logo
 AccueilNewsDossiers & ReviewsBDDForumA propos

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling

Derniers dossiers
Nanofluides, l'efficacité à la hausseSwiftech Apogee GTTagan Dual Engine 500 W8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C

8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C - Page 2/3

Rédigé par Steven O. - 15/01/2007
Catégorie : Extreme-Cooling



« Page précédente
Page suivante »

Overclocking CPU

On utilise le dernier-né d'Intel, un quadcore QX6700, dans la plus récente révision du core, le stepping 7B3. Il s'avère être pratiquement aussi overclockable qu'un X6800, pourtant cadencé plus haut, et seulement pourvu de deux cores. Les essais préliminaires ont été effectués sur une Asus P5B Deluxe moddée qui a permis à notre CPU de test d'atteindre les 4800 MHz sans souci, contre un peu plus de 5 GHz pour le X6800. L'installation sur la carte mère nForce 680i a malheureusement changé la donne. La carte, pourtant pourvue du dernier BIOS en vigueur, s'est révélée être rapidement limitée lors de l'usage du QX6700 et aucun 3Dmark06 n'a daigné s'achever sans reboot au-delà de 4375 MHz...

Pour autant, ces 4375 MHz vont permettre d'atteindre des scores CPU dépassant les 6500 points. On verra plus tard que la fréquence CPU joue un rôle bien plus important que prévu dans notre projet.

Overclocking GPUs

Les cartes employées, des 8800GTX fournies par BFG Tech. France, se sont révélées avoir un bon potentiel d'overclocking. Ainsi, sans aucune modification et avec le refroidissement d'origine, on peut atteindre les 660/1100 au lieu de 575/900. Par la suite, les cartes ont été modifiées pour délivrer une tension Vgpu de 1,61 V au lieu des 1,26 V prévus par le fabricant. Leur ventilateur a rapidement été démonté pour quelque chose de plus sérieux également...

On a commencé par un rapide essai avec de l'azote liquide afin de reconnaître le terrain. A savoir, vérifier s'il y a une température minimale à laquelle la carte cesse de fonctionner correctement (cold bug, mise en protection, etc.). On a pu constater que les cartes ne souffrent d'aucun problème même à très basse température. En effet, on peut démarrer le système avec les GPUs à -140 °C, aller sous Windows et accomplir à peu près n'importe quelle tâche. Cependant, les cartes ne fonctionnent pas si bien qu'en apparence. Passé -90 °C, les GPUs restent en mode low power, à savoir un état intermédiaire entre les fréquences 2D et 3D et à une tension réduite. Ce mode est celui dans lequel les cartes se mettent en cas de surchauffe par exemple. On peut donc raisonnablement penser que pour le système de protection, une valeur mesurée inférieure à -90 °C est assimilée à une erreur de sonde thermique, déclenchant la mise en protection. On restera donc au-dessus de cette température seuil durant le reste de nos essais !

Par la suite, on a essayé un dod SLI sur les cartes, qui ont là encore bien réagi aux températures négatives, même si elles restaient beaucoup plus élevées. Les cartes ont montré non seulement une bonne propension à l'overclocking en aircooling, mais également une bonne montée en puissance quand on les refroidit suffisamment. Le tout à la condition d'augmenter fortement les tensions Vgpu, faute de quoi, on pourra aller à -90 °C et gagner à peine 40 Mhz par rapport à de l'aircooling normal.

Voici un petit tableau résumant les différentes situations d'overclocking.

VgpuAircoolingDoD SLIAzote liquide
1,26 V660 MHz700 MHz700 MHz
1,50 VXX770 MHz
1,61 VX780 MHz840 MHz
« Page précédente
Page suivante »

©2003-2017 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.