé) pour autant qu'ils soit correctement commandé. Dans ces conditions un petit radiateur avec un coefficient de quelques degrés par Watt devrait suffire.

Message édité par Doume le mardi 31 juillet 2007 à 16:40:49
Google




     
Pages :  1  2 
Page précédente    Page suivante