Cooling-Masters
Connexion · INSCRIPTION · Site Recevoir à nouveau l'e-mail de validation


Est ce que la réflexion est bonne?

Ajouter ou retirer ce sujet de vos favoris  ·  Suivre ce sujet  ·  Imprimer ce sujet
Page précédente    Page suivante 
Arkane


Membre
Messages : 8

samedi 01 juillet 2006 à 12:17:40     
Bonjour,

Après pas mal de temps il m'est venu la réflexion suivante, j'aimerais que les experts m'éclairent un peu. A savoir est ce que le raisonnement est bon
Voici les informations sur mon matériel après une batterie de tests

Block 1 : 230 L/h (Asetek CPU01/P1 )
Block 2 : 230 L/h (Asetek VGA02/P1)
Block 3 : 200 L/h (MIPS)
Rad 1 et 2 : 230 L/h (Nexxxos extrem III)
Pompe : Ø 8 : 480 L/h (Eheim 1250)
Pompe : Ø 10 : 760 L/h
Pompe : Ø 12 : 1050 L/h
Block 1 + Block 2 : 180 L/h
Block 1 + Block 2 + Rad : 160 L/h
Block 1 + Block 3 : 160 L/h

Ici le travail est très simplifié par le fait que les PDC du block 1, 2 et du radiateur sont les même.
Dans cette situation si on avait tout mis en série on aurait eu un circuit du type:
Pompe -> Radiateur 1et 2 -> Block 1 -> Block 2 -> Block 3 ->
Le block le plus restrictif aurait limité tout le circuit (block 3) et on aurait eu au final avec l'ensemble des pertes de charge du circuit un débit d'environ 110 L/h (ce qui est quand même peu pour un circuit LPDC)
Maintenant voyons les différentes possibilités qui s'offrent à nous.
Comme Block 1 + Block 2 est proche de Block 3 on peut se dire que l'on va faire deux branches comme ceci

CODE :

         
      Block 1 + Block 2
    /                  \
Pompe                    Radiateurs - Réservoir
    \                  /
          Block3

Faisons donc le bilan des débits maximum au niveau de chaque élément:

CODE :

                   
        180 L/h
      /         \
480 L/h          180 L/h
      \         /
        200 L/h


Les deux branches représentent donc ici un débit maximum de 380 L/h, c'est à dire qu'au delà de ce débit les deux branches vont représenter la plus grande résistance dans le circuit.
On sait que les liquides sont fainéants, ils vont préférentiellement là où il y a moins de résistance, ici cela ne poseras pas de gros problèmes car les deux branches sont relativement équilibrées.
Cependant le problème dans ce circuit est le radiateur, qui n'est sur aucune branche, c'est à dire qu'il va limiter à lui tout seul tout le circuit. En gros ce circuit sans radiateur débiterais du 380 L/h et au lieu de cela feras du 180L/h. Voici les débits théoriques au niveau de chaque élément dans le circuit:
CODE :

                   
        85 L/h
      /         \
180 L/h          180 L/h
      \         /
        95 L/h



Ici les chiffres sont théoriques (et approximé) c'est à dire qu'il faut considérer le reste des pertes de charge du circuit. Autant dire que le débit sur chacune des branches sera moindre (ce qui est ridicule pour du LPDC). Cependant ce que l'on vera seras le débit au niveau du réservoir (ou d'un débimètre) qui montreras joyeusement 180 L/h donc visiblement pas de problème.



Maintenant considérons le circuit suivant:

CODE :

         
      Block 1 + Block 2 + Rad 1
    /                           \
Pompe                            Réservoir
    \                           /
          Block3 + Rad 2

Bilan des débits maximum au niveau de chaque élément:

CODE :

                   
        160 L/h
      /         \
480 L/h
      \         /
        160 L/h


Ici le débit maximum pour les deux branches seras de 320 L/h. La plus grande restriction dans le circuit seras les deux branches, on aura donc un débit maximum au niveau de chaque branche. Au niveau de la réalité, avec l'ensemble des pertes des charges du circuit on pourras s'attendre à un débit de 120-130 L/h pour les deux branches et pour la pompe un débit de 240-260 L/h

Comparaison des circuits en série et en parrallèle:
Le débit de la pompe seras nettement supérieur (plus du double ici)
Le débit au niveau des blocks 1 et 2 seras légèrement supérieur

Certes si le gain de performance n'est pas totalement probant ou extraordinaire, il est réel et ce si la mise en parrallèle est bien faite. De plus le fait que la pompe force moins est une bonne chose à tout point de vue.
Mettre le rad en dehors du circuit dans les cas analogues à celui là, entraînera l'effet inverse que celui escompté c'est à dire une légère diminution du débit au niveau des blocks (par rapport au série) et diminution du débit de la pompe (elle force donc plus)

Message édité par Arkane le samedi 01 juillet 2006 à 12:18:12
Google




     
krys


Membre
Messages : 4612

samedi 01 juillet 2006 à 12:42:27     
test stoo
NeoBob22


aka_RedScalp_xD Clio2.2_1.4_16v_priv
Messages : 3641

samedi 01 juillet 2006 à 13:10:31     
jme suis arrété au debut, ta simplification par débit permet d'avoir un ordre d'idée des pdc, mais par exemple si tu fous un wb qui laisse passer 230 l/h avec ta 1250 pis un rad qui laisse passer autant en etant seul, t'aura deja plus les 230l/h sans parler des pdc des toyo jlirais la suite qd j'aurais les yeux en fasse des trous
Rosco


Administrateur
Messages : 25914

samedi 01 juillet 2006 à 14:08:47     
Welcome

Le fait de tester le système "pompe+bout de tuyau+élément" et d'en relever le débit permet d'avoir une idée de la perte de charge de l'élément. Si on a le même débit au final avec 2 éléments différents, c'est qu'on est au même point de fonctionnement donc que leur courbe de perte de charge est ~similaire. Attention à ne pas associer ce débit particulier à l'élément testé par contre, car ça n'a pas de sens.

QUOTE :

Le block le plus restrictif aurait limité tout le circuit

Oui, mais avec de la réserve car ajouter un block très restrictif à un circuit qui l'est déjà ne va pas changer grand chose... A débit de + en + petit, les pertes de charge de n'importe quoi deviennent très faibles et les différences inter-WB s'estompent puisque c'est une courbe, ça évolue en fonction du débit et ce n'est pas un point unique. La part de responsabilité d'un élément vis-à-vis d'un circuit complet est bien difficile à évaluer car rien n'est linéaire. Plus on diminue le débit, moins un WB restrictif a d'influence : la courbe de pdc globale devient raide et le point de fonctionnement (intersection avec la courbe de pompe) ne se décale plus beaucoup vers la gauche.

QUOTE :

Faisons donc le bilan des débits maximum au niveau de chaque élément:

A partir de là c'est faux car tu assumes les WB à un débit, le bilan de chaque branche n'est pas bon. La perte de charge générale va changer, donc le débit dans chaque branche va changer et toutes les pertes de charges vont être modifiées. 2 éléments de perte de charge équivalente monté en parallèle vont représenter une perte de charge, au niveau des 2 Y de séparation, 4 fois moindre pour le circuit général. La pdc de chaque branche étant bien sûr strictement la même, c'est ce qui fera que le débit ira un peu plus dans l'une que dans l'autre suivant la courbe de perte de charge de la branche en question. Le débit général aura donc tendance à grimper suivant l'allure de la courbe de pompe et le débit des 2 branches ne va pas s'effondrer (suivant la pompe employée toujours). Là c'est tellement simplifié que t'as assimilé un débit à un élément, c'est pas bon.

Pour raisonner sur ça, faut tout faire graphiquement car tout varie n'importe comment et encore c'est pas facile car ça devient vite lourd...

Une pompe ça s'adapte, ca force pas. Le parallèle c'est bien et très pratique dans le cas de choses vraiment très restrictives ou avec des tuyaux très petits dont l'importance va devenir non négligeable, autrement dit certains cas seulement. Le reste du temps, aucune différence ne sera vraiment perceptible en série ou en parallèle (faut dissiper un bon paquet pour voir les différences entre 2 WB actuels).
kissagogo27


Méchant Vieux Râleur
Messages : 27501

samedi 01 juillet 2006 à 15:28:20     
une pompe c comme un ventillo , si tu bouches la sortie il force pas , il tourne meme plus vite ^^
Google




     
Page précédente    Page suivante