logo
 AccueilNewsDossiers & ReviewsBDDForumA propos

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling

Derniers dossiers
Nanofluides, l'efficacité à la hausseSwiftech Apogee GTTagan Dual Engine 500 W8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C

Kit Titan TWC-A04 - Page 7/8

Rédigé par David D. - 23/06/2004
Catégorie : Watercooling



« Page précédente
Page suivante »

Performances de l'ensemble (suite)

Pour voir l'influence du radiateur externe dans le refroidissement, on coupe tout simplement son ventilateur et on passe en Full Load à haute puissance pour voir jusqu'où monte la température de l'eau. On compare ensuite avec les résultats obtenus à ventilation mini et maxi obtenus sur le montage n°1. Séquence extrême :

Résultat, le processeur monte très haut à pleine puissance. L'eau devient extrêmement chaude, le waterblock CPU est difficilement touchable et le PCB autour est brûlant. L'écart de l'air entre l'entrée et la sortie de la boîte devient très élevé (~20 °C) car il encaisse les 110 W quasiment à lui tout seul avec ventilation ultra faible. Le petit radiateur secondaire est donc absolument indispensable au système pour maintenir des températures correctes. Même avec le Pentium 4 à 1.4 V on arrive vite vers les 66 °C en Full Load au minimum de ventilation...

Pour finir avec ce bloc CPU, on peut voir l'influence de la pâte thermique avec un processeur recouvert d'un IHS et si ça vaut le coup pour gagner quelques degrés avec ce système. J'ai utilisé de l'Artic Silver Céramique pour comparer au silicone en faisant des cycles thermiques sur 3 jours pour qu'elle se mette en place et qu'elle prenne sa texture définitive. Le gain est là mais très faible compte tenu de la surface élevée de l'IHS qui induit une résistance thermique d'interface plus faible que sur un core nu. Le gain est d'environ 1 °C si l'on tient compte des sources d'erreurs inhérentes au montage et à la mesure donc pas de quoi s'extasier quand on voit le prix d'un tube :

Dissipation du CPU + GPU

Le waterblock GPU est maintenant posé sur le Geforce2 cadencé à la fréquence d'origine (200 Mhz) pour remplacer le radiateur passif qui était dessus depuis longtemps. Le GPU possède une sonde interne donc on peut avoir accès à sa température :

Résultat, on gagne beaucoup en température car le GPU ne demande pas grand chose pour être refroidi correctement. Voici les résultats entre les 2 moyens de dissipation (T°air à l'aspiration = 25.8 °C) :

En Idle, c'est presque 25 °C de gain ce qui est très bien pour éviter de réchauffer l'intérieur de la tour pour rien ou d'avoir un système avec un ventilateur bruyant. Lorsque le CPU travaille à pleine charge, le GPU voit sa température grimper logiquement car l'eau devient plus chaude et sa température grimpe encore légèrement quand on stresse le GPU avec du 3DMark en boucle. Les valeurs sont vérifiées avec une thermistance au dos de la carte avec un décalage de quelques degrés car on est un peu éloigné du core.

Cette dissipation d'énergie supplémentaire a bien entendu une répercussion directe sur la température du CPU qui se trouve dans le même circuit. Le Geforce2 étant un vieux chipset graphique maintenant, il ne dégage pas beaucoup de chaleur contrairement aux dernières générations. On prend le cas de référence dans lequel le waterblock GPU n'est pas installé pour comparer :

L'écart proco/eau ne change pas car il ne dépend que du débit mais l'écart proco/air a augmenté d'environ 2 °C car on a plus de puissance à dissiper donc l'écart eau/air augmente. Et enfin, il y a une dernière chose à voir à cause du débit très faible dans le circuit. Le GPU est monté en série mais ce n'est peut être pas la meilleure solution ici car la différence de température d'eau entre l'entrée et la sortie du waterblock CPU va être importante et ça se sent très bien avec la main sur les 2 tuyaux quand on stresse le CPU :

A 110 W et 20 L/h l'eau prend environ 5 °C en traversant le waterblock CPU et donc le GPU est refroidi avec une eau déjà relativement "chaude" puisqu'il est situé juste en aval du CPU. Une mise en parallèle des 2 blocs serait envisageable, mais il faudrait voir si la pompe du kit est au moins capable d'assurer un débit équivalent de 25 L/h dans les 2 blocs soit 50 L/h au total sinon on perdrait en performances au niveau du CPU... Le GPU étant moins important, on peut laisser le montage en série. Le kit ne contient pas de pièces permettant cette mise en parallèle de toute façon !

« Page précédente
Page suivante »

©2003-2017 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.