Cooling-Masters
Connexion · INSCRIPTION · Site Recevoir à nouveau l'e-mail de validation


Compresseur silencieux, diverses questions ...

Ajouter ou retirer ce sujet de vos favoris  ·  Suivre ce sujet  ·  Imprimer ce sujet
Page précédente    Page suivante 
Rollei35


Membre
Messages : 7

vendredi 20 avril 2007 à 23:28:56     
Bonjour,

Je viens d'acquérir d'occase un petit compresseur silencieux (pas pour réfrigérateur !) qui ne date pas d'hier mais semble de bonne qualité. N'y connaissant pas grand-chose et ne trouvant aucun renseignement (encore moins le manuel), j'ai diverses questions (numérotées pour simplifier).

Quelques précisions au cas où quelqu'un connaîtrait l'objet : Marque Clavair, Type 15, 130 W, moteur ZEM 95W-0.65A / R12 / S33601. Pressostat Telelmecanique/XMP/IEC 158-1/UTE 63110/VDE 0660.

1) Le réservoir est en très bon état extérieur mais un peu de liquide rouillé sort par l'orifice de purge. L'ancien proprio n'a pas dû se préoccuper beaucoup de la condensation. Même sous 6 Bar, existe-il un risque (probablement minime) d'explosion si la paroi interne a été fragilisée par la rouille ?

2) Curieusement, il n'y a pas de soupape de sécurité. Normal ou pas pour un compresseur de bonne qualité allant jusqu'à 6-8 Bars ?

3) J'ai l'impression qu'une certaine quantité d'huile est vaporisée dans l'air comprimé, ce qui semble toutefois normal vu la conception de ce type de moteur. Il y a quand même un filtre décanteur sous le manomètre (l'air passe préalablement à travers un tube de bronze poreux). Les cuves des décanteurs sont généralement en verre mais là elle est en fonte d'alu avec une vis de purge en bas et un petit tube en plastique transparent connecté en parallèle. Sur ce tube il y a 2 échelles avec max. et min. pour Oil et Water. Quelle utilité de mentionner max. et min. et surtout pourquoi cette distinction entre huile et eau ?

4) Sans réfléchir (la honte !) j'ai transporté ce compresseur couché et l'ai même par moment retourné. Existe-il un risque de décrocher les ressorts qui suspendent le moteur dans son enveloppe ? Et surtout est-ce mauvais pour une raison quelconque que j'ignore mais qui n'est probablement pas la même que celle concernant les réfrigérateurs ?

5) Après de longues recherches sur le Net, je n'ai toujours pas trouvé la différence exacte entre ce moteur et un moteur de réfrigérateur. Pourtant je crois savoir que des différences existent bien ! Lesquelles ??

6) Le couvercle du carter du moteur est soudé sur les moteurs de réfrigérateurs pour des raisons évidentes d'étanchéité au gaz. Il me semble que sur les compresseurs comme le mien, le couvercle est toujours maintenu par une bride et donc démontable. Pourtant ce moteur a aussi un couvercle soudé. Quelle en est la raison ?

7) Je suis étonné que rien ne soit prévu sur les moteurs de réfrigérateurs pour rajouter ou changer l'huile. Comme c'est un circuit fermé, le niveau ne peut théoriquement pas baisser. Toutefois, la mécanique travaille et l'huile devrait devenir sale à la longue. Par ailleurs, les qualités de l'huile s'altèrent forcément avec le temps. Je me demande donc comment un compresseur de réfrigérateur peut tourner pendant des décennies sans changement d'huile …?? Histoire vraie : Le General- Electric de mon père a tourné non stop pendant plus de 50 ans (il a juste fallu changer le Gaz) !!!!

8) Sur mon appareil, le bouchon-filtre sur la pipe d'aspiration d'air a disparu. Est-ce qu'on peut juste mettre à la place un bout de filtre de hotte de cuisine à l'extrémité du tuyau (je ne sais pas comment sont ceux d'origine) ?

9) Il existe une autre pipe (tuyau) qui sert probablement au remplissage d'huile ? Il y a dessus un bouchon caoutchouc complètement cuit qui semble comporter un petit orifice. Faut-il le remplacer par un bouchon étanche ou est-ce qu'il doit être semi-perméable (je ne vois pas pourquoi) ?

10) Enfin, question la plus importante : Quelle huile faut-il utiliser pour ce moteur en particulier. On m'a proposé de l'huile pour compresseur à piston classique mais je ne pense pas que ce soit la même pour ces moteur silencieux de type "réfrigérateur". Donc laquelle utiliser ? Par ailleurs, comment purger l'ancienne huile puis qu'il n'existe pas de vis de purge (il faudrait retourner le moteur pour qu'elle sorte par la pipe dont j'ai parlé plus haut) ? Ou alors dévisser le hublot de contrôle en plastique au risque de le casser ?

Merci d'avance pour vos conseils … et votre patience !!
Google




     
RemZeyR


Membre
Messages : 685

vendredi 20 avril 2007 à 23:45:08     


pour la 4) je pense qu'il n'y a pas trop de risque sauf si tu l'a manipulé violemment (et encore, c'est résistant ces betes la).

10) Pour les compresseurs de frigo ou de clim, j'utilise toujours de l'huile 100% synthese 0W40. (Pour voiture ou moto)

Et pour purger, je retourne le compresseur pour faire tomber toute l'huile, et apres je rempli avec la 0W40 soit avec un entonoir, soit avec une grosse seringue.



Message édité par RemZeyR le vendredi 20 avril 2007 à 23:45:24
Clemmaster


Benou lover <3
Messages : 5804

vendredi 20 avril 2007 à 23:46:18     
C'est quoi pour toi le "moteur"? C'est pas un compresseur hermétique (comme on voit partout ici, une "boule" noire, soudée avec 3 connections (en général, succion, refoulement et prise de charge). S'il est silencieux je doute vraiment qu'il soit semi ouvert, qui plus est vu la puissance de l'engin je vois mal pourquoi ils se feraient c**** à le faire en semi-ouvert comme le compresseur de ma chambre froide qui, lui, est bien plus puissant, et c'est loin d'être silencieux ca c'est clair et net


1) C'est quoi le réservoir?
2) Soupape de sécurité c'est loin d'être obligatoire sur un system frigo qui peut monter jusque 20bar, donc à 6-8Bars le constructeur à surement jugé qu'il n'était pas nécessaire de l'en équiper.
4) Le problème quand on couche le frigo, c'est que l'huile qui est contenue dans le compresseur s'échappe et coule dans les tuyos, il faut attendre quelques heures pour que toute l'huile retourne dans la cloche du compresseur, ca évite de le dégrader.
7) L'huile du compresseur est en contact avec un milieu fixe (pas de l'air renouvelé, par exemple, qui contient des traces d'eau et d'acide qui ne font pas bon ménage avec l'huile), et dans un système frigorifique il y a présence d'un déshydrateur qui joue plusieurs rôles, dont, bien sur, celui de capter l'humidité éventuelle qui reste, pour éviter un bouchage du capilaire ou autre détendeur qui ont un orifice vraiment très faible, mais il absorbe aussi les traces d'acidité et une partie de la limaille qui se trouve dans le circuit (ponçage, contact avec l'air etc.), du coup l'huile n'est pas en contact avec une enceinte renouvellée, du coup tout ce qui doit réagir avec réagit et c'est tout. En supposant bien sur que l'huile est adpatée au fluide.
10) Avec un compresseur à piston l'huile c'est de l'huile quoi, c'est surtout une question de viscosité. Dans le cas d'un frigo le type d'huile est important parce que le fluide frigorigène peux réagir avec, et c'est justement ce qu'on doit absolument éviter donc on utilise un type d'huile dont on est certain qu'il ne posera pas de problème avec le fluide en question (qui peut, par exemple, se dissoudre dans l'huile)


Le mieux serait bien évidement des photos pour comprendre de quel type de compresseur il s'agit
Rollei35


Membre
Messages : 7

samedi 21 avril 2007 à 00:21:37     
Bonsoir,
Merci pour vos réponses.

J'ai donné la référence du moteur et on la trouve d'ailleurs dans ce forum sous:
http://www.cooling-masters.com/forum/index...opic=209&st=175
(Le 3e ligne dans la liste du post du 11 février).

Il ne s'agit pas d'un compresseur pour circuit réfrigérant mais pour aérographe, bricolage etc.

Un exemple pour situer (p. 14, petit modèle du milieu en bas de page) :
http://www.abac.it/download/Elettrocomp.%20Mecafer.pdf

On voit bien que le capot n'est pas soudé sur l'enveloppe du moteur (contrairement au mien) et qu'on pourrait donc bidouiller dans la mécanique en cas de nécessité.

J'aurais bien aimé une réponse à la queston 5) car les différences existent sauf erreur.

Concernant l'huile, ce n'est pas la même que pour les compresseurs à pistons traditionnels ni la même que pour les moteurs de réfrigérateurs. Sauf erreur du moins ... Dans le premier cas, le circuit de l'huile est différent car elle ne doit pas être aspirée vers le haut à travers un tube accédant aux paliers. Dans le deuxième cas - bien que mon moteur ressemble rigoureusement à un moteur pour réfrigérateur et en soit peut-être un -, l'huile ne doit pas avoir des caractéristiques lui permettant de résister aux basses températures.

J'ai encore une bouteille d'huile pour compresseurs traditionnels à pistons. C'est juste marqué : Huile de compresseur ISO 100. Mais j'hésite ...

Quelqu'un a pu identifier ce moteur ?

@+ (bonne nuit !)

kissagogo27


Méchant Vieux Râleur
Messages : 27384

samedi 21 avril 2007 à 00:47:33     
quelques photos c possible ?
Rollei35


Membre
Messages : 7

samedi 21 avril 2007 à 11:27:10     
Malheureusement pas d'appareil photo sous la main. Mais la référence du moteur (ZEM 95W-0.65A / R12 / S33601) et la photo d'un appareil du même genre sur http://www.abac.it/download/Elettrocomp.%20Mecafer.pdf (p. 14, petit modèle du milieu en bas de page) devraient donner une idée assez précise ...
@+

P.S. : j'ai activé la notification de réponses sur e-mail mais ne reçois aucun avis (?)

s@ms


sparfait? sparta!
Messages : 1341

samedi 21 avril 2007 à 12:04:13     
un cp d'aerographe? ça coute cher ce genre de bête.
kissagogo27


Méchant Vieux Râleur
Messages : 27384

samedi 21 avril 2007 à 12:27:02     
1) tout depend si il date de la guerre , la rouille vient surement de l'humidité de l'air qui a attaqué la cuve, comme c pas en quantités enormes , je ne pense pas que tu craignes kelkechose , par contre après une longue absence de fonctionnement, rien n'empeche de faire une tite mise en forme du materiel, démontage, nettoyage, grattage, antirouille peinture pour avoir kelkechose qui restera stable pendant ton utilisation

2) comme sur le PDF, a l'avant ya pas de pressostat qui arrete le CP ?

3) en fait le Min ça serait pour faire zoli ? le max c pour eviter que le decanteur ne fasse plus l'effet escompté et que tu te retrouves avec un zoli melange huile/eau/peinture en sortie ^^

4) a prioris pendant n'importe kel transport , il y a toujours un moment ou ça risque d'etre la tete en bas, normalement c prévu pour pas se décrocher

5) a prioris pk différent ? 8bars c pas enorme pour un CP et en plus le travail d'aspiration dans un frigo est plus difficile que d'aspirer de l'air libre

6) une option payante ? une version bas de gamme ?

7) le circuit d'un "frigo" est propre, exempt d'air , d'eau, donc d'oxygène, prévu pour fonctionner avec un gaz particulier, a part des phènomènes d'usure normales, ya pas de raisons qu'elle se "salisse" plus vite que dans un systeme en circuit ouvert, pas de résidus externes, pas de residus de combustion etc etc

8) la filtration serait pas la meme avec un but différent, le filtre papier filtre les poussières fines, pas un filtre de hotte qui aurait tendance a retenir les vapeurs d'huiles pour eviter d'encrasser le moteur/ventillateur et le conduit d'extraction , tu peux trouver des filtres pour modèles réduit thermique par ex plus prévu pour cette utilisation des particules de poussières ^^

9) kelkefois sur un CP il y a 2 entrées 1 sortie, autant le fermer pour eviter d'aspirer des poussières, et en effet il peut servir au remplissage pour l'huile a l'occasion

10) vidange, en le retournant en utilisant l'entrée supplémentaire en 9) par ex en effet, sinon de l'huile pour moteur de voiture suffit , 5w par ex voir 0w , prend la moins chere des 2 , il faut eviter l'huile pour compresseur dans un frigo qui elle ne supporte aucune traces d'humidité
Rollei35


Membre
Messages : 7

samedi 21 avril 2007 à 18:42:56     
Très sympa d'avoir fait le tour des 10 questions !

(pour s@ms : Oui, ça coûte entre 400 et 700 EUR ces bestioles ... d'où le soin que j'y apporte)

Juste quelques précisions par rapport à la dernière réponse:

2) C'est clair qu'il y a un pressostat (pour le prix ...!). En fait mon appareil resemble au bi-moteur du haut mais avec un unique moteur.

5) Je ne sais plus où j'ai trouvé ça : "La différence entre un moteur silencieux de frigo et de compresseur similaire non frigo est que dans le compresseur il y a des segments sur le piston pour empêcher l'huile de remonter dans la cuve et les frigo eux fonctionne en circuit fermé cet a dire que l'huile fini toujours par redescendre dans le moteur.De plus il faudra mettre un bon filtre pour ne pas projeter l'huile dans l'aerographe mais il y aura toujours des perte d'huile et quand il y en a plus assez le moteur se met en court circuit tu sera bon a changer les fusibles ou remettre le disjoncteur".

Comprenne qui pourra ... Mais bref, il y aurait tout de même une différence à part l'huile utilisée

6) Pas compris ce que tu veux dire, Kissagogo ... Pour l'instant j'ai toujours vu des moteur de compresseurs silencieux type aérographe avec un couvercle amovible. A priori, aucune raison de souder puisque pas de gaz. Quelqu'un connaît le ZEM R12 / S33601 ? Moteur de réfrigérateur au départ ?

7) Il n'y a effectivement pas de raison que l'huile se dégrade vite dans l'environnement d'un moteur de frigo en circuit fermé. Mais je ne vois pas pourquoi aucun orifice n'est prévu pour changer l'huile sur les réfrigérateurs car cela augmentrait peut-être la longévité des appareils (comme sur les installations "pro"). Mais bon, cela ne concerne pas mon compresseur.

9) N'ayant pas pu démonter le moteur, je ne visualise pas vraiment le circuit. Les deux pipes d'entrées arrivent dans la même zone à l'intérieur du moteur ? Ca veut dire qu'on peut indifféremment utiliser l'une ou l'autre pour l'aspiration d'air et le remplissage d'huile ??
En fait, je ne comprends pas pourquoi ils ont mis sur la seconde pipe d'entrée (huile ?) un bouchon très fin et long (3,5 cm) qui rentre dans le tube et qui semble finement percé au centre. A quoi ça peut bien servir alors qu'ils auraient pû mettre un simple bouchon se fixant sur (et non dans) la pipe ... Je pose la question car je dois remplacer ce bouchon caoutchouc complètement pourri.

10) Bon, donc il ne faut pas se prendre la tête avec ces huiles. D'après se que tu dis, l'huile voiture la plus fluide à froid convient. On se demande quand même pourquoi les fabricants de ces petits compresseurs (aérographes, bijouterie etc.) mettent en gras dans leurs notices qu'il faut impérativement utiliser l'huile qu'ils préconisent (sans fournir évidemment les caractéristiques) à près de ..... 25 Euros le litre !!! Juste pour faire du pognon ?

11) Dernière question que j'avais oubliée : Existe-t-il un moyen de nettoyer le gros filtre tubulaire en bronze poreux (du décanteur) qui finit par se charger d'huile et devient moins perméable ? J'ai un bac professionnel à ultra-sons si jamais ...

Merci d'avance pour ces toutes dernières précisions !

PS : je ne parviens toujours pas à recevoir des notifications de réponses sur le mail ...

kissagogo27


Méchant Vieux Râleur
Messages : 27384

samedi 21 avril 2007 à 19:29:52     
6) surement que les compresseurs viennent des grands constructeurs de materiel de froid , donc achetés hermetiques puis modifiés pour l'aérographie ? qui rejoint les modofications dont tu parles en 5)

7) ben si l'huile se dégrade pas, ou peu, et qu'il s'agisse d'huiles de composition différentes que celles qu'ont connait habituellement, elle doivent avoir une très bonne tenue dans le temps dans un circuit fermé protégé des aggresions

9) la cloche ( en fait le compresseur ) est a la pression d'aspiration, et la sortie en pression vient directement du systeme piston/clapets , ya un sujet qui parle du démontage d'un compresseur , a lire et a regarder http://www.cooling-masters.com/forum/index.php?showtopic=296 , tu peux mettre en marche et boucher alternativement l'une ou l'autre entrée pour verifier que ce sont bien 2 entrées


10) Renault recommande ELF , etc etc business is business

11) wé on a le meme sur notre chauffage central au fioul , on nettoie avec de l'essence , et eventuellement ultrasons wé spa trop mal pour ça


Rollei35


Membre
Messages : 7

samedi 21 avril 2007 à 19:46:24     
Merci,
Juste pour 9) tu aurais une idée ? Juste histoire de ne pas mettre un bouchon hermétique sur pipe d'huile si bouchon perméable prévu (pour questions de pressions ou autres) ... Donc les 2 pipes d'entrée arrivent au même endroit dans le moteur ? Si oui, on peut en boucher une totalement.

Rectificatif : Plus de 25 EUR les 500 ml !!!!!
http://www.aerographediscount.com/catalog/...74e5e63f9efdbfe

@+
kissagogo27


Méchant Vieux Râleur
Messages : 27384

samedi 21 avril 2007 à 20:05:33     
lit la page 2 du sujet sur le decapsulage tu verra

tu peux souffler aussi dans l'une et ça ressortira par l'autre ^^
Rollei35


Membre
Messages : 7

samedi 21 avril 2007 à 20:14:55     
Euh ... il est où ce sujet ?
kissagogo27


Méchant Vieux Râleur
Messages : 27384

samedi 21 avril 2007 à 21:00:20     
9) de mon antépenultienne réponse
Rollei35


Membre
Messages : 7

samedi 21 avril 2007 à 21:32:28     
Oups...j'avais loupé le lien. Magnifique, très intéressant
J'ai été étonné par la rouille et les impuretés présentes ...
Ca fait aussi penser qu'il ne faudrait pas laisser ces moulins au repos durant de trop longues périodes, sous peine de voir le piston gripper ou autre gros problème de ce genre. Pareil pour un réfrigérateur ...

Merci pour les bonnes idées,
Bon W-E
Google




     
Page précédente    Page suivante