logo
 AccueilNewsDossiers & ReviewsBDDForumA propos

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling

Derniers dossiers
Nanofluides, l'efficacité à la hausseSwiftech Apogee GTTagan Dual Engine 500 W8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C

Rack Icybox IB360 USB2.0 - Page 2/2

Rédigé par David D. - 19/09/2005
Catégorie : Boîtiers



« Page précédente
 

Mise en place et performances

Aucun problème de détection pour Windows XP ou 2k, le volume externe est directement reconnu en tant que périphérique de stockage amovible. On peut s'en servir pour booter dessus au démarrage du PC pour peu que le BIOS permette ce genre de choses avec des périphériques USB. Pour les OS antérieurs (Windows 98/ME), il y a des drivers à installer à partir du CD. On peut penser à modifier les options du cache d'écriture pour y avoir accès au prix d'une déconnection manuelle du volume avant de le retirer à chaud :

On va comparer les performances du disque dur monté normalement en IDE dans la tour et le disque dur monté dans le rack Icybox. Pour voir ses performances pratiques, on utilise la machine de test suivante :

  • Epox 4PCA3+ rev 2.2
  • Pentium 4 3.4C (512 Ko cache, socket 478)
  • 2x 512 Mo Mushkin L2V2 Hi Perf (2/2/2/5)
  • Gigabyte 6800GT
  • Disque dur Samsung Spinpoint SP1614N 160 Go 7200 tr/min dans le Icybox (NTFS)
  • Disque dur Hitachi 80 Go 7200 tr/min dans la tour (NTFS)

On utilise HDtach 3.0.1.0 pour relever les vitesses de transfert du disque dur Samsung monté dans le Icybox dans un premier temps et puis monté en IDE de manière normale :

Comme on pouvait s'y attendre, l'interface USB2.0 est le goulet d'étranglement au niveau du débit de données avec ici un taux constant de 31 Mo/s. Il est rare que des racks USB2.0 dépassent les 35 Mo/s de toute façon (c'est à peu de choses près la même électronique). On est loin des 60 Mo/s théoriques promis par la norme, mais on sait de toute façon que le débit maximum de l'USB2.0 a du mal à décoller au dessus de 50 % pour n'importe quelles applications (lié à son protocole et au contrôle).

Si l'on souhaite plus de débit, il faut se tourner vers le Firewire 400 Mbit/s qui est un peu plus efficace, mais moins flexible car il faut disposer d'une carte d'extension ou d'une carte mère spéciale. Et encore mieux, on pourrait se tourner vers le Firewire 800 Mbit/s (peu répandu) qui permettrait d'exploiter au maximum le disque dur comme s'il était en interne et sans réelle limitation.

Voici d'autres mesures sur les vitesses de transfert :

L'USB2.0 ne peut pas faire le poids face à l'IDE, tout est bridé par l'interface. On peut regarder les ressources demandées :

Le processeur est évidemment un peu plus sollicité mais ça reste raisonnable tout de même. Voici les temps d'accès :

Le temps d'accès n'est que très peu influencé par la conversion PATA/USB et ne se ressentira même pas en utilisation réelle. Le prochain test est effectué avec Winbench99 2.0 qui propose des scripts représentant une activité réelle sous divers logiciels connus (Photoshop, Première, Frontpage, Visual C++) :

Le résultat du script Business réalisé sous USB2.0 peut paraître étonnant car il est légèrement meilleur que celui en IDE, mais après avoir recommencé plusieurs fois les tests, je suis toujours tombé sur le même résultat... Et enfin, on procède à la copie de 10.1 Go de fichiers musicaux (tailles variant de 4 Mo à 120 Mo) pour simuler une sauvegarde de nombreux fichiers du disque interne Hitachi (IDE) vers le disque externe Samsung (USB2.0) en comparaison avec les 2 disques montés en IDE :

Le débit moyen obtenu est évidemment un peu plus faible que pour un transfert interne IDE/IDE, mais la différence n'est pas excessive. Vous gagnerez juste quelques minutes si le volume à sauvegarder est très important. Si on extrapole grossièrement à 100 Go de transfert, le rack mettra presque 16 minutes de plus qu'un transfert IDE/IDE qui prendra environ 1 heure.

Conclusions

Cet Icybox IB-360U-R-RL est au final un bon petit rack externe d'aspect sobre, sympathique et de bonne qualité. Son prix, aux environs de 45 € sur les boutiques en ligne, suit l'ordre de grandeur des autres racks USB2.0 avec une marque quand on regarde bien. On peut se dire que c'est tout petit peu cher pour une simple boîte même s'il est en aluminium, bien fini et robuste, à vous de voir...

Au niveau de la vitesse de transfert, on est à la limite pratique de ce qui est possible en USB2.0. Le rack n'est pas le facteur limitant et ce n'est pas non plus un gouffre à ressources (suivant votre processeur). Si vous souhaitez un peu plus de vitesse parce que vous manipulez des gros volumes de données, il faudra se tourner vers les racks Icybox déclinés en version Firewire pour un peu plus d'efficacité. Certains pourront regretter que le cable USB ne fasse que 90 cm, ce qui est vrai peut se révéler un peu court si la tour est posée sur le sol et le rack sur un bureau par exemple.

Icybox IB-360U-R-RL
Atouts ou avantages du produitFaiblesses ou défauts du produit
  • Design et bonne qualité
  • Bonnes performances de transfert
  • Allumage et extinction à la volée
  • Aérations peu nombreuses (surchauffe ?)

Vous pouvez réagir à ce dossier et poser vos questions sur le forum.

« Page précédente
 

©2003-2017 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.