logo
 AccueilNewsDossiers & ReviewsBDDForumA propos

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling

Derniers dossiers
Nanofluides, l'efficacité à la hausseSwiftech Apogee GTTagan Dual Engine 500 W8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C

Waterblocks protos à mini-canaux - Page 9/13

Rédigé par David D. - 04/05/2004
Catégorie : Watercooling



« Page précédente
Page suivante »

Tests de débit

Les raccords utilisés sont des embouts cannelés au filetage 1/4" gaz conique pour du tuyau 12 ou 10 interne (diamètre interne raccord = 8 mm). Les pertes de charges sont quantifiées avec une pompe MJ1000 (1000 L/h max et 1.5 mCE de colonne max) un peu fatiguée (axe métal usé et paliers ovalisés) et 40 cm de tuyau 10int pour avoir une idée du débit atteignable. On obtient d'excellents débits malgré les mini-canaux du fait d'une structure très simple et sans obstacles. Cela laisse présager de bons débits également avec les versions 0.3 mm qui arriveront plus tard. On peut alors être certain, grâce à cette vérification, que les performances seront encore meilleures, car on double quasiment la surface mouillée et on augmentera le coefficient d'échange en même temps.

Les valeurs réelles observées peuvent être comparées avec le calcul et la prédiction de la perte de charge du bloc. Les photos ci-dessus ne montrent pas la mesure en elle-même car elle s'est faite à part dans un récipient gradué par pesée du liquide (10 L pour minimiser l'erreur et plusieurs mesures moyennées). Lors de la mesure on avait donc un décalage de hauteur de 36 cm entre le rotor de la pompe et la sortie du bloc qu'il faut prendre en compte car on est en circuit ouvert et donc la gravité intervient. On reporte sur un graphe la perte de charge calculée de la structure interne du bloc, les 36 cm de dénivelé et la courbe constructeur de pompe de la MJ1000. On travaille en Pascal par simplicité avec la correspondance d'unité 100000 Pa = 1 bar = 10.2 mCE :

Le débit obtenu (appelé point de fonctionnement) se situe à l'intersection de la courbe de pompe et de la somme des pertes de charges occasionnées par le bloc et le dénivelé. Ce débit atteint environ 300 L/h mais il faut encore ajouter les courbes de pertes de charges du tuyau et des raccords ainsi que la fatigue de la pompe (débit max plus assuré ce qui change un peu sa courbe) qui viennent donc décaler le point de fonctionnement vers la gauche en se rapprochant des 240 L/h pratiques (courbe verte en pointillés). Au final on retombe sur nos pattes et cela vaut mieux... La vitesse moyenne dans un canal à 240 L/h est donc environ égale à 1.66 m/s (20 canaux en tout).

Le débit dans un circuit complet en 10int (1.5 m environ) avec un autre bloc chipset en série, un radiateur de type BIX2 et une EHEIM 1048 (600 L/h max) se révèle être également très bon :

« Page précédente
Page suivante »

©2003-2017 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.