logo
 AccueilNewsDossiers & ReviewsBDDForumA propos

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling

Derniers dossiers
Nanofluides, l'efficacité à la hausseSwiftech Apogee GTTagan Dual Engine 500 W8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C

Kit Asetek KT12A-L20 - Page 4/10

Rédigé par David D. - 13/06/2004
Catégorie : Watercooling



« Page précédente
Page suivante »

Montage de l'ensemble et remplissage

Le montage des différents waterblocks est très simple et ne nécessite pas d'outils. Comme à l'habitude chez Asetek, on retrouve 4 tiges métalliques à visser au travers du PCB pour guider le waterblock. Le serrage se fait grâce à 4 vis moletées couplées à des ressorts assez durs pour avoir un appui conséquent. Mise en place de l'Antartica :

Le montage du bloc chipset sur ma carte mère se fait grâce à des serre-cables à cause de ces satanés crochets pour les chipsets Intel. Cela ne se révèle pas du tout pratique pour le positionner et le serrer convenablement malheureusement... Le système de fixation par vis et ressorts fourni pour les cartes mères comportant des trous sera nettement mieux et beaucoup plus sécurisant. C'est avec ce principe qu'on fixe le bloc GPU sur la carte graphique (ici une MATROX G400 à défaut d'une carte récente). Détails des différentes fixations :

La mise en place dans la tour se révèle un peu délicate du fait de la rigidité des tuyaux et aussi car on a pas le droit à l'erreur au niveau des longueurs. La position verticale du socket sur l'Epox complique encore la chose car on ne peut pas tordre correctement l'embranchement avec le Y vers le bas. La pompe est à poser sur un carré de mousse pour éviter qu'elle n'entraîne des vibrations. La position du radiateur est également à prendre en compte et il vaut mieux le mettre de façon à aspirer de l'air frais à l'extérieur pour rejeter de l'air réchauffé dans la tour car au final c'est le moins important. L'assemblage est facilité par l'emploi des embouts PnC qui ne nécessitent pas de colliers de serrage, l'étanchéité se faisant par un joint torique qui enserre le tuyau quand on le pousse dans le raccord. Voici un exemple d'intégration parmi tant d'autres dans une tour moyenne :

Asetek propose de faire le montage dans l'ordre suivant : pompe > radiateur > CPU > chipset > GPU. Ce montage est le plus performant dans l'absolu, mais la différence avec le radiateur juste avant la pompe est minuscule de toute façon. La pompe ne réchauffe que de quelques centièmes de degré le flux d'eau à la vue du débit qu'on verra plus tard. Le différentiel de température maximum le long de notre boucle vaut environ 1 °C (pour 140 W effectifs à 100 L/h), alors 1 °C de plus ou de moins ne changera strictement rien à la pompe qui peut encaisser bien plus que les 35 °C couramment évoqués. On peut également utiliser une des sorties du bloc CPU pour aller vers le GPU et l'autre sortie pour aller vers le chipset sans utiliser le Y, ça augmentera un peu le débit global et peut vous faciliter la vie. Bref, à vous de voir l'arrangement le plus simple suivant votre tour et vos éléments...

Une fois assemblé, il reste juste à remplir le circuit par l'airtrap et à s'assurer qu'il n'y ai pas de fuites nulle part. Pour cela, un petit bout de fil électrique est fourni pour démarrer l'alimentation sans avoir besoin de la carte mère. Il suffit de relier le fil vert de la prise ATX à une masse (fil noir) et elle démarrera en enclenchant le relais qui pilote la pompe. Veillez à pré-remplir l'airtrap au maximum avant d'allumer afin de faciliter l'amorçage de la pompe sinon ça va être un peu la galère. Il faut éviter de la faire tourner à sec mais bon rien de dramatique si vous tournez 30 secondes comme ça.

Il faudra secouer le radiateur pour lui faire évacuer les bulles d'air coincées. L'élimination des bulles prend un peu de temps car les 2 embouts au fond de l'airtrap sont à 5 mm l'un de l'autre donc les bulles qui y rentrent sont en partie réaspirées dans le circuit pour un tour gratuit. Une fois purgé, le système est prêt à fonctionner correctement et sans bruit.

« Page précédente
Page suivante »

©2003-2017 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.