logo
 AccueilNewsDossiers & ReviewsBDDForumA propos

BDD Phase-Change
Compresseurs
Condenseurs
Evaporateurs
Réfrigérants
Systèmes frigo


Catégories de dossiers
Aircooling
Alimentations
Boîtiers
Extreme-Cooling
Hardware
Phase-Change
Watercooling

Derniers dossiers
Nanofluides, l'efficacité à la hausseSwiftech Apogee GTTagan Dual Engine 500 W8800GTX SLI & QX6700 Extreme O/C

Réalisation de mon waterbloc chipset - Page 1/2

Rédigé par David D. - 06/04/2003
Catégorie : Watercooling



 
Page suivante »

Les chipsets actuels poussés au delà d'un FSB de 200 MHz sous une grosse tension peuvent devenir instables. Pour éviter d'avoir un radiateur passif qui serait inopérant ou un ventilateur qui ferait du bruit, autant tout refroidir par eau. Je vais donc présenter ma façon de faire un simple waterblock chipset qui ne démolira pas le débit global, puisqu'il sera monté en série avec le prototype du Zytrablock ci-dessous :

En effet, un chipset dégage quand même bien moins de puissance (environ 15 à 20 W) qu'un CPU donc le design du bloc n'a pas besoin d'être très évolué pour être efficace... Autant privilégier le CPU en gardant un débit raisonnable et pas trop influencé par un waterblock chipset au design tortueux qui n'apporterait rien du tout.

Matériel nécessaire

Le bloc va être réalisé d'une manière la plus simple qui soit avec de l'outillage assez réduit et à la portée de tous. Voilà la liste des outils que j'ai utilisé :

  • Perceuse montée sur colonne munie d'une petite table croisée X/Y
  • Fraise à fond plat diamètre 8 mm + forets divers
  • Scie à métaux
  • Limes diverses + toile émeri
  • Tarauds 1/4" gaz et M4

L'utilisation de fraises requiert un bridage obligatoire de la pièce dans un étau fixe sous peine d'accidents dus à l'éjection de la pièce et la destruction de la fraise en cas de chocs violents. N'espérez pas tenir la pièce à la main, les efforts de coupes seront beaucoup trop importants.

Une perceuse n'est pas non plus faite pour encaisser des efforts radiaux dus aux mouvements de coupe de la fraise. Donc si vous tenez à vos roulements et éviter qu'elle prenne trop de jeu, évitez de fraiser avec ça, surtout des métaux.

Les éléments qui composent le bloc sont assez peu nombreux :

  • plaque de cuivre 50x50x3 mm
  • chutes de plexi d'épaisseur 20 mm
  • 2 raccords cannelés filetés 1/4" conique pour tuyau 12 mm interne
  • téflon en ruban pour étanchéifier les filetages
  • 4 vis six pans creux (BTR) diamètre M4
  • joint silicone transparent en pistolet pour assurer l'étanchéité cuivre/plexi
 
Page suivante »

©2003-2017 Cooling-Masters.com. Tous droits réservés.