Cooling-Masters
Connexion · INSCRIPTION · Site Recevoir à nouveau l'e-mail de validation
Règles Sécurité : Le remplissage d'un système à changement de phase est dangereux car les gaz manipulés sont sous pression et peuvent être nocifs, inflammables ou explosifs ! Nous ne pourrons être tenus responsables de mauvaises manipulations de votre part, faute d'expérience ou de matériel adéquat ! Une pressurisation préalable du système est obligatoire pour confirmer qu'aucune fuite n'est déclarée avant de remplir.


mélange de butane et propane

Ajouter ou retirer ce sujet de vos favoris  ·  Suivre ce sujet  ·  Imprimer ce sujet
Page précédente    Page suivante 
le_doug


Membre
Messages : 72

mercredi 11 octobre 2006 à 18:03:08     
Bonjour, alors, voilà, j'ai un compresseur de petit congélo, dont la puissance est de 95-100 watts. les gaz dont je dispose sont le butane et le propane.
grace au logiciel techumseh, j'ai reussi a voir qu'avec ce genre de compresseur, pour tenir une charge de 210 watts, il fallait genre 1.5m de capillaire diam 0.8 mm pour du r22, avec -0.5°C à l'évap, et 40°C à la condensation.
En prenant le diagramme enthalpique du r22, j'ai donc pu déduire la perte de charge créée par le capillaire qui est de 16 bar (condensation) - 4.5 bar (évaporation) = 11.5 bar.
ne disposant que de butane et de propane chez moi, et en regardant leurs courbes de vaporisation (ci dessous) , j'ai pu constater que 11.5 bars de delta P étaient trop peu pour utiliser du propane sans surcharger le circuit en gaz (utilisation non optimale du système) .
Pour ce qui est du butane,utiliser ce gaz serait intéressant si je voulais avoir un deltaP de 9 bar, ce qui n'est pas le cas vu que j'ai seulement 210 watts a dissiper.

On en vient à mes questions :

- y a-t-il une erreur dans mon raisonnement ?
- s'il n'y en a pas :
mélanger du butane et du propane, genre 70% butane , 30 % propane créerait un gaz qui se vaporiserait vers -15°C à 1 bar absolu et qui condenserait vers 50°C pour 11-12 bar. => est ce que le butane et le propane vont se comporter comme un gaz à un composant, ou est ce que le propane va rester gazeux en permanence, sa température de condensation à 11 bar étant de 30°C et mon condenso étant surement vers les 50 °C ?


Voici un graphe donnnant les températures de vaporisation du butane, du propane, et d'un mélange 50% butane et 50% propane (GPL) dont je doute du fait que la vaporisation se fasse à température constante.



Message édité par le_doug le mercredi 11 octobre 2006 à 18:23:45
Google




     
le_doug


Membre
Messages : 72

mercredi 11 octobre 2006 à 18:07:09     
et voici le diagramme enthalpique du r22 que j'ai utilisé pour déduire les pertes de charge. ce qui est amusant, c'est que le r22 et le propane ont exactement les memes températures de vaporisation à pression identique


Message édité par le_doug le mercredi 11 octobre 2006 à 18:50:59
Clemmaster


Benou lover <3
Messages : 5804

mercredi 11 octobre 2006 à 18:41:57     
QUOTE (le_doug @ mercredi 11 octobre 2006 à 19:07:09) :

et voici le diagramme enthalpique du r22 que j'ai utilisé pour déduire les pertes de charge. ce qui est amusant, c'est que le r22 et le butane ont exactement les memes températures de vaporisation à pression identique
http://img280.imageshack.us/img280/8713/di...piquer22an9.jpg

C'est pas plutôt propane?

à 16 bar c'est pas impossible que le R290 se condense à 50°, puis de toute facon ce sont 2 alcane donc ils se melangent
le_doug


Membre
Messages : 72

mercredi 11 octobre 2006 à 18:53:13     
wép, c'était propane, dsl.
j'essaierai ce week end avec un voyant liquide, merci.
Par contre ma pression de condensation sera de 12 bar absolus

Message édité par le_doug le mercredi 11 octobre 2006 à 20:56:20
Google




     
Page précédente    Page suivante