Cooling-Masters
Connexion · INSCRIPTION · Site Recevoir à nouveau l'e-mail de validation


PB avec le compresseur

Ajouter ou retirer ce sujet de vos favoris  ·  Suivre ce sujet  ·  Imprimer ce sujet
Pages :  1  2  3  4 
Page précédente    Page suivante 
$@m


Membre
Messages : 375

jeudi 09 novembre 2006 à 19:51:05     
Bonjour,

j'ai posté sur noky. . .mais peu de réponse alors je tente ma chance avec des "plus" habitués du trucs Lien Noky

voilà la bête :
Récup de frigo ENTIER (pas de soudure recharge. . . RIEN) !
Le froid, fait par l'évapo d'origine est dans un reservoir de 10L de LDR.
Cet évapo est double, car ct un frigo/congel de 200L, enroulé pour tenir dans le réservoir (que j'ai du refaire car j'avais jamais vu d'évapo si gros et grand !!)
Le thermosta est remplacer par un elec de ma fabrcation (hystérésis) avec une diode sur le relais pour connaitre son état ON ou OFF.

Ce reservoir dans un caisson isolé.

Tofs cliquable
On ne voit pas tres bien car tout est monté et je ne tiens pas trop à tout redémonter :-/

Condenseur :


Les ventillo sur le condenseur, en bas au départ :


Les toyos, on voit au fond l'enrouler de tube entre la sortie du moteur et le condenseur :


CP (enfin le haut de la coupole) enfermé dans son caisson :


Le réservoir avec l'évaporateur dedans (10L) :


Le PC en global, en bas à gauche la facade, derriere se trouve le CP :


=> s'il faut que je demonte pour que vous ayez plus d'info. . . ben je le ferai, parce kon ne voit pas tres bien :-/


Essai avec précision :

Démarrage :
Les 10L d'eau sont rechauffés par :
* duron 800@920 Vcore 1,6V
* Chipset (??)
* GPU de 9500pro
- en 15min
- l'eau passe de 20°C à 15°C (arret du goupe par le thermostat elec)
- le moteur est maintenu à 60°C grace à la ventillation / sans ventillation il doit monter facil à 80°C.

Phase éteinte :
Les 10L d'eau sont rechauffer en plus de la phase de démarrage par :
* un sempron 64 3200+ Vcore 1,68V
* chipset de sa carte mere (??)
(il y a donc 2PC qui tournent dessus à présent)
- après 13min
- eau 17,5°C,
- moteur (éteint et ventillé toujours) 53°C

Remise en route (car si Teau>17,5°C frigo ON) :
la charge en température de l'eau reste avec les 2 PC
- après 1min
- eau 15°C (=> frigo OFF)
- moteur 56°C

Phase éteinte :
- après 9min
- eau 17,5°C,
- moteur (éteint et ventillé toujours) 52,5°C, il commence a faire un bruit bizarre, genre ralenti

Remise en route :
- après 2min
- eau 17°C
- moteur 56°C, il se met en sécu de manière bizarre (bouge dans tous les sens puis s'arrete, ca fait comme une cloche un peu, c'est zarb ...) heureusement que c'est bien fixé (la 1ere fois, sans les fix, il a bouger de 20cm sur le coté en sautant !)
- je précise que la comande est toujours active

Phase éteinte :
- après 2min, le clic du CP se fait entendre, le moteur reprend et s'arrete en 20s
- moteur 56°C toujours
- la comande est toujours active


j'arrete là pour pas tout niker au cas il y aurait de l'espoir

J'ai refais un test, en maintenant le cp à 45°C. . . meme résultat. . .

Je précise qu'en sortie du condenseur, le tuyo est bien à 20/22°C ~Tambiant


Des solutions ?

Merci

Message édité par $@m le jeudi 09 novembre 2006 à 19:52:43
Google




     
perecastor


Modérateur-faker/Portuguais des iles/父 亲河&a
Messages : 15091

jeudi 09 novembre 2006 à 21:56:18     
A mon avis tes cycles de demarrage/coupure ne lui font pas du bien
Car trop frequentes

Message édité par perecastor le jeudi 09 novembre 2006 à 21:56:37
Rosco


Administrateur
Messages : 25914

jeudi 09 novembre 2006 à 22:05:30     
Le compresso ne peut et ne doit pas redémarrer trop souvent car ça le flingue à force, c'est de la mécanique et tout ce qui est vibrations au démarrage, frottements et effort importants à fournir sans cesse pour lancer le bazar, etc. est à éviter. C'est absolument pas fait pour être arrêté/relancé toutes les 2 minutes quoi... Et comme ton delta de température est très faible à cause de ton hystérésis ridicule de 2.5°C, bah le compresso se met en marche de plus en plus vite et souvent (il est quasiment déjà en condition) car les 2 T° sont bien trop proches, le LDR grimpe vite en T° une fois en passif. Soit tu augmentes ton hystérésis, soit tu trouves un compresso beaucoup + petit que tu laisses tourner tout le temps (vu ce que tu veux, un truc de 50 W devrait suffire amplement, ça consomme pas beaucoup comme ça, type 1/12 CV), quitte à désoptimiser ton système pour pas descendre trop bas en T°.

Ensuite, le vécu du compresso est indéfini, il se peut très bien qu'il soit un peu amoché dedans, qu'il manque un peu d'huile, etc.
$@m


Membre
Messages : 375

jeudi 09 novembre 2006 à 22:46:14     
oky. . . donc il vaut mieux que je laisse carrément descendre la température genre vers 5°C.

Mais alors question :
- le maintien de la température du cp à 60°C est-il utile ? ou pas ?
- cbn de temps min faudrait-il que je mette avant redémarrage ? 1h ? 30min ?

- concernant le vécu, comment l'huile pourrait se barrer vu que c'est tout fermé et que ke n'ai constaté aucune fuite

Merci beaucoup pour les réponse
Rosco


Administrateur
Messages : 25914

jeudi 09 novembre 2006 à 23:08:20     
Ah oui c'est vrai t'as pas ouvert le circuit, pardon... Le vécu je faisais référence au nombre d'années, s'il a 25 ans, bon on peut se dire qu'il en a déjà vu pas mal . Il est difficile de voir ici si l'huile ne s'accumule pas quelque part tellement c'est... comment dire... le bordel , m'enfin passons.

Le CP peut encaisser plus que tes 60 °C, donc c'est pas sa T° qui limite ici visiblement. Pour le temps de remise en fonctionnement, y faut faire des essais, tu as ton thermostat, bah tu le règles un peu plus loin et tu vois comment il réagit toutes les 10-15 min par exemple. Tu tiendras jamais 1 heure avec ton système et tes machines en marche, y faudrait un sacré volume de flotte pour avoir beaucoup d'inertie thermique en se donnant 5 °C d'écart maxi par exemple. Difficile à dire de combien il faut descendre car tout dépend des pertes et de la puissance à dissiper...
$@m


Membre
Messages : 375

jeudi 09 novembre 2006 à 23:52:32     
Ben là il y a dejà 10min avant remise en route. . . et reste en route que 2min max

Je vais essayé de faire 15min pour voir si ca change, c'est pas facil parce ke mon thermostat est facil a fabriquer mais pas tres evolué mais bon on verra.

donc en fait le problèmes est que j'ai ptete recup un frigo trop puissant

je ferai le test demain soir. . .


Pour le truc de l'huile. . . si ca marche toujours pas je demonte tout, je le deplis, je lui mets les 4 fers en l'air pendant 24h histoire d'etre sur que tout l'huile est redescendue


et je retesterai. . .


Merci beaucoup, au moins maintennant j'avance. . .

et pt etre ue j'arriverai a faire dementir ceux qui disent qu'on ne pt pas recup un frigo complet

Message édité par $@m le jeudi 09 novembre 2006 à 23:55:26
Rosco


Administrateur
Messages : 25914

jeudi 09 novembre 2006 à 23:59:36     
Un truc tout simple à faire aussi, c'est de shunter ton thermostat et de laisser tourner ton système tout le temps (disons 1-2 H), tu verras vite ce qu'il fait et s'il ne s'arrête pas c'est que la T° n'est pas la cause... Bon faut isoler les tuyaux et le reste (ou alors tout démonter les WB) si tu l'utilises car ça risque de descendre bien en T° et de condenser partout...
kissagogo27


Méchant Vieux Râleur
Messages : 27539

vendredi 10 novembre 2006 à 00:06:26     
le truc qui va s'user le plus c le relai de démarrage
$@m


Membre
Messages : 375

vendredi 10 novembre 2006 à 09:05:41     
Rosco => c'est ce que je vien de faire j'ai 30min devant moi là, je vais voir comment il réagit.
Je pensais pas qe c'était tres bon de les laisser tourner aussi longtemps

kissagogo27 => aussi, surtout que lui aussi c'est de la récup qui ma couter cher

EDIT : cela dit, il prends cher avec des betes d'étincelle des fois. . .. mais il est marque 10A

Message édité par $@m le vendredi 10 novembre 2006 à 12:15:31
$@m


Membre
Messages : 375

vendredi 10 novembre 2006 à 09:20:52     
bon, ben il a tenu 20min. . . .
Eau 14,5
CP <50°C (j'ai laisser les ventillo supplémentaires du dernier test)

il est marqué 126W mais je ne vois pas de ref de gaz . . .


EDIT :
J'ai bien réfléchi à l'histoire d'huile pour le coup. . .
- Je me suis dit, que en le démontant, j'ai pas du faire trop attention au comment il a penché, a droite à gauche... et pt etre que de l'huile est barrée ailleurs dans toyo et là pour la faire resdescendre. . ..

- Apres je me dis que la température descend pas tres vite . . . et pt etre que j'ai plié l'évaporateur et que du coup l'efficacité de la détente du gaz est pourrie

EDIT2 :
Pour faire un 100% optimisé,

Bon j'ai chez moi :
- 2 condenseurs de clim
- Ce CP (126W de frigo/congel ~150/200L)
- un CP de fontaine à eau avec son circuit percé qui traine dehors (puissance gaz ??? à voir)
- qq metre de capilaire
- tube de cuivre (pour evapo)

- gaz : possible C02 (pour bière genre kro) dispo
- gaz : possible Azote air naturel je crois (pour bière guin-iralndaise ) dispo
- soudure possible à l'argent

Il me manque :
- Déshydrateur (que je peux acheter )
- les valves (idem)
- une ame charitable avec le manifloyd la pompe à vide , parce ke ca c cher et surtout le savoir faire pour m'épauler (sur CEGRY donc)

ai-je oublier qqchose ?
qqun se reconnait dans l'ame charitable ?

PS: je vais voir pour récup un manifloyd, mais ia peu de chance

Message édité par $@m le vendredi 10 novembre 2006 à 12:18:18
Rosco


Administrateur
Messages : 25914

vendredi 10 novembre 2006 à 13:38:11     
Pas normal qu'il se coupe, il devrait tourner sans cesse... Faudrait peut être mettre un ampèremètre sur la prise élec pour voir comment le courant absorbé évolue et avoir une petite idée. Vérifies aussi que le circuit n'est pas plié en un endroit, auquel cas le compresso devra lutter +.

Le CO2 ou l'azote ça marche pas pour un simple DoD, y te faudra acheter un autre gaz (propane, 404, 507, etc.) obligatoirement.
$@m


Membre
Messages : 375

vendredi 10 novembre 2006 à 14:22:43     
pas un DoD mais un WatterChill
cela dit, ca ne change pas grandchose
C'est ce que jeme disait, il sera jamais liquide. . . sauf avec un cp de 12tonnes . ..

Pour l'ampèremetre, ouias, j'y pensais . . . je bidouille une prise femelle -> banane en ce moment (au taf) pour brancher dans le multi, j'espere que le fusible n'est pas KO ; je ferai le test ce soir (si fusible ok)
kissagogo27


Méchant Vieux Râleur
Messages : 27539

vendredi 10 novembre 2006 à 14:38:51     
vu la position de ton evapo, tu as surement des spires, en bas qui pourraient pieger l'huile
$@m


Membre
Messages : 375

vendredi 10 novembre 2006 à 15:13:36     

je pige pas là. . . l'huile est portée jusque làbas , ca passe par le capilaire et tout le tralala ?
si oui alors c'est sur que de l'huile doit etre piègée dedans et ca expliquerai :
1 que le CP se mette en mode serrage
2 que l'eau ne descende plus tres vite en température, si le bas de l'évapo se rempli au fure et à mesure, il y de moins en moins de volume pour l'évapo

EDIT : Cela dit, c'est comme un serpentin de watterchill homemade non

Message édité par $@m le vendredi 10 novembre 2006 à 15:16:20
Rosco


Administrateur
Messages : 25914

vendredi 10 novembre 2006 à 15:21:41     
L'huile se ballade dans tout le circuit sous forme de gouttelettes (le piston est lubrifié). C'est le mouvement du fluide frigo qui la ramène sans cesse au compresso. C'est pour ça qu'on met des séparateurs d'huile dans les cascades juste en sortie du compresso car, s'il y en a pas, l'huile risque de ne jamais revenir car elle figera plus loin à cause des très basses T° et un compresso sans huile risque de serrer rapidement...

Un compresso qui serre ne repart pas normalement, le piston se retrouve bloqué dans le cylindre et c'est direction poubelle. Le courant absorbé peut montrer si le compresso lutte ou a un souci, s'il grimpe à fond juste avant de couper par exemple.
$@m


Membre
Messages : 375

vendredi 10 novembre 2006 à 15:28:05     
Vi (souvenir de mob pour le serrage), mon piston avait "presque" serrer et finalement (cas rare) c'est le cylindre qui a péter, le piston est presque propre, et il manque tout un morceau de cylindre (qui était assez vieux). . . alor je me dit que là,
si le piston frotte, . . . il a du mal et moins il y d'huile plus il frotte et fini par se bloquer doucement ; mais bon, je suis pas super doué en méca. . alors ca vaut pt etre rien dutout comme raisonnement:p
desty


Membre
Messages : 304

vendredi 10 novembre 2006 à 16:04:39     
Peut etre est il possible de le decoincer en chauffant la carcasse pour dilater le metal , ou avec un choc etc..
Bref si j'avais un compresso de coincé , je tenterai quelques trucs pour le decoiner avant la poubelle

Message édité par desty le vendredi 10 novembre 2006 à 16:05:10
Rosco


Administrateur
Messages : 25914

vendredi 10 novembre 2006 à 16:37:24     
Enfermé dans une cloche t'as de l'espoir , le moteur ne la touche pas donc la chauffer ne résoudrera rien
Tu peux tronçonner la cloche, mais après faut la ressouder et là tu vas vraiment te faire chier pour rien
$@m


Membre
Messages : 375

vendredi 10 novembre 2006 à 16:48:04     
D'autant plus que pour le moment, à froid, il démarre

C'est apres, en fonctionnement qu'il s'arrete tout seul. . .
Si ca trouve, il ne s'arrete pas dutout parcekil frotte,

mais parceke le circuit est bouché qqpart d'ailleurs est-ce ke le test en courant montrera/annulera cette posiiblité ou pas ?
Bon encore 1h, et me casse faire ce p$$$$n de test !
kissagogo27


Méchant Vieux Râleur
Messages : 27539

vendredi 10 novembre 2006 à 18:28:08     
a chaud si frottements inhabituels => chauffe exagérée = frotte puis bloque si manque d'huile ...
met ton evapo bien a plat sur les spires soient // au sol voir si ya de l'huile qui retourne au CP

et verifier si il tourne plus longtemps ..
$@m


Membre
Messages : 375

vendredi 10 novembre 2006 à 18:56:14     
Je rappel, que le CP est marqué 126W

au demarrage : 1.1A
puis stabilise à 1.0A apres 1 min : oscille entre 0.92 et 0.99A -> 230W
ca augmente doucement :

20min
1,73A -> 380W
Cp@52°C
eau@11/10°C
(mieux que ce matin)

25min
1,82A -> 410W
Cp@55°C
eau@9°C

26min avant extinction :
1,9A -> 420W
Cp@56°C
eau@9°C

Au moment de l'arret :

Pointe @ 11A (au multi, donc moyenné )
Le fusible 10A n'a pas sauté, mais les PC ont reboutés

Rappel du circuit initial :
CP -> condenseur -> 3-4m de toyo enroulé -> deshyd -> capilaire de ~2m -> evaporateur -> toyo de 1.5m environ -> CP

je me suis dit apres l'essai de ce matin que ptetre le fait que les toyo sont enroulé, ca ne lui plaisait pas. . . car à l'origine ils ne l'étaient pas, il faisait tout le tour de la carcasse
J'ai donc déroulé ce matin ledit toyo de 3-4m genre ils montent (1 allé 1 retour) le long du condenseur et le longe en haut ; ca fait comme une moitier de carré longe le bord droit et le bord supp.
Visiblement il tien 5min de + et descend + en température

Il ne reste plus que l'évapo, je ne vais pas y couper, il faut que je sorte tout

EDIT : kissagogo27 => c'est un évapo de frigo . . . pas un serpentin

Bon je sors tout !!! ma femme va gueuler on a 2 pièces

Message édité par $@m le vendredi 10 novembre 2006 à 19:05:32
Rosco


Administrateur
Messages : 25914

vendredi 10 novembre 2006 à 19:11:05     
Le fait que le courant augmente est normal car les pressions vont évoluer et augmenter puisque la chaleur fait dilater tout le bazar, le compresso doit donc fournir un peu + de travail au cours du temps, rien d'étrange là dedans, mais ça doit se stabiliser à un moment donné (30-45 min, un truc du genre, on voit que ça ralentit avec tes mesures) quand les T° ne bougent plus et que tout est en équilibre.

Ce ne sont pas des watts que tu obtiens mais des VA ici (puissance apparente), la conso réelle (ce que tu payes) du CP est bien inférieure car y faut tenir compte du cos phi du CP qui vaut vers ~0.6 environ, donc tes 230 VA au démarrage sont en fait ~140 W et des poussières en réalité.
kissagogo27


Méchant Vieux Râleur
Messages : 27539

vendredi 10 novembre 2006 à 19:25:34     
un evapo de frigo ça a des fois des boucles ^^
$@m


Membre
Messages : 375

vendredi 10 novembre 2006 à 19:47:43     
Rosco correcte pour le VA, faute de raccourcit de ma part ;
je ne suispas etonner en soit que toutes le smesure soient > 126 annoncé ; mais surpris du delta aussi grand donc du cos phi pourri !!!

Sur la fin on arrive @ 420VA, avec le cos phi que tu me donne, on arrive @ 250W tout de meme. . .
Maintenant si je calcul mon cos phi a partir des données et mesure :
cos phi = 126W/230VA (tiens je crois me souvenir qu'il un coeff racine de 2 car diphasé, mais pas sur)
cos phi = 0,54

soit en fin de test :
420VA => 230W . . . ca me semble loin des 126 annoncés. . . pres du double

Pour la monté en courant,
je savais mais je me suis dit que ca devait etre ca quand j'ai vu la température descendre
mais je ne voyais pas si ca ce stabiliserai ou pas ! forcement il s'arrete apres 25 min !!!

Je suis tt de meme content de voir que en déroulant ce fichu toyo, les températures descendent. .. et je me dis là que c'est forcement l'évapo qui doit :
- etre trop petit (parceque bouché et ou pincé) et trop de liquide revienent
- et/ou retenir l'huile (mais j'y crois de moins en moins car sinon il s'arreterai de + en + tot car moins en moins d'huile)

je fais des tof du bazrd tout sortie (et ptetre la gueule de ma femme qd elle va rentrer . .;
Rosco


Administrateur
Messages : 25914

vendredi 10 novembre 2006 à 19:56:52     
Le cos phi faut le mesurer, j'ai donné une simple évaluation pour ce genre de moteur. Il peut évoluer un peu suivant la charge, etc...

Ton circuit doit représenter une perte de charge conséquente pour le compresso, rien que le condenseur avec son tuyau de ~3-4 mm interne, ça doit être fameux. En comparaison d'un système "bien fait", y a pas de restriction massive de ce genre en sortie du CP et avant le détendeur. Pour un frigo qui tourne par intermittence, ça doit pas poser trop de problème mais je sais pas si à "long terme" c'est bien. Ton système est un peu trop "bordélique" t'façon pour être optimal, j'ai eu peur en voyant les tofs quand t'as fait ton topic, DLF stÿle
Google




     
Pages :  1  2  3  4 
Page précédente    Page suivante