logo
 AccueilNewsDossiers & ReviewsBDDForumA propos

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling

Derniers dossiers
Nanofluides, l'efficacité à la hausseSwiftech Apogee GTTagan Dual Engine 500 W8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C

Comparatif de 5 alim. fanless - Page 4/12

Rédigé par David D. - 25/11/2004
Catégorie : Alimentations



« Page précédente
Page suivante »

Présentation de l'Etasis EFN-300 Fanless

Etasis est une firme taiwanaise spécialisée dans les alimentations de tout format allant du 1U aux alimentations redondantes pour serveur. Celle qui nous intéresse est leur unique modèle fanless, à savoir l'Etasis EFN-300 dont voici les caractéristiques :

  • Modèle : 300 W ATX12V version 1.3
  • Modèle de PFC : actif
  • Protections électroniques : surintensités, surtensions, surcharges, surchauffe
  • Garantie : 3 ans
  • Rendement AC-DC maxi : 70 %
  • Dimensions (hors radiateur) : 150x140x86 mm
  • Masse : 2400 g
  • Prix indicatif : 199 €

De même, on donne ses caractéristiques électriques.

Caractéristiques électriques
Entrée alimentation100~240 VAC
Tensions de sortie+3.3 V+5 V+12 V-12 V-5 V+5 VSB
Courants max.23 A25 A18 A0.6 A-1.5 A
Puissances combinées180 W--
285 W-
Puissance totale max.300 W

Elle possède une bonne répartition des courants pour une alimentation donnée pour 300 W. A noter qu'elle ne dispose pas du -5 V qui ne sert plus à rien actuellement (anciennement pour les cartes ISA).

Aspect extérieur

Elle est fournie avec un manuel en anglais, la visserie, une plaque de renfort et un câble d'alimentation, c'est-à-dire le minimum qu'on est en droit d'attendre pour une alimentation de marque. La conception du châssis est différente des alimentations classiques, car ce sont ici six panneaux indépendants en aluminium et vissés entre eux. C'est assez pénible à démonter, car il faut tout enlever, mais la solidité est au rendez-vous et c'est très épais.

L'ensemble est entièrement rainuré pour créer un maximum d'ailettes afin d'augmenter la surface de contact avec l'air puisque toute la carcasse participe à la dissipation. L'arrière est largement ouvert, façon nid d'abeilles, pour permettre une petite circulation d'air avec les quelques ouvertures qui se trouvent sur le dessous de l'alimentation. Ce genre de boîtier est vraiment travaillé en comparaison de la vulgaire tôle pliée habituelle et cela confère à l'ensemble une grande qualité de finition.

A l'arrière, une DEL (diode électroluminescente) PWR indique la mise en route par une couleur verte et passe à l'orange lors de la veille. Une seconde DEL TEMP indiquera si le niveau critique de 55 °C au niveau de la carcasse est atteint lors du fonctionnement en passant du vert au rouge. Lors des tests, elle est tout le temps restée verte. Le radiateur qui dépasse de l'alimentation fait 2 cm de profondeur et possède de nombreuses ailettes très serrées qui ne sont pas ce qu'il y a de mieux en convection naturelle, mais c'est mieux que rien... Des ouvertures sont également pratiquées à la base des ailettes pour que l'air puisse circuler de l'intérieur vers l'extérieur en passant au travers du radiateur.

La longueur des câbles de 55 cm se révèle être une bonne longueur pour satisfaire bon nombre de configurations. Seul le faisceau ATX20 est gainé pour faciliter le placement et éviter les enchevêtrements de fils. Six connecteurs Molex sont disponibles sur trois faisceaux différents et deux SATA permettent l'utilisation directe des nouveaux disques durs. Elle est évidemment compatible avec l'ATX12V nécessaire aux Pentium 4, mais ne possède pas de PCI-Express ni de compatibilité EPS12V.

Aspect intérieur

Après démontage, l'intérieur apparaît soigné et isolé de la carcasse par un film plastique. Le point un peu spécial qu'on découvre ici concerne l'utilisation d'un caloduc qui transfère la chaleur du plus petit des deux radiateurs internes (celui des diodes Schottky) vers le radiateur externe, chose assez rare pour être citée. Ce dernier est réellement imposant pour pouvoir accueillir l'unique caloduc coudé.

Comme d'habitude avec les alimentations fanless ou très faiblement ventilées du genre Tagan, la majorité du volume interne sera dédiée à la mise en place de radiateurs surdimensionnés et très ramifiés pour compenser le manque d'air frais. On distingue le trou par lequel le caloduc est enfoncé en force à l'intérieur du radiateur de gauche. Pour augmenter l'efficacité du refroidissement, l'alimentation est conçue de manière à ce que le couvercle vienne s'appuyer sur le haut des deux radiateurs pour qu'ils diffusent la chaleur dans tout le châssis. Une bande blanche faisant office de pad thermique est posée sur le dessus de chaque radiateur avec de la pâte thermique pour assurer le contact et faire un pont thermique entre les deux parties en contact.

« Page précédente
Page suivante »

©2003-2017 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.