logo
 AccueilNewsDossiers & ReviewsBDDForumA propos

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling

Derniers dossiers
Nanofluides, l'efficacité à la hausseSwiftech Apogee GTTagan Dual Engine 500 W8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C

Le DualVap - Page 2/6

Rédigé par David D. & Stephen M. - 03/02/2004
Catégorie : Phase-Change



« Page précédente
Page suivante »

Fabrication des évaporateurs

Le design des évaporateurs va directement conditionner l'efficacité de l'évaporation et de l'absorption de puissance. Tout comme un waterblock, il y a des règles simples à respecter. On doit avoir le maximum de surface mouillée à l'intérieur de l'évaporateur pour entraîner l'évaporation la plus complète possible. Si le design n'est pas adapté et que du liquide s'échappe de l'évaporateur ça n'est pas très bon. En effet, ça signifie que le système est trop chargé en fluide et l'on risque un retour liquide dans le compresseur. Ils doivent également résister à la haute pression (6-10 bars) à l'arrêt du système sans se déformer et être compacts si possible.

Pour simplifier l'usinage, le design sera le plus simple possible pour n'utiliser quasiment qu'une perceuse sur colonne. Seul un épaulement est fait au tour conventionnel pour réduire le diamètre du cylindre afin de mettre en place le tube de cuivre qui fermera le tout. Les 2 évaporateurs sont usinés dans un rondin de cuivre de 40 mm de diamètre et auront une hauteur de 60 mm pour un volume interne de 25 cm3 environ et une surface mouillée de 150 cm2. Ci-dessous, on présente leur forme (base de 3 mm).

Le liquide froid, sortant du capillaire, arrive par le centre du bloc, tombe au fond de l'évapo, s'évapore dans tout le volume en absorbant la chaleur des parois et repart par les 8 conduits en rouge. Un système de T permet de collecter la vapeur issue des 8 trous (et des 16 pour les deux blocs) pour la ramener au compresseur, tout en étant indépendant de l'entrée évidemment. Ci-dessous, on a le résultat de l'usinage et des collecteurs à braser.

Les 2 évapos sont brasés ensemble après vérification de l'entraxe à adopter pour bien être au centre des 2 processeurs en même temps. Le capillaire va déboucher au milieu du tube en haut, pour se séparer en 2 flux égaux vers chacun des 2 évapos. Le retour se fait également par un même tuyau au centre de l'évaporateur global. Un flexible armé devait être utilisé d'où le raccord à visser qu'on voit sur les photos mais il a été remplacé par un bout de cuivre. Le liquide dans le volume interne sera vers -40 °C du fait de l'évaporation continue. L'évapo aura une température évidemment supérieure du fait de la puissance qu'on lui applique. Le poids total des évapos et des collecteurs avoisine 1 kg.

Les brasures ne sont pas très belles, car ça n'est pas nettoyé et l'esthétique n'est pas une priorité. Le principal est que ça résiste à la pression interne, rien de plus. Certains ont déjà fait éclaté des évaporateurs à la mise sous pression lors d'un remplissage à cause de brasures mal faites, donc attention à ce que vous faîtes ! De toute façon rien ne sera apparent puisque la moindre parcelle de cuivre sera isolée pour éviter la condensation, qui ne fera pas bon ménage avec l'électronique... Et enfin on regarde si tout va bien et se monte correctement sur l'ASUS PCDL avec la fixation réalisée par 8 tiges filetées.

« Page précédente
Page suivante »

©2003-2017 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.