logo
 AccueilNewsDossiers & ReviewsBDDForumA propos

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling

Derniers dossiers
Nanofluides, l'efficacité à la hausseSwiftech Apogee GTTagan Dual Engine 500 W8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C

Comparatif de pompes II - Page 4/18

Rédigé par David D. - 21/09/2005
Catégorie : Watercooling



« Page précédente
Page suivante »

AquaXtreme 150Z-DC12

  • Vitesse de rotation : 3200 tr/min
  • Tension de fonctionnement : 12 V
  • Fluides utilisables : tous types
  • Durée de vie moteur estimée : N/A
  • Débit maxi atteignable : 480 L/h
  • Pression maxi atteignable : 9 mH2O
  • Poids : 1331 gr
  • Garantie : N/A
  • Connectique électrique : Molex standard 4 pins
  • Prix indicatif : 200 $ (non dispo)

Cette pompe, d'origine Pan World également, est issue de la nouvelle gamme PI pouvant fonctionner en 12 V. Toujours bien optimisée au niveau de la volute pour garantir une efficacité maximale, cette pompe est une pompe "haute pression" par rapport aux pompes traditionnelles de watercooling. Elle est capable d'atteindre plus de 9 mH2O de pression maxi, c'est à dire pas loin de 1 bar.

Le diamètre de la tête de pompe est conséquent et le design de la sortie ne trompe pas sur le type de pompe, car son diamètre ne fait que 4 mm interne pour 8 mm externe. L'entrée fait par contre 18 mm de diamètre externe pour un passage de 14 mm, il faut donc prévoir un gros tuyau pour la raccorder au réservoir. On verra que ça pousse assez fort et il ne faudra pas oublier les colliers de serrage dans un circuit à grande restriction, car c'est là que la pression sera la plus élevée. Comme la AQX50Z, on peut positionner la tête dans six directions pour l'ajuster selon ses besoins.

La mécanique est identique à la AQX50Z, c'est juste l'échelle supérieure. On retrouve les deux parties distinctes et un entraînement magnétique à six pôles maintenant vu la taille. L'électronique est déportée à l'extérieur dans le compartiment supérieur avec les liaisons vers les capteurs à effet Hall et les trois fils d'alimentation des trois phases du stator. Les six transistors sous le PCB sont directement reliés à la carcasse pour servir de radiateur.

Le rotor est toujours de type fermé avec six canaux très fins et incurvés. Le diamètre du rotor, qui tourne à 3200 tr/min, est de 60 mm afin de procurer une grande vitesse d'échappement à l'eau pour avoir une pression plus importante (conversion vitesse-pression). Il n'y a que deux manières d'obtenir plus de pression avec une pompe centrifuge simple, soit on augmente le diamètre du rotor, soit on tourne plus vite. La deuxième solution augmente évidemment le niveau sonore donc c'est peu intéressant par rapport au premier choix. Les parties d'usure sont toujours en matériaux céramiques et l'axe secondaire est relativement imposant avec 6 mm de diamètre.

A l'évidence, le rotor est bridé, car la moitié des canaux est bouchée, sûrement pour la version supérieure qui est quasiment identique à la AQX150Z, mais qui a un diamètre de sortie beaucoup plus gros et quelques watts moteur supplémentaires afin d'augmenter son débit maximum. On pourrait aussi modifier la 150Z en coupant la sortie de 8 mm, puis en la reperçant pour améliorer le débit maximum. On voit bien que le rotor de la 150Z est nettement plus imposant que celui de la 50Z.

Ayant un grand rotor et une grande inertie, la pompe a un démarrage très progressif qui la fait accélérer doucement pendant environ quinze secondes pour atteindre sa vitesse nominale.

« Page précédente
Page suivante »

©2003-2017 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.