Cooling-Masters
Connexion · INSCRIPTION · Site Recevoir à nouveau l'e-mail de validation


DaddyDoD - Les questions

Ajouter ou retirer ce sujet de vos favoris  ·  Suivre ce sujet  ·  Imprimer ce sujet
Pages :  1  2  3 
Page précédente    Page suivante 
Shinuza


Mais bof quoi
Messages : 4419

mercredi 16 novembre 2005 à 03:10:42     
Salut a tous

Qu'est ce que je voulais dire?
Ah oui, je vais monter mon premier dod
Donc, d'abord j'ai des questions plutôt techniques, pas genre, "Comment ça marche?". Cela sera plutot de l'ordre de question ayant rapport avec mes acquis.

Objectif

Température d'évaporation : -50°c
Température en charge : Négative

Questions en rapport avec le cycle frigorifique

1-La longueur du capilaire est en relation directe avec la capacité du système a tenir une charge, pourquoi?
2-Le fait d'avoir deux évapos divise t-il par deux la température a l'évapo?
3-Les facteurs qui jouent sur la température a l'évapo sont-ils bien :
La qualité de l'isolation, la longeur et le diamètre du capillaire, le condenseur et sa ventilation, la puissance du cp, la nature du gaz.


4a-Quelle est la relation entre la puissance du cp et la capacité du système a évacuer une puissance thermique donnée (en Watts)

5-Peut-on mettre deux condensos en série? Le but étant de faire descendre la température du refrigerant a sa température de condensation. Est-ce éfficace?
6- Existe t-il des compressos de petite taille mais de puissance correcte, 1/4 cv environ
7-Dans un frigo mis au rebut, la récupération du cp est elle envisageable? La question que je me pose, est plûtot, est ce que je peux avoir une chance de récuperer un cp en état. Le frigo defecteux est-il plus généralement du a fuite qu'a une défaillance du cp? Parce que ça me ferait bien chier de trimbaler un cp qui ne marche pas chez moi.

8-Ou peut-on généralement récuperer un cp?
9-Des suggestions pour atteindre mon objectif?


Capacité de dissipation du condenso? (le zern me tente bien, mais est-il suffisant?)
Longeur du capillaire? J'ai un logiciel me permettant de calculer tout ça, mais il n'est pas compatible avec XP
Le maze est-il important? Je vois souvent des mazes à l'arrache, j'ai peut etre la possibilité de me faire usiner le mien a la CNC.

Questions en rapport avec le TDP

1-Quelle est la formule exacte pour calculer le TDP?
2-Je sais que cette formule contient une constant en fonction du processeur, est-ce l'ampérage?


Merci d'avance a tous ceux qui répondront, si vous avez des liens et la flemme d'expliquer, faites péter, lire c'est la santé

A vous

Message édité par Shinuza le lundi 21 novembre 2005 à 22:02:44
Google




     
xalis


Membre
Messages : 9791

mercredi 16 novembre 2005 à 04:33:02     
1- à cause de la pression, plus la longueur est importante, plus les pertes sont grandes et donc, le flux balayé est faible.
2- non, il divise juste le flux balayé, donc intuituvement la capacité d'absorption en watts.
3- tout sauf pour l'isolation, il faut prendre en compte AVANT l'évaporateur, puisqu'elle ne fait que limiter les pertes par rayonnement et autres.
4a- c'est le cod, il est déterminé par le groupe en lui même, une clim de maison varie entre 3et4. nos groupes doivent etre environ vers 1/3 - 1/2 (je pense).
5- c'est efficace dans la mesure ou tu ne peux pas avoir de condenseur plus grand, ou alors si avec un seul condenseur, sa capacité de dégagement n'est pas suffisante.
6- les pistons de 1/4cv à ma connaissance ( ceux de frigos ).
7- généralement c'est à cause d'une fuite. cp en état oui, si tu as de la chance ou si le frigo était neuf.
8- lycée équipé d'un thermolabo ( connaitre les profs ), déchèteries, distributeurs sympa, réparateur électroménager qui répare les frigos et file les pièces au ferrailleur quand c'est mort pour le frigo ( pas forcément le compresseur).
9- faisable avec un bon gaz et avec un compresseur correct.

TDP

1- connais pas, mais vu ici dans un autre topic
2- pas l'ampérage, mais le nombre de transistors, la tension d'alimentation, la fréquence, et autres.

PS : on dit pas ampérage mais intensité !
Shinuza


Mais bof quoi
Messages : 4419

mercredi 16 novembre 2005 à 04:55:13     
QUOTE (benoît @ mercredi 16 novembre 2005 à 03:33)
1- à cause de la pression, plus la longueur est importante, plus les pertes sont grandes et donc, le flux balayé est faible.
2- non, il divise juste le flux balayé, donc intuituvement la capacité d'absorption en watts.
3- tout sauf pour l'isolation, il faut prendre en compte AVANT l'évaporateur, puisqu'elle ne fait que limiter les pertes par rayonnement et autres.
4a- c'est le cod, il est déterminé par le groupe en lui même, une clim de maison varie entre 3et4. nos groupes doivent etre environ vers 1/3 - 1/2 (je pense).
5- c'est efficace dans la mesure ou tu ne peux pas avoir de condenseur plus grand, ou alors si avec un seul condenseur, sa capacité de dégagement n'est pas suffisante.
6- les pistons de 1/4cv à ma connaissance ( ceux de frigos ).
7- généralement c'est à cause d'une fuite. cp en état oui, si tu as de la chance ou si le frigo était neuf.
8- lycée équipé d'un thermolabo ( connaitre les profs ), déchèteries, distributeurs sympa, réparateur électroménager qui répare les frigos et file les pièces au ferrailleur quand c'est mort pour le frigo ( pas forcément le compresseur).
9- faisable avec un bon gaz et avec un compresseur correct.

TDP

1- connais pas, mais vu ici dans un autre topic
2- pas l'ampérage, mais le nombre de transistors, la tension d'alimentation, la fréquence, et autres.

PS : on dit pas ampérage mais intensité ! 



Tu dors pas? Tu penses a moi? (Ban si tu réponds oui)
Merci pour toute ses réponses, j'y vois un peu plus clair.

Encore quelques questions :

2_1-Sur les fiches des cp, il y a écrit puissance a telle ou telle température, c'est ça le Cod? Le calcul puissance a dissiper me permettra d'avoir une prévision de la température avec cette fiche à l'appui?
2_2-Quelqu'un sait comment faire marcher ce foutu programme? (Disk uh)
2_3-Qu'est ce qu'une CPEV ou TEV? Comment cela régule t-il la température a l'évapo? (Si j'ai bien compris) Ca remplace le capi? Autrement je vois pas comment

Quand je parlais de la constante, c'est justement la valeur qui me manque, car il y a la fréquence et la tension (voltage ) et une constante (peut-être le nb de transitors alors )

Edit : Trouved : Watts/cpu = fréquence * voltage² * constante

PS : Demain je vais a la recherche de mon compresso
PS2 : Non, je ne suis pas gay
PS3 : Je dis amperage parce que je suis american, comme je dis voltage
Edit : En plus tu l'as dis!

Message édité par Shinuza le mercredi 16 novembre 2005 à 05:07:26
Shinuza


Mais bof quoi
Messages : 4419

mercredi 16 novembre 2005 à 05:57:04     
Petite verif :

TDP de l'AMD 64

1.4² x 1800 x 0.01899 = 66,99672

-->> Le data sheet d'AMD donne 67watts


===============================

Avec O/C

Exemple :

1.6² x 2700 x 0.01899 = 131,25888

Et ouais, ça grimpe vite!


Mon objectif

Déja testé en bourrin air cooling :

1.75² x 3060 x 0.01899 = 177.9


==================================================

Pour ceux qui doutent encore que la température n'augmente pas avec la fréquence si on n'augmente pas le vcore, pour un opteron 146.

1.35² x 2000 x 0.01838 = 66.9951

Puis O/C

1.35² x 3000 x 0.01838 = 100,49265


Données :

Température ambiante : 25°c
Résistance termique du ventirad type : 0.20 °C/W
Watts a dissiper no O/C: 67
Watts a dissiper O/C : 100

(0.20 * 67) + 25 =
13.4 + 25 = 38.4°c

(0.20 * 100) + 25 =
20 + 25 = 45 °c

J'ai que ça a faire a 5h du mat

Message édité par Shinuza le mercredi 16 novembre 2005 à 05:57:45
Tyrou


★ Jet Lag Addict ★
Messages : 21926

mercredi 16 novembre 2005 à 09:54:10     
QUOTE (Shinuza @ mercredi 16 novembre 2005 à 02:10)
1-La longueur du capilaire est en relation directe avec la capacité du système a tenir une charge, pourquoi?
2-Le fait d'avoir deux évapos divise t-il par deux la température a l'évapo?
3-Les facteurs qui jouent sur la température a l'évapo sont-ils bien :
La qualité de l'isolation, la longeur et le diamètre du capillaire, le condenseur et sa ventilation, la puissance du cp, la nature du gaz.


4a-Quelle est la relation entre la puissance du cp et la capacité du système a évacuer une puissance thermique donnée (en Watts)

5-Peut-on mettre deux condensos en série? Le but étant de faire descendre la température du refrigerant a sa température de condensation. Est-ce éfficace?
6- Existe t-il des compressos de petite taille mais de puissance correcte, 1/4 cv environ
7-Dans un frigo mis au rebut, la récupération du cp est elle envisageable? La question que je me pose, est plûtot, est ce que je peux avoir une chance de récuperer un cp en état. Le frigo defecteux est-il plus généralement du a fuite qu'a une défaillance du cp? Parce que ça me ferait bien chier de trimbaler un cp qui ne marche pas chez moi.

8-Ou peut-on généralement récuperer un cp?
9-Des suggestions pour atteindre mon objectif?


Capacité de dissipation du condenso? (le zern me tente bien, mais est-il suffisant?)
Longeur du capillaire? J'ai un logiciel me permettant de calculer tout ça, mais il n'est pas compatible avec XP
Le maze est-il important? Je vois souvent des mazes à l'arrache, j'ai peut etre la possibilité de me faire usiner le mien a la CNC.

Questions en rapport avec le TDP

1-Quelle est la formule exacte pour calculer le TDP?
2-Je sais que cette formule contient une constant en fonction du processeur, est-ce l'ampérage?

I

1. Oui, ça fixe le debit de liquide arrivant à l'evapo, donc la capacité d'absorption d'energie
2. Non, pas du tout
3. Oui
4. COP à une temperature donnée, et ça depend de tout le systeme
5. Oui, ça se comportera comme un gros condenseur
6. Oui, j'en ai réupéré pas mal
7. Le CP est est souvent en bon état, c'est en general une fuite de gaz qui fait que les gens jettent leur frigo
8. Decharge, siege du parti communiste, zones industrielles...

La capacité du condenso est en general indiquée dans des datasheet (capacité de dissipation à tel deltaT avec un debit d'air fixé)
Longueur du capillaire, c'est estimable à l'arrache, pour du 0.8mm, commence avec 2.5m, et regarde si tu tiens la charge, et eventuellement recoupe
Un bon evapo sera toujours mieux qu'un truc à l'arrache, si il y en a beaucoup, c'est juste que pas grand monde peut s'en faire usiner

II

1. TDP = Vcore²*Frequence*constante
2. Non


2_1 : Non, c'est la puissance frigo à une temperature donnée, pour leur application dans des conditions precises (ASHRAE en general), mais bon, le COP a tendance à se casser la figure des que les temperatures baissent, faut pas compter plus de 1 vers -35
2_3 : Ce sont des detendeurs, ça remplace effectivement le capillaire, une TEV est automatique et maintient une surchauffe constante (cf topic de manu là dessus), une PEV maintient une pression constante dans l'evapo
AleiZ


Membre
Messages : 3700

mercredi 16 novembre 2005 à 12:09:42     
QUOTE (Tyrou @ mercredi 16 novembre 2005 à 08:54)
I


2_3 : Ce sont des detendeurs, ça remplace effectivement le capillaire, une TEV est automatique et maintient une surchauffe constante (cf topic de manu là dessus), une PEV maintient une pression constante dans l'evapo

je squatte le topic car j'ai récup deyx TEV et j'ai 3 petites questions:

-Suivant l'endroit où l'on met le bulbe (plus ou moins loin de l'évapo donc température de plus en plus en plus importante lorsque l'on s'éloigne de l'évapo) on peut obtenir la température d'évaporation que l'on veut ? (enfin on peux faire varier un peu)

-Il faut isoler le bulbe pour pas qu'il soit réchauffé par l'air ambiant et qu'il soit à quelque chose près à la température du tube avec lequel il est en contact ? (ça me parait plutot logique mais bon...).

-Pour nos systèmes ou la charge varie assez rapidement, la temps de réaction de la TEV n'est-il pas trop important ? Par ex: le proco passe à 100% d'utilisation, le temps que le bulbe capte la remontée de la température à la succion, le proco a déjà chaud

Tyrou


★ Jet Lag Addict ★
Messages : 21926

mercredi 16 novembre 2005 à 12:20:12     
QUOTE (AleiZ @ mercredi 16 novembre 2005 à 11:09)
je squatte le topic car j'ai récup deyx TEV et j'ai 3 petites questions:

-Suivant l'endroit où l'on met le bulbe (plus ou moins loin de l'évapo donc température de plus en plus en plus importante lorsque l'on s'éloigne de l'évapo) on peut obtenir la température d'évaporation que l'on veut ? (enfin on peux faire varier un peu)

-Il faut isoler le bulbe pour pas qu'il soit réchauffé par l'air ambiant et qu'il soit à quelque chose près à la température du tube avec lequel il est en contact ? (ça me parait plutot logique mais bon...).

-Pour nos systèmes ou la charge varie assez rapidement, la temps de réaction de la TEV n'est-il pas trop important ? Par ex: le proco passe à 100% d'utilisation, le temps que le bulbe capte la remontée de la température à la succion, le proco a déjà chaud


- nan, vaut mieux bien le mettre directement, c'est là que tu auras les meilleures perfs (à savoir, à la sortie de l'evapo)

- ouais, ça marche mieux isolé, pour ma part, je fous de la pate thermique entre lui et le tube

- jamais essayé sur un dod, mais vu l'inertie due à l'epaisseur de la base de l'evapo, je pense pas que le temps de reponse pose probleme
choco


Massacre a la carotte
Messages : 2620

mercredi 16 novembre 2005 à 12:22:10     
au lieu de t'ennuyer a monter ton dod , achete le mien gain de temp , certitude d'avoir du bon matos et des temps negatives
Le yeti dod est ta solution
AleiZ


Membre
Messages : 3700

mercredi 16 novembre 2005 à 12:25:10     
QUOTE (choco @ mercredi 16 novembre 2005 à 11:22)
au lieu de t'ennuyer a monter ton dod , achete le mien gain de temp , certitude d'avoir du bon matos et des temps negatives
Le yeti dod est ta solution

je m'ennuie pas, j'apprends

et puis vu tout le matos que j'ai maintenant, j'ai de quoi faire un truc pas mal maintenant. Je suis plus intéressé par le côté montage, réglage que par l'utilisation

mais je m'en fait pas pour toi, il devrais se vendre bien, vu la qualité du DOD
choco


Massacre a la carotte
Messages : 2620

mercredi 16 novembre 2005 à 12:32:16     
QUOTE (AleiZ @ mercredi 16 novembre 2005 à 11:25)
je m'ennuie pas, j'apprends

et puis vu tout le matos que j'ai maintenant, j'ai de quoi faire un truc pas mal maintenant. Je suis plus intéressé par le côté montage, réglage que par l'utilisation

mais je m'en fait pas pour toi, il devrais se vendre bien, vu la qualité du DOD

ok

shinuza : le yeti dod est la solution !


Shinuza


Mais bof quoi
Messages : 4419

mercredi 16 novembre 2005 à 12:37:45     
QUOTE (choco @ mercredi 16 novembre 2005 à 11:32)
ok

shinuza : le yeti dod est la solution !



Surout pas! Mon grand père disait toujours : "si tu montes pas ton premier dod ( et ceux qui suivent ) tout seul t'es pas un homme"
choco


Massacre a la carotte
Messages : 2620

mercredi 16 novembre 2005 à 12:42:22     
...
Tyrou


★ Jet Lag Addict ★
Messages : 21926

mercredi 16 novembre 2005 à 12:47:02     
bah, c'est pas faux, y a qu'à voir comment a fini rosco
Shinuza


Mais bof quoi
Messages : 4419

mercredi 16 novembre 2005 à 12:51:33     
QUOTE (Tyrou @ mercredi 16 novembre 2005 à 08:54)
Longueur du capillaire, c'est estimable à l'arrache, pour du 0.8mm, commence avec 2.5m, et regarde si tu tiens la charge, et eventuellement recoupe
Un bon evapo sera toujours mieux qu'un truc à l'arrache, si il y en a beaucoup, c'est juste que pas grand monde peut s'en faire usiner

II

1. TDP = Vcore²*Frequence*constante
2. Non


2_1 : Non, c'est la puissance frigo à une temperature donnée, pour leur application dans des conditions precises (ASHRAE en general), mais bon, le COP a tendance à se casser la figure des que les temperatures baissent, faut pas compter plus de 1 vers -35
2_3 : Ce sont des detendeurs, ça remplace effectivement le capillaire, une TEV est automatique et maintient une surchauffe constante (cf topic de manu là dessus), une PEV maintient une pression constante dans l'evapo

Merci pour les réponses

II

2. La constante est obtenue grace aux données suivantes : Fréquence, Tension et TDP initial ( fourni dans le datasheet ), il suffit de faire l'équation qui nous permet de trouver cette inconnue.

Vcore²*Frequence*Constante = TDP.i
TDP.i/(Vcore²*Frequence)=Constante

Elle n'a pas une de valeur fixe pour tous les processeur de la gamme.

Ok pour les détendeurs. C'est mieux qu'un capillaire?
Shinuza


Mais bof quoi
Messages : 4419

mercredi 16 novembre 2005 à 12:53:05     
QUOTE (Tyrou @ mercredi 16 novembre 2005 à 11:47)
bah, c'est pas faux, y a qu'à voir comment a fini rosco

Tyrou


★ Jet Lag Addict ★
Messages : 21926

mercredi 16 novembre 2005 à 12:56:07     
d'où tu sors ce "i" dans ton equation ? l'intensité apparait pas dans la formule

cte = TDP / (Vcore² * Frequence)

un detendeur, c'est mieux pas besoin de s'embeter avec une longueur à determiner ni avec un capillaire qui se bouche
Shinuza


Mais bof quoi
Messages : 4419

mercredi 16 novembre 2005 à 13:07:49     
QUOTE (Tyrou @ mercredi 16 novembre 2005 à 11:56)
d'où tu sors ce "i" dans ton equation ? l'intensité apparait pas dans la formule

cte = TDP / (Vcore² * Frequence)

un detendeur, c'est mieux pas besoin de s'embeter avec une longueur à determiner ni avec un capillaire qui se bouche

Par calcul, et ça correspond au mesure faites après et avant O/C

Essayes avec ton Pentium et dis moi si ça correspond, stp.

J'ai calculer ça pour avoir une idée de ce que je vais dissiper ( enfin mon groupe ) et de la température possible pour ce faire.
Clemmaster


Benou lover <3
Messages : 5804

mercredi 16 novembre 2005 à 15:17:49     
ben normale que ca correspond, pour n'importe quel processeur le TDP est donné par la formule que tu as dis (avec la constante qui change bien sur ). Par contre, il se pourrait qu'à une certaine temperaturele proco reagisse comme un supraconducteur, mais je suis pas du tout sur la dessus, faudrai demander aux connaisseurs (Roscal, Tygrou, mainu, mite etc... )

Pour la longueur du capilaire, il te donne approximativement la charge que tu pourras dissiper, apres, suivant la puissance du CP, celui-ci parviendra plus ou moins a tirer au vide dans la partie BP et donc plus le CP est puissant plus la basse pression sera faible pour une longueur de capilair donnée ...

Message édité par Clemmaster le mercredi 16 novembre 2005 à 15:18:31
Tyrou


★ Jet Lag Addict ★
Messages : 21926

mercredi 16 novembre 2005 à 15:21:34     
pas de supraconductivité, on a besoin de semi-conducteurs pour les transistors, dans cet état, ça marcherait plus du tout
xalis


Membre
Messages : 9791

mercredi 16 novembre 2005 à 15:55:41     
supraconducteur => température de fonctionnement TRES basse, car on sait toujours pas les fabriquer pour une température ambiante
Clemmaster


Benou lover <3
Messages : 5804

mercredi 16 novembre 2005 à 16:13:52     
wai mais il en existe @ des temperature atteignable par cascade voir meme dod mais je suis un peu moins sur... Et pis y a le silicium qui est supraconducteur, j'ai fai le rapprochement entre sillicium et proco donc je me suis dis....
Tyrou


★ Jet Lag Addict ★
Messages : 21926

mercredi 16 novembre 2005 à 16:34:07     
133K max pour les supraconducteurs actuels
Shinuza


Mais bof quoi
Messages : 4419

mercredi 16 novembre 2005 à 16:36:16     
Le silicium devient supraconducteur a 7,9 K et 120 à 130 kbar selon google.
xalis


Membre
Messages : 9791

mercredi 16 novembre 2005 à 16:58:00     
oui, mais de toute manière les supraconducteurs dit ambiant ont une précision de merdasse
kissagogo27


Méchant Vieux Râleur
Messages : 27408

mercredi 16 novembre 2005 à 17:05:24     
et qui dit supraconductivité = plus d'effet semi conducteur = une belle merde qui conduit bien l'electricité lol , par contre supraconducteur dans les CPU a la place du cuivre , et etage d'alim wéé lol
Google




     
Pages :  1  2  3 
Page précédente    Page suivante