logo
 AccueilNewsDossiers & ReviewsBDDForumA propos

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling

Derniers dossiers
Nanofluides, l'efficacité à la hausseSwiftech Apogee GTTagan Dual Engine 500 W8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C

8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C - Page 3/3

Rédigé par Steven O. - 15/01/2007
Catégorie : Extreme-Cooling



« Page précédente
 

Résultats obtenus sous 3DMark

Passons maintenant aux choses sérieuses ! Après avoir essayé le matériel un à un, il est désormais temps de tout assembler et de faire une entrée dans le top de l'ORB. Ci-dessous, quelques photos du matériel en situation avec le remplissage des godets de LN2, le DoD sur le CPU et toute l'isolation qui va avec.

Pas trop en désordre, ça va...
Les 2 godets pour le LN2 et les jolis radiateurs de Bad Axe collés sur les G80, vive la récup !
Remplissage d'un godet avec le précieux liquide

La grande nouveauté, c'est qu'en dehors de cas très spéciaux à 3DMark2006, on n'a absolument pas besoin d'avoir des GPUs à 800 MHz pour faire un bon score. En effet, en SLI, tout est limité par la puissance CPU. Ca fait même peur de voir notre magnifique Kentsfield peiner à alimenter en données ces deux monstres de puissance que sont les G80 ! On ne voit quasiment aucune augmentation du score entre 700 et 800 Mhz pour le GPU, alors que passer de 4000 à 4200 Mhz pour le CPU fait gagner 1000 points au final !

On voit vite un intérêt à cette surprise : on peut ranger les tubes à LN2, le DoD SLI fera largement l'affaire et simplifiera énormément la séance d'overclocking. Il est quand même bien plus facile d'appuyer sur un interrupteur que de devoir remplir toutes les 30 secondes nos godets qui se vident à une vitesse hallucinante, le tout en perdant finalement que très peu sur le score. On va donc concentrer nos efforts sur le reste, à savoir pousser notre QX6700 aussi loin que la carte mère (facteur limitant ici) nous le permet, donc ce sera 4375 MHz. La mémoire est aussi poussée dans ses retranchements, au-dessus de 600 MHz en 4-4-4-4.

Après quelques scores étonnamment bas et une demi-heure à chercher ce qui posait problème... j'ai réalisé que la case SLI n'était simplement pas cochée... Une fois cette énorme difficulté franchie :D, les choses se sont évidemment arrangées.

Premier run, il est disponible en vidéo ci-dessous et on passe directement les 21 000 points. Après, ce ne sont que des optimisations diverses et du grappillage de MHz, le tout pour arriver finalement à un joli score de 21 403, ce qui nous fait rentrer sans discuter dans le TOP10 de Futuremark.

Le manque de temps et des problèmes d'organisation empêchent pour le moment de continuer l'ascension, mais ça s'arrangera prochainement.

Poursuite des hostilités

A des fins d'amusement, on a remplacé le QX6700, trop vite limité en fréquence avec la NF680i, par un X6800 afin d'essayer de faire quelques scores dans les autres versions de 3DMark. On reprend donc le matériel précédent pour le refroidissement, à savoir DoD sur les GPUs, mais aussi sur le CPU cette fois (manque de temps pour allumer la cascade).

Place aux scores atteints :

Remerciements : BFG Tech, Intel France, PierreG60 du forum Cooling-Masters, l'université Bordeaux 1, Xavier Brilland, et Jean Marie Turlet, pour leur aide précieuse et la fourniture d'azote liquide !

Vous pouvez réagir à ce dossier et poser vos questions sur le forum.

« Page précédente
 

©2003-2017 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.