logo
 AccueilNewsDossiers & ReviewsBDDForumA propos

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling

Derniers dossiers
Nanofluides, l'efficacité à la hausseSwiftech Apogee GTTagan Dual Engine 500 W8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C

Swiftech APEX Vs APEX Ultra - Page 9/11

Rédigé par David D. - 17/12/2005
Catégorie : Watercooling



« Page précédente
Page suivante »

Résultats obtenus sur les débits

Pour mesurer le débit réel dans les 2 kits, il faut évidemment faire la mesure de manière non intrusive. Hors de question de mettre un débitmètre dans le circuit, qui imposerait une perte de charge supplémentaire non désirée et qui fausserait le débit réel ! On procède donc indirectement en mesurant la perte de charge engendrée aux bornes du radiateur (identique dans les 2 kits) grâce à 2 prises de pression statique qui ne modifient pas le circuit (tubes lisses).

Au préalable, on relève l'évolution de la perte de charge du radiateur dans une boucle de mesure avec un débitmètre pour la connaître sur la plus large plage de débit possible. On remet ensuite le radiateur avec ses prises dans le circuit de watercooling. Le débit réel dans le kit engendrera alors une certaine perte de charge au radiateur, que l'on peut relier à un débit précis puisqu'on vient justement d'avoir son évolution quel que soit le débit.

Lors des tests, la pompe est constamment alimentée en 12.00 V au connecteur. On fera varier son débit pour 3 positions du potentiomètre de réglage, situé à l'arrière de la pompe (positions #1, #3 et #5), la position #5 la faisant tourner à son maximum. Le kit contient donc l'un des 2 waterblocks, le radiateur, le réservoir, la pompe et 1.7 m de tuyau 1/2" avec uniquement des embouts 1/2". Au final, en positionnant les relevés de pertes de charge pour chaque cas testé sur la courbe de perte de charge du radiateur (courbe verte), on obtient ceci :

On inscrit la même chose dans un tableau plus aisément compréhensible :

On savait d'avance que l'Apogee était bien moins restrictif que le Storm, donc pas de surprise sur les débits obtenus. Comme le reste du kit ne change pas, le kit APEX Ultra permet un débit environ 40 % plus élevé que le kit APEX avec un Storm, soit ~122 L/h de plus si on laisse la pompe tourner au maximum. Ca peut être utile si on a plusieurs waterblocks dans le circuit car on évite de tout brider inutilement par exemple (tout en série).

On notera tout de même qu'en position #1, on a déjà un débit de près de 200 L/h dans le circuit avec l'Apogee, c'est déjà beaucoup alors que la pompe ne possède à cet instant que 60 cmH2O de pression maximale et environ 460 L/h maximum. A ce niveau, la pompe est inaudible en plus ! Sachant que la différence de température relevée sur la configuration de test entre la position #1 et la position #5 est de l'ordre de 1.5 °C à pleine charge sous S&M et à ~110 W réels dissipés avec l'Apogee, on peut choisir une pompe très peu puissante pour faire un bon travail dans un silence absolu.

Voici l'illustration de tout cela avec la mise en place des courbes de pertes de charge globales des 2 kits par la connaissance des courbes de pompes réelles et des débits pour chacun des cas :

Le kit avec l'Apogee est moins restrictif globalement que le kit avec le Storm tout simplement (courbe bleue moins raide).

Résultats obtenus sur les nuisances sonores

Pour avoir quelques points de repère sur le bruit généré par les ventilateurs, on mesure le niveau sonore à 50 cm face au radiateur, les ventilateurs soufflant à travers celui-ci. On compare avec 2 ventilateurs ADDA du même modèle que ceux qui équipent les alimentations Seasonic S12 500/600 W très silencieuses. Les résultats sont les suivants :

En 5 ou 7 V, les nuisances sonores sont tout à fait acceptables et en 5 V c'est même très bon. En 5 V, on ne perçoit pas le bruit de souffle, seul un petit cliquetis dû aux roulements se fait entendre. En 12 V, le cliquetis disparaît, mais le bruit de souffle se fait très présent bien sûr vu le débit d'air engendré.

En ce qui concerne la pompe MCP655, le bruit qu'elle produit est disponible ici (MP3, 468 Ko). Ce bruit est enregistré à 10 cm de la pompe en partant de la position #5 pour descendre brusquement par les 4 paliers jusqu'à #1, puis on remonte de manière continue vers #5. Son niveau sonore est très inférieur à 35 dBA en position #1 (quasi-inaudible) et de 37.5 dBA en position #5, le tout mesuré à 10 cm. On peut la qualifier de pompe silencieuse.

« Page précédente
Page suivante »

©2003-2017 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.