logo
 AccueilNewsDossiers & ReviewsBDDForumA propos

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling

Derniers dossiers
Nanofluides, l'efficacité à la hausseSwiftech Apogee GTTagan Dual Engine 500 W8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C

Ventilateurs Noctua S12 - Page 9/10

Rédigé par David D. - 19/09/2006
Catégorie : Aircooling



« Page précédente
Page suivante »

Mesures accoustiques

Méthode au sonomètre

Les ventilateurs ont tournés plusieurs jours en 12 V avant de faire l'objet de tests pour qu'ils se mettent un peu en place (rodage). Les mesures sont faites dans une pièce calme en pleine nuit dont le bruit de fond doit se situer vers 25 dBA environ. Le sonomètre ne mesurant pas en dessous de 35 dBA, il faut s'approcher suffisamment des ventilateurs pour recueillir une valeur afin de pouvoir comparer, tout en étant au moins à 10 dBA au dessus du bruit de fond.

Tous les ventilateurs sont posés sur de la mousse et calés de la même manière pour avoir la même distance par rapport au sonomètre immobile. On fait trois séries de mesures car les bruits sont extrêmement faibles et difficiles à capturer sans matériel plus lourd, surtout en 5 V où certains sont inaudibles à moins de 1 m. Deux distances sont envisagées pour apprécier un peu la baisse du bruit en s'éloignant. Le sonomètre ne se trouve jamais dans le flux d'air. Les situations de mesure sont les suivantes :

  • en face du ventilateur à 10 cm en 5 et 12 V
  • en face du ventilateur à 20 cm en 5 et 12 V
  • à 90° du ventilateur à 20 cm en 5 et 12 V

Il est inutile de se rapprocher davantage car les mesures perdront tout leur intérêt (champ proche et directivité). C'est déjà bien limite ici, mais on n'a pas vraiment le choix...

Les mesures sont faites en dBA (dB acoustique) pour être fidèle à ce que ressent normalement une oreille humaine. Elles seront complétées par des enregistrements audio.

Le seul niveau de bruit en dBA ne permet absolument pas de juger de la qualité d'un ventilateur, car deux sons de même intensité peuvent sembler très différents à l'oreille. L'un des deux sons pourra être désagréable, grave ou aigu, répétitif et stressant, etc. Tout dépend des fréquences mises en jeu et de leur répartition, la mesure est pondérée d'une certaine manière par l'appareil. Ca ne reste toujours qu'une indication et ça ne remplace pas l'oreille, c'est assez subjectif.

Résultats obtenus

Nuisances sonores à l'air libre en dBA
-Noctua NF-S12-800Noctua NF-S12-1200Papst 4412/FGLNoiseblocker SX2 ProYate Loon D12SM-12
En face à 10 cm en 5 | 12 V<35 | 36<35 | 46<35 | 51.5<35 | 53 35.5 | 52
En face à 20 cm en 5 | 12 V<35 | <35<35 | 41<35 | 47<35 | 48<35 | 47.5
A 90° à 20 cm en 5 | 12 V<35 | <35<35 | 38<35 | 44<35 | 43<35 | 42
Classement en silence12354

Les mesures s'avèrent très difficiles en 5 V car le niveau sonore descend très bas. Si bas, que le sonomètre est dépassé, même en étant très près. A un mètre de distance, les niveaux sonores sont extrêmement faibles et il n'est pas possible de mesurer ça correctement sans rentrer dans une chambre anéchoïque avec toute l'instrumentation que cela requiert.

Rien de surprenant à dire que les nuisances sonores sont directement liées à la vitesse de rotation et que les deux Noctua sont logiquement les plus silencieux grâce à ça. Ils tournent plus lentement que tous les autres et même deux fois moins vite pour le S12-800 en 12 V contre le Papst en 12 V. Les valeurs données par Noctua sont sûrement légèrement optimistes, mais on ne peut pas nier que les S12 soient devants, ça s'entend très bien ou plutôt on ne les entend pas trop...

Le S12-800 est sans doute le plus impressionnant. Le point intéressant c'est qu'en 12 V, il souffle clairement plus que les autres qui tournent en 5 V sans faire réellement de bruit. Cela se voit avec les performances thermiques précédentes car il fait aussi bien en 12 V que tous les autres en 5 V, le tout pour un bruit inférieur. Et enfin, si on s'arrange pour avoir le Paspt à 1200 tr/min aussi, le S12-1200 est du même niveau sonore à l'oreille.

Impressions subjectives

La partie subjective, c'est à dire mes impressions, apporteront un point supplémentaire dans la différenciation des ventilateurs.

Les 6 ventilateurs Noctua à notre disposition permettent d'apprécier s'il y a une variation dans le bruit généré en fonction de la tolérance sur la fabrication. L'écoute se fait très près des ventilateurs sans exagérer pour ne pas perturber l'aspiration.

Au niveau du moteur, il y a une petite différence entre les 3 S12-1200. L'un d'entre eux émet un cliquetis très léger, les 2 autres ne l'ont pas. Les trois S12-800 ont un même bruit de moteur presque neutre et quasiment couvert par le bruit aérodynamique. Les positions verticales ou horizontales tête en haut ne modifient pas de manière discernable le bruit du moteur (paliers neufs).

En position horizontale avec la tête en bas, le bruit du guidage augmente légèrement. En tendant l'oreille, on entend la rondelle arrière frotter sur l'extrémité du palier vu qu'il n'y a que ça qui empêche l'axe de bouger le long du palier. Le niveau de vibrations augmente un petit peu également. Tous les ventilateurs ne présenteront pas forcément ce souci, car ils ne sont pas rigoureusement identiques.

Au niveau du bruit aérodynamique, celui des Noctua n'est pas du tout pareil que les autres à cause de la forme des pales. En s'approchant, on entend clairement le bruit de la turbulence au bout des pales. C'est nettement plus marqué à cause de la forte inclinaison, l'écoulement d'air est plus perturbé. Il s'en dégage un son grave un peu "pétaradant" quand on y prête attention, alors que le bruit du Papst est infiniment plus lisse à ce niveau. Ca ne s'entend pas directement à distance normale (1 m), mais ça participe au bruit d'ensemble.

Enregistrements audio

On les réalise à l'aide d'un micro placé à 20 cm en face du ventilateur, le tout isolé sur de la mousse et loin des murs. On ne relève que les bruits en 12 V car en 5 V, le micro ne suffit plus et manque cruellement de sensibilité, même à courte distance. Ca devient inaudible et noyé dans le bruit de fond ambiant et électronique...

Cela permet tout de même de ressentir les différences de tonalité de chaque ventilateur et les divers bruits possibles. Notons que le son produit peut varier très légèrement suivant l'échantillon testé.

Enregistrements MP3 à 20 cm en face du ventilateur en 12 V
Noctua NF-S12-800Noctua NF-S12-1200Papst 4412/FGLNoiseblocker SX2 ProYate Loon D12SM-12
TéléchargerTéléchargerTéléchargerTéléchargerTélécharger

Les Noctua restent en tête vu leur faible vitesse de rotation, même en 5 V. En 12V, on peut qualifier le S12-1200 d'assez silencieux et le S12-800 de très silencieux.

A l'aide d'un analyseur fréquentiel pondéré avec un filtre A, on peut obtenir les intensités de chaque plage de fréquences à partir du son produit en 12 V. La barre à gauche donne le bruit global, sous forme d'une atténuation. La grande barre de couleur différente est la plage qui contient la fréquence de passage des pales, c'est la plus représentée. C'est aussi ce que le micro capte en priorité à cause de la directivité plus ou moins prononcée :

Noctua S12-800 Noctua S12-120 Papst 4412/FGL Noiseblocker SX2 Pro Yate Loon D12SM-12

On voit que les Noctua sont les seuls à être sous les -60 dB, tous les autres sont vers -50 à -55 dB. On constate aussi que le Noiseblocker SX2 Pro a un sursaut dans la plage des 5 à 6 kHz très probablement à cause du bruit des roulements à billes car il est le seul à en posséder. Suivant la technologie de guidage et la géométrie, chaque ventilateur aura sa propre signature acoustique qui fera que le son est agréable ou non à l'oreille.

« Page précédente
Page suivante »

©2003-2017 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.