logo
 AccueilNewsDossiers & ReviewsBDDForumA propos

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling

Derniers dossiers
Nanofluides, l'efficacité à la hausseSwiftech Apogee GTTagan Dual Engine 500 W8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C

Swiftech Ramcool & MCW60 - Page 3/9

Rédigé par David D. - 05/12/2006
Catégorie : Watercooling



« Page précédente
Page suivante »

Présentation du MCW60

Le couvercle est en Delrin injecté (polyoxyméthylène ou POM). Cela permet de faire des grandes séries sans s'embêter et d'être nettement plus créatif au niveau des formes qu'avec un usinage CN classique bien plus long et coûteux. Un seul moule suffit à faire des dizaines de milliers d'exemplaires pour être amorti vu son prix initial assez élevé. Le Delrin est une résine extrêmement résistante qui résiste bien à basse température ainsi qu'aux chocs. L'avantage d'un couvercle moulé, c'est l'absence de parties inutiles et donc un gain de poids. Le waterblock ne fait en effet que 136 g en tout.

Les radiateurs fournis pour la GDDR sont en cuivre forgé (un seul bout de cuivre mis en forme sous presse). Ils disposent d'un pad autocollant devant assurer le maintien correct, tout en étant retirables si le besoin s'en fait sentir. La durabilité de l'autocollant est sujette à caution, car pas mal de monde se plaint que les radiateurs tombent au bout d'un moment, alors que d'autres n'ont pas ce souci... Il faut bien nettoyer et dégraisser la surface des puces, puis appuyer fermement pendant ~20 secondes pour bien écraser le pad autocollant, sans quoi ça ne tiendra pas très fort effectivement. Un tout petit point de colle supplémentaire, de type super glue-3 par exemple, aidera à leur maintien, tout en restant démontable (elle cassera net en tournant le radiateur).

On dispose aussi de trois jeux d'embouts à pas cylindrique NPSM pour les accorder au diamètre du tuyau dont on dispose. Ce filetage NPSM peut accueillir des embouts au pas BSP car ils sont quasiment identiques. Il faut juste vérifier l'étanchéité. Nos tests n'ont montré aucun souci avec des embouts métal filetés en G1/4" et R1/4" (BSP cylindrique et conique).

Comme toujours, les surfaces de contact des produits Swiftech sont parfaitement surfacées grâce à une polisseuse à plateau tournant. L'écart de planéité de la base qui en résulte est normalement meilleur que 0.007 mm sur toute la surface, autrement dit c'est excellent pour ce qui nous concerne. Il faut éviter de le polir à la main, car ça sera généralement pire que mieux. La planéité prime toujours sur le fait de briller. A défaut d'avoir un système d'interférométrie à disposition, voici le test du pauvre pour évaluer visuellement la planéité à l'aide d'une mire quadrillée.

A l'intérieur, le MCW60 reprend exactement la même géométrie que l'Apogee avec cette structure de picots appelée "Diamond-Pin Matrix". Contrairement aux premiers exemplaires d'Apogee où il pouvait y subsister quelques minuscules copeaux accrochés entre les picots, les bases subissent maintenant un décapage mécanique dans un bain de sable très fin remué. C'est une sorte de sablage, mais sans projection. Le résultat est net et donne cet aspect légèrement sablé à l'intérieur. De toute façon, tout est démontable sans risque pour la garantie si jamais on souhaite l'inspecter pour nettoyer la base ou le joint torique.

On peut noter que le waterblock dispose de 4 plots là où les vis de fixation vont venir se positionner. Cela permet de ne pas trop serrer et d'être automatiquement à la bonne hauteur en prenant appui sur le PCB sans partir de travers. Au montage, cela se révélera très efficace. Seul petit reproche : les 2 vis les plus proches des embouts sont légèrement trop rapprochées de ceux-ci. Pour le démontage, la clé Allen tape alors légèrement dans les deux parties arrondies et il faut partir un peu en biais...

« Page précédente
Page suivante »

©2003-2017 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.