logo
 AccueilNewsDossiers & ReviewsBDDForumA propos

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling

Derniers dossiers
Nanofluides, l'efficacité à la hausseSwiftech Apogee GTTagan Dual Engine 500 W8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C

Comparatif de pompes II - Page 18/18

Rédigé par David D. - 21/09/2005
Catégorie : Watercooling



« Page précédente
 

Conclusions

Ainsi s'achève ce deuxième comparatif de pompes, car il est difficile de montrer plus de choses à leurs propos. Il n'est pas possible d'établir un classement sur ce genre de comparatif, car chaque pompe a ses avantages et ses inconvénients que chacun jugera différemment suivant ses attentes. Le prix et la disponibilité sont aussi deux facteurs à ne pas négliger pour ce genre de matériel, car certaines pompes ne sont disponibles qu'en import direct des USA.

AquaXtreme 50Z-DC12

L'AquaXtreme 50Z est une pompe avec de bonnes caractéristiques hydrauliques et sa tête complètement découplée du corps de pompe lui permet de dissiper relativement peu de chaleur dans l'eau. Le fait qu'elle ne soit pas totalement nouvelle permet d'avoir des informations sur le nombre de retours en garantie, qui sont très faibles, et on peut donc affirmer qu'elle possède une excellente fiabilité (électronique simple et matériaux endurants). Vu qu'elle comporte des roulements à billes, elle mettra un certain temps à se roder et on notera une légère diminution du bruit au bout d'un moment. Si on est exigeant au niveau des nuisances sonores, on sera déçu ici, car elle n'est malheureusement pas silencieuse.

AquaXtreme 150Z-DC12

L'AquaXtreme 150Z est le monstre de ce comparatif avec sa pression disponible bien plus élevée que toutes les autres. Pas encore disponible et chère, elle sera destinée à ceux qui en veulent toujours plus et qui ont un très grand circuit par exemple. En effet, elle consomme pas mal et rejette une quantité de chaleur non négligeable dans le circuit. Etant d'origine industrielle, elle est très robuste, la qualité de fabrication est bien là et contrairement à ce qu'on pourrait penser en la voyant, elle n'est pas si bruyante que ça (elle tourne assez lentement). L'entrée et la sortie sont néanmoins un peu gênantes vu la grosse différence sur les diamètres. Si elle voit le jour, elle sera aussi disponible chez Cooltechnica.

Dangerden CSP-MAG

Nouveau modèle phare de C-Systems, cette CSP-MAG a été entièrement revue et corrigée par rapport aux catastrophiques CSP750. Des évolutions devraient d'ailleurs encore apparaître sous peu pour améliorer la qualité (injection plastique), car ce n'est pas encore au top à ce niveau là et que ça prend du temps à usiner. Est-ce la démonstration que les actuelles ne sont pas tout à fait ce qu'ils espéraient ? Pour une pompe prise au hasard, un rotor qui ne tourne pas parfaitement rond ce n'est pas très bon pour les vibrations et la tenue mécanique, à revoir donc. Leur volume extrêmement réduit et leur discrétion sonore sont les deux avantages majeurs, car elles ont des performances hydrauliques moyennes par rapport à leur consommation. En comparaison, une Laing DDC est bien plus optimisée pour une puissance électrique similaire.

Dangerden D5 / Laing D5

La Dangerden D5, avec la D4, est l'une des pompes les plus appréciées des américains notamment pour ses très bonnes performances hydrauliques. Sa pression et son débit maximum élevés lui confèrent à chaque fois la meilleure place en termes de débit dans un circuit quelconque, si l'on exclut l'AQX150Z. La version D5 est une évolution majeure de la D4 avec la mise en place d'une nouvelle électronique de commande qui modifie totalement ses nuisances sonores. Fini le bruit criard et stressant lors du fonctionnement, la pompe est transformée. Seul un petit bourdonnement se manifeste quand on la pousse vraiment au maximum. Le potentiomètre de réglage de la vitesse, et donc du niveau de bruit, permet de la régler exactement comme on le désire et ça en fait l'une des pompes les plus pratiques de ce comparatif.

Laing DDC

Laing nous propose enfin avec une nouvelle révision de la DDC légèrement modifiée électroniquement par la suppression de quelques sécurités de fonctionnement. Elle a pour seul but d'éviter les problèmes récurrents de lancement du rotor qui apparaissent au démarrage chez certains utilisateurs. Elle reste l'une des pompes, sinon la pompe, la plus adaptée au watercooling de part son encombrement très faible, sa faible consommation, son silence de fonctionnement et ses très bonnes capacités hydrauliques. La possibilité de la modifier facilement avec un couvercle différent (Laing Pro) pour en augmenter le débit maximum, en éliminant le coude à l'entrée et en augmentant les diamètres de passage, peut aussi être intéressant.

Asetek Waterchill Xtreme

Cette Waterchill Xtreme est la première du genre à proposer différentes fonctions de monitoring et de réglage grâce à une carte contrôleur. Cela confère la possibilité de piloter tout un système de watercooling à partir d'une fenêtre Windows XP ou 2k par une liaison USB. On peut espérer un bon développement du logiciel pour permettre plus de souplesse d'emploi, plus d'options avec de la régulation automatique suivant des seuils prédéfinis, des sécurités, etc. Le fait qu'elle soit assez silencieuse (un peu moins que les Eheim), qu'elle intègre un réservoir étanche et qu'elle ait de bonnes capacités hydrauliques joue en sa faveur. Néanmoins, son intégration peut se révéler délicate vu sa taille.

Vous pouvez réagir à ce dossier et poser vos questions sur le forum.

« Page précédente
 

©2003-2017 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.